Image d'illustration - © Jakayla Toney
Image d'illustration - © Jakayla Toney

C’est une certitude. Et c’est aussi le nom de la nouvelle campagne de La Roche Posay, qui vise à déstigmatiser les problèmes de peau.

« C’est un fait : aujourd’hui, près de 2 milliards d’individus dans le monde souffrent de problèmes de peau, qu’ils soient bénins ou sévères », s’exprime La Roche Posay. C’est pourquoi il était important pour la marque de soins de faire cette nouvelle campagne, Derrière chaque peau, une histoire. Afin de montrer à tou·te·s celleux qui sont touché·e·s par des problèmes de peau qu’ils ne sont jamais seul·e·s. Quel beau message !

Un « problème de santé publique »

Plus que des simples problèmes cutanés, ils représentent aujourd’hui un vrai « problème de santé publique ». Parce que, comme l’explique la marque, « ces affections ont un impact bien plus important que ce qu’on imagine sur nos vies. Perte de sommeil, manque de confiance en soi, anxiété, pression sociale, absentéisme à l’école ou au travail… » Et en effet, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dans le monde, 50% des personnes atteintes d’acné souffrent d’isolement, 79% des personnes atteintes d’eczéma confient avoir déjà manqué une journée de travail et 50% des personnes souffrant de dermatite atopique se sentent stigmatisées. Il est grand temps de changer les mentalités, et de montrer qu’il n’y a aucune raison (jamais) de ne pas vouloir montrer son beau minois.

Les chiffres - © La Roche Posay
Les chiffres - © La Roche Posay

Et c’est là que La Roche Posay intervient. Après avoir réalisé des études pour mieux comprendre, réuni 5 000 dermatologues, journalistes et influenceur·se·s de monde entier, il était temps d’agir et de sensibiliser le grand public. Afin de démontrer que « la dermatologie est vraiment capable de changer des vies. »

Derrière chaque peau, une histoire

Campagne de sensibilisation mais aussi hommage à « toutes celles et tous ceux qui se battent au quotidien pour avoir une peau saine », Derrière chaque peau, une histoire est un film réaliste. Qui met en scène de vraies personnes et non pas des acteurs, ne retouche rien… Bref, il vise à déstigmatiser les problèmes cutanés, et ça fait du bien ! En parallèle, la marque continue de travailler sur des produits adaptés à chacun·e, et encourage tou·te·s les gens·tes qui vivent avec des problèmes de peau à raconter des anecdotes sous le hashtag #SkinIsMoreThanSkin. Super initiative !

#SkinIsMoreThanSkin, c’est vrai pour toutes les peaux. C’est vrai pour tout le monde. Parce que votre peau reflète votre histoire. Et sans elle, sans vos cicatrices, vos vergetures, votre acné, votre eczéma, vos allergies… Vous ne seriez définitivement pas vous. Alors, soyez fier·e·s de votre peau ! Parce que chacun a son histoire, et votre peau renferme plein de ses secrets. Et en parlant de ça, on ne peut s’empêcher de penser à l’histoire de Mattéa, 16 ans, harcelée sur les réseaux sociaux à cause de son acné sévère. Histoire qui nous avait beaucoup touché·e·s, chez Paulette. Et en tout cas, on la soutient face à la haine et on la félicite de parler si ouvertement de tout ça. Parce qu’on sait que sa confiance en elle inspirera plein de jeunes !

Et vous, vous voudriez témoigner ?

Article de Clémence Bouquerod

Après la marque Avril, c’est L’Occitane qui fait le grand saut vers les produits rechargeables en boutique. Pour pallier leur démarche vers une beauté plus responsable, le groupe réduit ses déchets et limite sa production de plastique. Dès juin 2021, place aux fontaines à vrac dans le monde entier !

© L'Occitane
© L'Occitane

L’Occitane s’engage à éliminer petit à petit les plastiques à usage unique de sa vente. Après les éco-charges, sur le marché depuis 2008, bienvenue aux fontaines à vrac. Savon, gel douche et shampoing seront au rendez-vous ! 

Un engagement collectif en faveur de l’environnement

Le projet se lance dès 2020 dans des boutiques pilotes, en Allemagne et en Espagne. L’idée se développe face à un constat terrible : la production de plastique de ces dix dernières années est plus élevée que celle de l’ensemble du siècle passé. Nous arrivons à un point de rupture et de non-retour. La surproduction et surconsommation de la matière problématique inquiète et les alternatives sont nécessaires pour un avenir plus propre. Soucieuse, L’Occitane décide d’agir en limitant ses effets néfastes sur l’environnement.

