À l’occasion du reconfinement, on vous a concocté une sélection aux petits oignons des meilleurs restaurants asiatiques qui livrent ou font des click and collect ! 

Les meilleurs restaurants asiatiques qui livrent sur Paris

Afin de soutenir les restaurants et se régaler en même temps, la rédaction vous propose ses spots asiatiques favoris pour passer le confinement le palais comblé. Et si vous aimez spécifiquement la cuisine chinoise, on vous conseille aussi ici.

Tiger Tiger

Le petit nouveau de MAMAHUHU s’appelle Tiger Tiger. Actuellement ouvert sous forme de pop-up – avant son ouverture officielle, il est disponible en livraison et click & collect. Au rendez-vous ? Un cha chaan teng [ndlr, restaurant de quartier typique de Hong Kong] moderne et français. On y retrouve de délicieux wontons, du porc croustillant, du boeuf mariné, ou encore du poulet rôti à la cacahuète… Et nous, on est fan !

Adresse : 15 Rue René Boulanger, 75010 Paris

Tiger Tiger - © Quentin Tourbez
Tiger Tiger – © Quentin Tourbez

INÉ Paris

INÉ Paris c’est LA nouvelle adresse pour nos midis pressés. En effet, cette adresse propose des bentos faciles à manger, pratiques et surtout goûtus – et délicieux ! Au choix, un au poisson, un à la viande ou un végétarien. Le tout, accompagnés de petits légumes de saison et de riz. On y retrouve de nombreux goûts différents, pour un midi équilibré !

Adresse : Popu-up au Broken Arm Cafeteria au 12 Rue Perrée, 75003 Paris

INÉ Paris
INÉ Paris

Côté Sushi X Chic des Plantes

Plus besoin de présenter Côté Sushi… Par contre, on tenait à vous parler de sa collaboration avec Chic des Plantes, marque d’infusions de haute qualité. En résulte une box de 39 pièces de sushi, california, maki… Tous plus originaux les uns que les autres. Le thème récurrent ? Vous l’aurez deviné : les plantes ! C’est pourquoi les sushis sont revisités avec du basilic, des poivrons, de la betterave – en petite touches, rassurez-vous. Le tout, accompagné de l’infusion « Belle Plante » et du bouillon bio « Le Sud ». Parfait pour les beaux jours qui arrivent !

Disponible dans tous les Côté Sushi jusqu’au 6 juin.

Côté Sushi X Chic des Plantes
Côté Sushi X Chic des Plantes

Kitchen Galerie Bis

C’est notre petite triche de la journée. Pas seulement un restaurant asiatiquecar le chef trouve son inspiration dans toutes les cuisines du monde, on vous recommande Kitchen Galerie Bis pour son menu de raviolis croustillants, oscillants entre la France et la Thaïlande. « Si les recettes sont métissées, l’Asie a la part belle dans les assiettes» C’est elleux qui le disent !

Adresse : 25 rue des Grands Augustins, 75006 Paris

Kitchen Galerie Bis
Kitchen Galerie Bis

Dumpling Queen

Autre petit de MAMAHUHU, Dumpling Queen est spécialisé – comme son nom l’indique, dans les Dumpling et les Bao. Street-food taïwanaise, ces deux mets sont comme des explosions en bouche. Les goûts y sont puissants, les farces excellentes… Et vous pouvez même y trouver du poulet frit ! Point bonus pour le jeu de mot avec Dancing Queen… (Ça y est, vous avez la chanson en tête ?)

Adresse : 22 rue de L’Echiquier, 75010 Paris

Dumpling Queen
Dumpling Queen

Mamibaba by Quinsou

Mamibaba, c’est un pop-up du restaurant gastronomique Quinsou, par Antonin Bonnet. Avec cette nouvelle carte, le chef a voulu mettre la cuisine coréenne à l’honneur. La spécialité ? Les Mandoo-Guk, raviolis coréens. Excellents, et très originaux ! On craque pour le Yughoe, version coréenne du tartare de boeuf. Bref, de la cuisine fusion comme on l’aime !

Mamibaba by Quinson
Mamibaba by Quinson

The Hood Paris

Bobun revisité, poulet frit vietnamien, ban mi à l’aubergine rôtie… On ne compte plus les merveilles culinaires que nous proposent The Hood Paris pour nos déjeuners d’affaires (comprenez zoom) à la livraison ou en clic and collect. Le restaurant propose même des sauces maison, à acheter en quantité pour remplir son frigo et s’assurer d’être équipés pour le plat suivant. La spécialité de la maison The Hood Paris ? Le Pandan chiffon cake – il nous aurait bien fallu trois parts de ce gâteau nuageux et délicieux.

Adresse : 80 Rue Jean Pierre Timbaud, 75011 Paris

The Hood Paris

Double Dragon 

Avis aux amoureux·se·s du piment ! Le Double Dragon est une cantine asiatique ultra-branchée, créée par deux soeurs franco-philippines. On relève : la food très épicée. Le click and collect est mis en place sur le site, le take away, ainsi que la livraison dans tout Paris. 