Quand l’écologie mène aux économies

Le concept est simple. Proposer des bacs de recharges aux clients. En fait, la marque propose la vente de son flacon durable Forever. Confectionné à 100 % d’aluminium recyclé, le contenant se remplit avec le produit désiré. Mais ce dernier n’est pas compté comme un frais supplémentaire. Une fois terminé, revenez en boutique avec ce même flacon et remplissez-le à nouveau. Alors, le tour est joué, vous n’avez plus qu’à payer le produit brut. 

La bouteille Forever se décline en format 250 ml ou 500 ml.  Non seulement, vous réduisez votre impact écologique (grâce à votre réduction de déchets), mais vous faites des économies !

Comment ça marche ?

Pour l’instant, huit boutiques françaises ouvriront leurs portes aux fontaines à vrac dès le mois de juin 2021. Ainsi, les premiers sur la liste seront L’Occitane Manosque, Ternes Paris, Lyon Herriot et Vincennes. Ils proposeront la mise en bouteille de cinq produits phares de la maison provençale. Pour les fidèles consommateur·rice·s, voici la liste : le Gel Douche Liquide Verveine, l’Huile de Douche Amande, le Savon Liquide Karité Verveine, ainsi que le duo de shampoing et après-shampoing Aromachologie. Alors, il y a votre favori ?

Afin de respecter parfaitement les mesures d’hygiène et de traçabilité que s’impose la marque, les conseiller·e·s de vente seront chargé·e·s de remplir eux et elles-mêmes les bouteilles. Un calibrage régule les fontaines pour distribuer la quantité exacte et nécessaire au flacon déposé en dessous.

Chez Paulette, on a hâte de tester ces fontaines !

Un article de Margot Hinry

Même, la marque leader sur le marché des produits dermo-cosmétiques, lance son nouveau déodorant. Un soin-crème composé à 99 % de produits naturels, adapté aux peaux sensibilisées par les traitements contre le cancer.

© Même
© Même

Judith Levy et Juliette Couturier ont 23 ans lorsqu’elles décident de quitter leurs emplois chez L’Oréal. Leur objectif ? Donner plus de sens aux cosmétiques, en apportant des solutions aux femmes concernées par le cancer et touchées par les effets secondaires des traitements. 17 millions de femmes dans le monde ont été touchées par un cancer ces cinq dernières années. Cette marque est pensée pour elles.

Respect du métabolisme et produits naturels

Vous aussi, vous analysez les ingrédients des déo’ à la loupe avant de les acheter ? Nous, oui. Et pour cause, depuis plusieurs années, il est connu que les ingrédients communs aux déodorants auraient un possible lien avec la formation du cancer du sein. Sels d’aluminiums, anti-transpirants, parabens : tous ont la fâcheuse manie de contenir la transpiration.

Saviez-vous que l’on élimine environ un litre de sueur par jour ? Entre les coups de stress, le sport, les émotions fortes. En fait, la perte de sueur permet au corps de réguler sa température à 37°C et d’éliminer les déchets métaboliques. Autrement dit : c’est naturel ! Arrêtons d’allez à l’encontre da la nature et optons pour des soins plus respectueux de nos métabolismes. 

Même moi, je ne baisse pas les bras !

Le déodorant-crème Même

3 ans de recherche pour un produit sur mesure

Pour répondre à cet objectif, Même conceptualise son premier déodorant crème adapté aux peaux super sensibles. Pendant trois ans, les équipes Même travaillent sans relâche pour développer une solution naturelle contre les mauvaises odeurs. Et cette alternative se devait d’être respectueuse du corps et ne pas bloquer la transpiration.

Même pense son déodorant au-delà de sa fonction première. Alors, il devient un véritable soin nourrissant, hydratant et apaisant. Les prébiotiques viennent contrôler la prolifération de bactéries à l’origine des mauvaises odeurs, mais également réguler le pH de la peau. Souvent rasée, irritée, abimée et fragilisée par les traitements anti-cancers -pour les personnes malades – la peau demande à être nourrie.

© Même
© Même

Des actifs naturels efficaces

À l’intérieur de ce déodorant applicable par un embout dôme, se trouve aussi de la poudre minérale. Son rôle ? Absorber la sueur en proposant une sensation de fraicheur sous vos aisselles transpirantes (appelons un chat, un chat). Du zinc vient neutraliser les mauvaises odeurs.

Et pour la touche de douceur, c’est de l’extrait de passiflore qui s’ajoute à ce mélange. Le déodorant dégage une douce senteur florale et sucrée et s’utilise bien évidemment les yeux fermés sur les cicatrises liées aux opérations. Avons-nous précisé qu’il convenait aux femmes et aux hommes ? Vous voyez, phrases après phrases, c’est un point de plus pour ce déodorant Même. 

Franchement, nous, on est conquise. Il sera en vente à partir de la mi-juin dans les 3 500 pharmacies partenaires et sur l’e-shop de la marque, au prix de 11 €.

Un article de Margot Hinry

Si vous avez des taches sur votre peau, rien ne vous oblige à les enlever ; elles donnent très souvent beaucoup de charme. Mais si elles vous gênent, Caudalie a pensé à vous, avec sa gamme Vinoperfect.

La gamme Vinoperfect - © Caudalie
La gamme Vinoperfect - © Caudalie

Vinoperfect, c’est le n°1 de l’anti-taches, réinventé. Réinventé en plus clean, plus naturel, plus efficace. Encore une fois : aucune obligation de vouloir les enlever. Et d’ailleurs… Hors de question de camoufler vos taches de rousseur – si vous avez la chance d’en avoir. Mais certaines taches peuvent gêner, surtout lorsqu’elles sont dues à l’acné ou au vieillissement de la peau. Et on le comprend. Dans ces cas-là, on vous recommande Vinoperfect, qui a déjà largement fait ses preuves, sur tous les types de peaux ainsi que toutes les carnations.

Vers une gamme plus naturelle

Le sérum Vinoperfect - © Caudalie
Le sérum Vinoperfect - © Caudalie

Le sérum Vinoperfect est culte depuis déjà une quinzaine d’années. Il est le n°1 de l’anti-taches en pharmacie en France, et maintenant aussi en Europe. « Il s’en vend un toutes les 30 secondes dans le monde », selon la marque. Et si ces chiffres sont aussi impressionnants, c’est parce qu’il est très efficace. Les résultats sont visibles, sur toutes les peaux. Alors, comme il existe depuis quinze ans, la créatrice de la marque Mathilde Thomas et son équipe ont voulu le rendre encore mieux. Et après Vinoclean, déjà écoresponsable, quoi de mieux que d’en créer une gamme complète, plus naturelle et plus clean ?

La gamme Vinoperfect - © Caudalie

Pour ça, iels ont travaillé des mois, avec une « no list » [ndlr, une liste d’ingrédients à bannir des produits] de 60 ingrédients. Le but ? Ne pas avoir de perturbateurs endocriniens, de produits mauvais pour la santé ou pour la planète, ou issus d’animaux… Eh oui, la gamme vinoclean est 100% vegan. De plus, les produits sont tous composés entre 95 et 98% d’ingrédients d’origine naturelle, et les packagings sont en verre recyclable. Ce qui était inattendu – mais quand on y pense, assez compréhensible, c’est que les ingrédients naturels étaient finalement plus efficaces.

Et plus efficace !

En effet, la gamme Vinoperfect et son sérum sont plus efficaces depuis qu’iels ont été réinventé·e·s. « 3,9% plus efficaces, grâce à un nouvel émulsifiant biomimétique », précise Caudalie. Et ces produits conviennent à tous les types de peaux, de carnations, de taches : soleil, vieillesse, hormones, hyperpigmentation… Pour parler chiffres, après un flacon, tou·te·s les testeur·se·s ont vu en moyenne une « baisse de 63% sur la coloration de leurs taches ». Au rendez-vous ? Un sérum, une crème de nuit et de jour, une essence, un masque peeling et une crème pour les mains. De quoi trouver votre chaussure à votre pied – ou crème à votre peau !

La gamme Vinoperfect - © Caudalie
La gamme Vinoperfect - © Caudalie

Gamme à retrouver en ligne ou en boutique.

Article de Clémence Bouquerod

Il suffit de scroller quelques minutes parmi les story à la Une de votre feed instagram pour découvrir un·e influenceur·euse en pleine séance de médecine esthétique ou de soin dernière génération. Ces techniques de beauté futuristes révolutionnent le marché et deviennent presque monnaie courante.

Aller voir son médecin pour une petite injection aux lèvres est devenu, pour certain·e·s, aussi banal qu’un rendez-vous chez le coiffeur. Et pour cause, les méthodes évoluent et les produits comme l’acide hyaluronique révolutionnent la cosmétique, les soins et les traitements.

L’acide hyaluronique, le joyau des instituts

C’est le chouchou de beaucoup d’entre nous. Et pour celleux qui ne l’auraient pas encore testé, laissez-nous vous expliquer son rôle. En fait, c’est un composé chimique découvert en 1934. Il provient d’une fermentation bactérienne de blé. Notre corps en produit naturellement, mais au fur et à mesure des années, cette production s’amoindrit. Ainsi, la peau se dessèche et laisse apparaître certaines ridules. Aujourd’hui, les instituts et marques de produits de cosmétique en raffolent. À ce jour, c’est une des molécules les plus hydratantes qui existe sur le marché.

 

Quand la médecine esthétique s’empare du composant magique

Plusieurs marques en ont fait leur icône en produisant des sérums miracles à base de cet ingrédient. Par exemple, la marque Typologie propose une gamme de produits, du sérum re-pulpant, à la crème hydratante, en passant par la crème nourrissante. Et tous, sont composés d’acide hyaluronique.

Mais désormais, il est très à la mode, non plus de se l’appliquer sur la peau, mais de se le faire injecter ! Et les influenceur·se·s et youtubeur·se·s en parlent et témoignent. « Ça s’estompe, c’est naturel, je devrais y retourner dans un an, et si je n’aime pas le résultat, on peut me le retirer immédiatement ! », expliquait Marie Lopez (alias EnjoyPhoenix) dans une de ses vidéos.

© Typologie
© Typologie

Une demi-heure pour changer de visage... sans passer par la table d’opération.

Ça coûte entre 300 et 500 € la séance, sous anesthésie locale en pommade ou en piqure et l’on peut suivre le travail dans un miroir en même temps. C’est une petite intervention éphémère. L’acide hyaluronique (encore lui), s’injecte avec une fine aiguille dans le cartilage du nez. Des légers bleus peuvent apparaître pendant deux jours. Puis, vous pourrez dire adieu à cette petite bosse qui vous complexe depuis toujours…

Sculpter son corps sans suer d’une goutte

Après les ridules, les lèvres, ou les sillons du visage, vous feriez bien un peu de body reshaping ? Si l’acide hyaluronique se trouve dans des sérums et dans des injections, les cellules graisseuses, elles, se trouvent bien dans nos cuisses. Et pour celleux qui souhaitent s’en débarrasser sans trop d’effort physique, il suffit d’ouvrir le porte-monnaie !

Des instituts proposent des traitements en quatre séances, pour raffermir certaines parties du corps. Sans passer par le bistouri ou tout autre méthode chirurgicale, certain·e·s médecins esthétiques travaillent le muscle et la graisse en même temps, via des ondes électromagnétiques.

Par exemple, Lazéo promet 20 000 contractions musculaires en une séance. EMsculpt®, c’est l’innovation du remodelage du corps qui vient tout droit des États-Unis. Les instituts sont nombreux à proposer ce traitement.

Lazéo © EMsculpt®
Lazéo © EMsculpt®

Fondre comme neige au soleil

Faire mourir ses cellules graisseuses grâce au froid, c’est possible et ça s’appelle la cryolipolyse. En fait, l’application d’un froid contrôlé sur les petits amas graisseux provoquent la mort des cellules. Cette technique serait efficace au bout d’une seule et unique séance. Quand aux résultats définitifs, ils seraient visibles 3 mois après environ. Et le résultat, c’est la perte de 20 à 40 % de la masse graisseuse de la zone traitée à -10°. Alors, ça vous tente?

Retrouvez les tarifs sur le site internet de Lazéo.

Enfin, rappelons que l’ensemble de ces techniques beauté sont à considérer avec l’avis d’un spécialiste et à accompagner d’un suivi médical. Aimez-vous comme vous êtes, et si corriger quelques aspects de votre corps vous rends plus heureux·se, alors nous le sommes aussi !

Un article de Margot Hinry

Parce qu’il n’y a aucune raison pour que l’épilation soit une affaire de genre, UNY crée des produits de rasage et d’épilation non-genrés. Il était temps !

Image d'illustration - © UNY
Image d'illustration - © UNY

À bas les rasoirs roses et mignons pour les femmes et bleus et virils pour les hommes. Sans parler du fait que cette vision de la société si binaire est (très) has-been, c’est particulièrement insupportable. On est là pour enlever nos poils, pas pour perpétuer les clichés ! Et ça, UNY l’a bien compris. C’est d’ailleurs tout le but de sa création. Que vous ayez envie d’enlever certains de vos poils (ou non), n’oubliez pas de vous renseigner avant !

Non aux stéréotypes

« Nous sommes exaspérés de ne voir que des produits de couleur rose pour les femmes et bleu pour les hommes. Nos produits ont été créés pour tou·te·s, ils sont adaptés à toutes les peaux et à tous les poils. Nous avons repensé l’expérience de rasage et d’épilation autour de nos besoins de peau et non pour un genre », expliquent Marine et Bertrand, les créateur·rice·s d’UNY Paris. Et chez Paulette, on ne pouvait être plus ravi·e·s d’une telle initiative ! Parce que la taxe rose – dénoncée pourtant depuis 2014, n’a pas encore bougé. Parce qu’on ne devrait pas payer plus cher un produit simplement parce qu’il est stipulé « pour femmes » .D’autant que, selon Marie Serre, dermatologue, « il n’y a aucune différence de peau ou de poils entre les femmes et les hommes ». 

Une épilation éco-responsable

En plus de se battre contre les stéréotypes et la binarité, UNY a aussi un aspect écologique très intéressant. Parce qu’iels le rappellent, en France, « c’est plus de 20 000 tonnes de déchets par an qui sont liés au rasage. Il est temps que ça change » Et pour lancer ce changement, UNY propose aujourd’hui un rasoir avec un manche unique [ndlr, de couleur noire, blanc, chrome ou or rose] et des lames interchangeables. Histoire d’arrêter ce gaspillage inutile de plastique. Actuellement, la marque propose également une crème universelle et hydratante, combattant contre les poils incarnés et les repousses trop rapide. Sa promesse écolo ? Elle est composée de 99,6% d’ingrédients d’origine naturelle et vegan, fabriquée en France et avec un packaging recyclable. Gros bonus : Marine et Bertrand travaillent également à la mise en place d’un programme de recyclage de leurs lames…

Rasoirs - © UNY
Rasoirs - © UNY
Pack - © UNY
Pack - © UNY
Crème Universelle - © UNY
Crème Universelle - © UNY

Actuellement, iels sont en phase de précommandes sur Ulule, mais très bien parti·e·s, avec déjà plus de 2 500 contributeur·rice·s. Pour les soutenir – et leur permettre de développer leur cire, vous avez jusqu’au 23 avril. Sinon, vous pouvez aussi les retrouver sur Instagram.

Article de Clémence Bouquerod

Pour Pâques, Lush lance toute une collection pour le bain. Entre lapins, œufs et motifs printaniers. Son nom ? Pâques ô clock !

Collection Pâques ô Clock - © Lush
Collection Pâques ô Clock - © Lush

Le week-end de Pâques, c’est synonyme de plaisir. Mais si vous n’aimez pas trop le chocolat, vous pouvez aussi vous faire plaisir autrement… Et pourquoi pas avec un bon bain relaxant ? Lush a pensé à vous ! Avec sa collection Pâques ô clock, chacun trouvera son compte. Et ce qu’on adore (encore et toujours), c’est le design des produits !

Un dimanche de Pâques végétarien et cruelty-free

Comme toujours, chez Lush, les produits sont cruelty-free et végétariens. C’est pourquoi ils ont d’ailleurs enlevé les œufs de leur composition ! À s’en méprendre, vu leurs œufs de Pâques si réalistes… Mais promis, nous avons ces infos de source sûre ! Iels s’expliquent : « chez Lush, nous sommes soucieux·euses du bien-être animal depuis notre création il y a 26 ans. Puisque le bien-être animal ne s’arrête pas à l’assiette, nos produits sont donc tous cruelty-free et végétariens. Nous travaillons quotidiennement à repenser nos formules, c’est pourquoi nous avons éliminé en 2019 les œufs qui entraient dans la composition de certains de nos produits et les avons remplacés par des alternatives végétales riches en protéines comme l’aquafaba. »

Collection Pâques ô Clock - © Lush

Mais surtout coloré !

Au programme de cette collection sur le thème de Pâques : des boules et barres de bain, du beurre pour le corps, du savon… Le tout, imaginée autour des lapins et des œufs, et surtout très (très) colorée. Jaune, bleu, rose, vert ou même doré, chacun·e trouvera le produit qui le fera vibrer… Et nous, on trouve ça canon !

Les produits Lush et la collection Pâques ô clock sont à consommer sans modération, pour plus de relaxation. À retrouver sur leur site internet.

 

Article de Clémence Bouquerod

C’est la crème de la crème (sans mauvais jeu de mot). Elle sait mieux que nous ce dont on a besoin, la célèbre marque de box Blissim s’associe aux Galeries Lafayette. Pour célébrer l’arrivée du printemps et valoriser la beauté responsable, le leader des Grands Magasins proposera à partir du 26 avril une box exclusive.

© Blissim x Galeries Lafayette
© Blissim x Galeries Lafayette

Des produits responsables pour une beauté durable, c’est le pari de cette box printanière. Soin lavant, huile démaquillante et spray solaire, de quoi se préparer à l’été en ayant un impact positif sur l’environnement ! Que demander de plus ? (Hormis peut-être une solution pour rouvrir les boutiques, les bars, la culture, soigner les malades et ENFIN pouvoir sourire à pleines dents sans masque à des inconnus dans la rue), (courage).

Le corner green, the place to shop

Les Galeries Lafayette s’engagent vers des produits de beauté plus écolos. À travers leur label Go For Good, elles proposent une gamme d’une centaine de références ayant un impact positif sur l’environnement, la production locale ou le développement social. L’objectif ? Proposer et valoriser des produits de beauté et de soin plus justes et durables. De son côté, depuis 2017, Blissim propose sur son e-shop le fameux « corner green ». Et c’est ici que la marque rassemble une sélection des produits respectueux de la santé et de la planète.

Le meilleur de la cosmétique dans une box

Et si l’on vous proposait un coffret rassemblant tous les meilleurs produits de votre marque favorite, vous diriez quoi ? Nous, on dit oui ! Pour 29,90 €, la box super complète sera disponible exclusivement dans les Galeries Lafayette et sur leur site internet.  Afin de vous mettre l’eau à la bouche en attendant le 26, voici quelques extraits de ce que contiendra ce coffret.

La marque Caudalie a créé un spray solaire lacté qui vous assurera un bronzage naturel. Et le petit plus qui lui vaut sa place au sein de la box, c’est sa formule en eau de raisin bio qui protège les fonds marins. Affronter les vagues sans polluer la maison des poissons : nous, ça nous dit bien.

La box se compose de 10 produits et sera disponible ici dès le 26 avril.

© La Rosée Paris
© La Rosée Paris

LA ROSEE, Gommage visage, 60ml.

« Composé d’une gelée d’aloe vera bio et de petites billes de cire de jojoba, ce gommage visage exfolie les peaux les plus sensibles. »

© Manucurist
© Manucurist

MANUCURIST, Vernis, 15ml.

« Vegan, cruelty-free et made in France, ce vernis est composé à 84% d’ingrédients bio-sourcés. »

© Blissim
© Blissim

SHAERI, Soin lavant, 25ml.

« Ce soin sans-rinçage hydrate et nourrit les longueurs en profondeur avec son huile de pépins de figue de Barbarie, utilisée depuis toujours par les femmes berbères pour régénérer leurs cheveux abîmés. »

Article de Margot Hinry

Ses longues feuilles pointues, vertes, un poil tombantes, regorgent de représentations et laissent rarement de marbre. Le cannabis - aussi connu sous le doux nom de chanvre – recèle en lui des pépites d’or vert, qu’il est devenu impossible de bouder. De la tige à la fleur, jusqu’à ses graines, la plante dispose de mille et une vertus. L’une d’elles : un fort pouvoir cosmétique, répondant de manière naturelle aux besoins de notre peau.

Cannabis ou chanvre, son appellation sera vôtre. Plusieurs noms, une seule présentation et surtout, une multitude de fonctions, certifiées sans addiction. En France, la réglementation écarte tout psychotrope ou substance addictive de la composition des cosmétiques. De toutes façons, nul besoin de ses fonctions récréatives pour que cette plante satisfasse la beauté de notre épiderme !

Ikebana
© ANJA CHARBONNEAU - COMPOSITION FLORALE AMY MERRICK - IKEBANA POUR BROCCOLI MAGAZINE

Un liquide tout-en-un

Le plus souvent, en cosmétique, le chanvre se matérialise sous sa forme liquide : une huile assez épaisse, d’un vert changeant, obtenue par la presse à froid des graines. De son odeur gourmande à sa texture sèche, son application reste pratique et agréable. Les conditions sont donc optimales pour profiter de ses fonctions apaisantes, protectrices et réparatrices ! Composée d’acides gras essentiels, pour environ 20 % d’oméga-3 et 60 % d’oméga-6, cette huile extraite est aussi riche en vitamines A, B1, B3, B4, B6, E, en protéines, en carotène et en minéraux. 

Comme vous pouvez le constater, la liste des éléments qui la composent n’est pas des plus courtes, mais la liste de ses bienfaits non plus ! L’huile de chanvre participe à la création d’une barrière protectrice de l’épiderme et, grâce à son pouvoir hydratant, elle redonne également une certaine élasticité à la peau. En plus, elle n’est pas comédogène ! Elle agit ainsi directement sur les rougeurs, les sécheresses cutanées, les points noirs, ou encore l’acné, sans intolérances et désagréments en contrepartie. Validée par tous les types de peau, c’est naturellement et en toute modestie que la plante se love dans les cosmétiques pour câliner et redorer l’épiderme.

Naturellement vôtre

Nous vous avions prévenu·e·s : dans le cannabis, tout est – relativement – bon, rien ne se jette. Si son huile est enchanteresse, l’un de ses composants, le cannabidiol (CBD)a aussi de quoi charmer notre peau. Cette molécule, issue de la fleur de cannabis, ressemble à s’y méprendre à certaines molécules (les endocannabinoïdes) déjà produites par notre corps et destinées à satisfaire notre organisme, le réguler, et chouchouter, entre autres, notre épiderme. 

Face à la pollution ou la fatigue, il n’est pas rare que ce système d’origine se retrouve déstabilisé. Les conséquences ? L’acné, le psoriasis, l’eczéma et autres désagréments. C’est là qu’interviennent des molécules semblables aux endocannabinoïdes, mais non produites par l’organisme, les phytocannabinoïdes, pour rétablir le bien-être de la peau. Parmi elles, justement, le CBD, connu aussi en cosmétique pour son pouvoir antioxydant, ses fonctions apaisantes, et ses bienfaits sébostatiques – réduisant ainsi la production de sébum. 

Souvent confondu avec le tétrahydrocannabinol (THC) qui, lui, dispose de fonctions psychoactives, le CBD demeure l’enfant sage de la famille, sans troubles associés. L’intégrer dans une routine beauté ne serait pas si insensé que ça ! Alors, au nom de la beauté de notre peau (mais pas seulement), nombre de marques s’impliquent pour faire bouger les lignes, les lois françaises et les représentations associées au cannabis. Malgré les obstacles – plus ou moins élevés – à surmonter, il n’est pas exclu qu’un jour prochain, le chanvre distille ses bienfaits en toute liberté.

Article du numéro 48 « Nouveaux.lle.s leaders »par Marie Le Seac’h

Nous avons sélectionné pour vous un duo incomparable : les compléments alimentaires Epycure et le linge de lit Bonsoirs. Dormir n’a jamais été aussi facile…

draps Bonsoirs
Parure de lit Bonsoirs - © Bonsoirs

Ce vendredi, c’est la journée internationale de celui que nous avons appris à chérir, confinement après confinement. Celui que nous détestions enfant, que nous avons malmené à l’adolescence et qui nous manque terriblement adulte : le sommeil.

Le kit ronflette, qu'est-ce que c'est ?

Étant donné que cette journée est dédiée au sommeil, il nous semblait essentiel de vous rappeler l’importance de ce dernier : bien-être, santé, recharge des batteries mentales et physiques, mémoire, productivité. Tous sont liés à la qualité de nos nuits. Et parfois, rien de tel qu’un petit coup de pouce naturel et d’une parure de lit confortable pour se laisser glisser dans les bras de Morphée. Mais rien de médicamenteux ou d’addictif, ça non ! Les gommes naturelles à mâcher de chez Epycure sont made in France et 100 % clean.

C’est la nature qui guérit les malades.

Hypocrate

Mâche ton gom’ et devient la prochaine Sleeping Beauty

Conçu en France, du laboratoire au centre logistique jusqu’à nos boîtes aux lettres, Epycure propose des ingrédients naturels, agréables à consommer.  Et c’est garanti sans gluten, OGM ou lactose ! Ainsi, les gélules à la chlorophylle sont composées de trois ingrédients phares enrichis aux arômes naturels. D’abord, la passiflore pour faciliter l’endormissement et le sommeil. Ensuite, du griffonia pour favoriser le sommeil réparateur (sérotonine) et l’endormissement (mélatonine). Enfin, du safran, pour se relaxer. Après une cure de 30 jours vous serez comme neuf·ve !

gommes à macher Epycure
Gommes naturelles - © Epycure

Un linge frais et léger pour une ronflette de qualité

Maintenant que vous avez de quoi vous endormir, un peu de confort et de renouveau ne feraient pas de mal. Alors dites bonjour (ou bonsoir) aux parures de lit en coton 100 % longues fibres de chez Bonsoirs. Les draps sont confectionnés dans un atelier des Vosges et sont en percale de coton, satin ou lin. C’est-à-dire : tissu serré et solide et surtout, oh qu’il est doux ! À carreaux, rayé, gris, ardoise, vert, bleu, pour tous les goûts, tout en sobriété. 

Le sommeil, meilleur geste beauté ?

Avec Sleeping Club, la nuit devient votre premier geste beauté. En effet, cette marque de Silk Beauty propose deux produits autour de la soie de mûrier, « pour votre peau & vos cheveux ». Au rendez-vous ? Des taies d’oreiller en soie et des cocons de soie exfoliants. Parce que c’est la nuit que notre peau et nos cheveux se régénèrent le plus, et que la soie de mûrier permet d’hydrater, de combattre les imperfections et les signes de l’âge – ainsi que les fourches de nos cheveux trop fatigués. Un produit miracle, en somme. 

Taies d'oreiller - © Sleeping Club
Cocons de soie exfoliants - © Sleeping Club

En fin de compte, comment dire non au kit ronflette ? On ne sait pas vous, mais nous, on a hâte que le soleil se couche…

Gommes en cure de 30 jours, à partir de 24,90 € à retrouver sur epycure.com. Le linge de lit est à retrouver sur Bonsoirs.com. Cocons de soie exfoliants et taies d’oreillers à retrouver sur Sleeping Club. 

Un article de Margot Hinry

La marque de cosmétique bien-être met la main à la pâte pour préserver la planète. Rituals s’associe au mouvement environnemental mondial EARTHDAY.ORG et s’engage en faveur des forêts et de la réduction des déchets.

© Rituals
© Rituals

Des produits rechargeables « éco-chics », c’est le nouveau credo mis en avant par la marque qui tend vers le responsable. À noter que grâce à l’initiative The Canopy Project – projet de reforestation mondiale lancé en 2010 par le mouvement EARTHDAY.ORG – des millions d’arbres ont déjà pu être plantés.

Un arbre planté pour une recharge achetée

Vous ne le saviez peut-être pas encore, mais au mois d’avril a lieu la journée de la Terre. Pour célébrer notre maison à tou·te·s, et ce, depuis 1970, la journée du 22 avril encourage à une prise de conscience mondiale en faveur de l’environnement. Rituals voit les choses en grand et lui rend hommage durant une semaine entière !

Du 21 au 26 avril 2021, la marque s’engage. Par conséquent, 20 % seront offert à tou·te·s les client·e·s venant acheter une recharge d’un produit, au lieu d’un neuf. Aussi, pour chaque recharge vendue, le label fera don d’un arbre par l’intermédiaire du mouvement EARTHDAY.ORG.

© Rituals
© Rituals

Une recharge, et alors ?

La marque de cosmétique propose pour le moment un panel de plusieurs produits rechargeables. Prenons le cas des crèmes visage, corps, des gels ou encore des parfums de voiture. Tous peuvent être achetés neufs une fois et rechargés autant que possible. Ce qui peut sembler un petit effort représente en vérité une réduction conséquente de l’empreinte carbone de la marque et une grande économie d’eau.

L’exemple le plus significatif serait de ramener cela à un nombre de foyers. En effet, grâce aux client·e·s fidèles, Rituals a déjà économisé l’équivalent de l’énergie consommée par 1 806 foyers, les émissions de CO2 de 1 411 longs-courriers et 8,5 millions de litres d’eau. 

À travers cette collaboration avec le mouvement EARTHDAY.ORG, Rituals nous incite à faire la différence en choisissant mieux, ensemble.

Ces produits sont disponibles dans les magasins Rituals Cosmetics, dans certains grands magasins et sur RITUALS.com.

Un article de Margot Hinry

Quand la légendaire maison de luxe prend possession de la réalité augmentée… ça donne l'appli Lipscanner. Et on adore !

Lipscanner - Chanel
Lipscanner, l'appli de la maison à double C

Nous avons testé l’application Lipscanner pour vous. C’est très simple. Vous voulez matcher votre sac à main avec votre lipstick ? Alors scannez-le en le prenant en photo, la griffe vous propose la teinte la plus proche existant parmi son panel de 400 coloris de rouges à lèvres.

Manequin Chanel lipstick

Mise en ligne le 22 février dernier sur l’AppleStore, l’application est un véritable outil de réalité virtuelle. C’est le fruit d’un travail de plusieurs mois entre le Connected Experience Lab (CX Lab) et le Studio de création Maquillage de Chanel. En fait, l’algorithme a été conçu pour être capable d’analyser des dizaines de milliers de visages. Mais aussi des encarts publicitaires, tissus colorés, jolies teintures de cheveux…

Lipscanner, une solution pratique

En attendant votre Uber vous louchez sur cette pub sur laquelle Cara Delevingne porte, comme à son habitude, un rouge à lèvres somptueux. Et la question, c’est : combien de temps vous reste-t-il pour le comparer avec tous les derniers rouges à lèvres tendance afin de pouvoir vous procurer la même teinte ? Trop tard. Le Uber est arrivé. Vous mourrez d’envie de vous procurer un rouge à lèvres de la teinte de la robe de Dua Lipa aux Grammy’s (nous aussi) ?

Flashez. Scannez. Trouvez votre rouge.

Chanel

Il semblerait que votre lecture du dernier numéro Paulette ne se passe pas comme prévu. En effet, la référence du rouge à lèvres du mannequin n’est pas indiqué ! Scannez la page. Et ça marche pour tout ! L’appli a été conçue entièrement en interne par des ingénieurs experts en machine learning. L’innovation a été brevetée par Chanel. Afin de plaire au plus de consommateur·rice·s possible, la griffe duplique les alternatives du fini au mat en passant par le satiné ou le gloss.

Une boutique test à la maison

D’ailleurs, c’est depuis votre canapé que vous pourrez tester tous les coloris sur vos lèvres. Un clic, un scan, un choix de propositions. La dernière étape de votre test : « essayer maintenant ». Grâce à la fonction Virtual Try On, vous avez droit à un maquillage virtuel. À défaut de pouvoir observer votre bouche colorée dans les galeries marchandes (masque oblige), faites le test sur votre canapé ! 

L’essai devient réalité si la couleur vous convient, puisque la griffe propose un lien direct vers sa boutique en ligne.

L’application est disponible sur iOS.

Un article de Margot Hinry