Adresse : 52 rue Saint-Maur, 75011 Paris

Double Dragon

Petit Bao

Le Petit Bao a pour concept le partage. L’idée, c’est de prendre un panier bao et un plat par personne, puis de tout partager. Et si vous ne savez pas choisir, le site vous propose des plats signature. La livraison, le take away et le click & collect sont disponibles ! 

Adresse : 116 rue Saint-Denis, 75002 Paris

Petit Bao

YOOM

Yoom at Home est la petite soeur du restaurant Yoom – adulé à Paris pour avoir conçu une carte spécialement dédiée aux Dim Sum. L’établissement propose désormais un menu surgelé à livrer, partout en France. De chouettes kits afin de réchauffer soi-même et traditionnellement ces délicieuses petites bouchées et vapeurs asiatiques. Cuisinées à la main, avec une pâte extra fine qui laisse place aux saveurs des garnitures, elles viendront donc régaler petits et grands un soir de semaine ou le weekend. Des menus pour deux, trois voire toute la famille on par ailleurs été développés. Notre chouchou ? Les raviolis truffe noire édaname, sans hésiter. Alors, on essaie ? Vous pouvez commander à emporter ou vous faire livrer directement à la maison !

Rendez-vous sur le site Yoom at Home pour passer commande !

Yoom
Yoom

LiLi Peninsula Hotel

LiLi, c’est la fusion entre l’art de vivre à la française et la food cantonaise totalement maîtrisée par un chef hong-kongais. Pendant cette période, le restaurant vous propose une sélection de plats à emporter sur le site. 

Adresse : 19 Avenue Kléber, 75016 Paris

LiLi Peninsula Hotel

Brigade du Tigre

La Brigade du Tigre est le nouveau restau d’Adrien Ferrand qui s’est associé à Galien Emery pour cette belle adresse, ouverte depuis septembre dernier. Ici, se mêlent spécialités chinoises, thaïlandaises, cambodgiennes et malaysiennes. Le click & collect est disponible sur leur site et la livraison arrive prochainement. Notre coup de coeur ? Le crabe cake ou encore le tataki de boeuf, sans la moindre hésitation.

Adresse : 38 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris 

Brigade du Tigre

Neko Ramen

Neko Ramencest LA vraie adresse de ramen parisienne, et l’une de nos préférées. Le chef, Sedrik Allani, est français mais passionné de ramen. Et pas celles qu’on déguste en France : les ramen de Tokyo – où il a d’ailleurs été formé. Parfait, donc, pour tous les fans de ramen, mais pas que ! Le restaurant propose aussi des gyozas, des nouilles sautées, des Karaage, des boulettes de poulet frit japonaises, des mochis… Et en plus, les prix sont hyper raisonnables : entre 9,50€ et 12€ pour les trois ramens stars de la carte ! Foncez, si vous voulez découvrir le fameux goût Umami. Notre recommandation ? Le Tonkatsu, très original.

Adresse : 6 Rue de la Grange Batelière, 75009 Paris

Neko Ramen
Neko Ramen

Article d’Alicia Desrivieres, Margaux Rouche et Clémence Bouquerod

Ça y est, on est reconfiné·e·s. Encore une bonne raison de commander à manger. Et ce soir, pourquoi pas commander italien ? Voici une sélection de nos cinq restaurants parisiens préférés.

Pour se remonter le moral (et surtout continuer de soutenir les restaurants, fermés depuis plus de 6 mois), pourquoi ne pas commander ce soir ? Après notre sélection truffée, de restos chinois et d’adresses plus globales, voici notre sélection de restaurants italiens en livraison – ou à emporter.

Le Patio Opera

On l’avoue, on triche un peu pour Le Patio Opéra Effectivement, c’est un restaurant de spécialités italiennes et corses. Mais on ne voulait surtout pas que vous passiez à côté. Sa promesse ? Une carte par semaine, proposant des produits de saison et d’exception. Parfait pour ne pas s’installer dans la routine. Si on y aime particulièrement ses plats de viande et de poisson (la tagliata de boeuf est incroyable), on vous le recommande aussi pour ses pastas, antipasti et burgers italiens !

La Comitiva

Envie de découvrir une nouvelle façon de déguster des spécialités italiennes ? Les Saltimburger de La Comitiva sont faits pour vous. Ce sont des sortes de burgers dans une pâte à pizza, composés de produits italiens tels que de la mozza, tomate, polpsteak,… Bref, tout ce qu’on aime. Et bonus : ce n’est pas cher du tout ! On y prendrait presque goût…

Saltimburger - © La Comitiva

Gruppo Mimo

Pasta aux pistaches, risotto à la truffe, pizza à la mortadelle… Gruppo Mimmo, c’est LE nouveau restaurant qui fait fureur à Paris – et sur Instagram, grâce à son food porn exceptionnel. Et « faire fureur », cela ne lui rend même pas vraiment hommage. À peine ouvert à Boulogne, le restaurant ouvre une deuxième cuisine en avril dans le 17ème et cherche aujourd’hui un local dans le centre… C’est grâce à toutes ses photos de truffe, ça… Quand vous verrez les photos (et goûterez, surtout !), vous comprendrez la hype.

La Brigata

La Brigata, c’est un petit restaurant du 19ème arrondissement. Très mignon de l’extérieur, il n’en reste pas moins peu connu. On vous le présente aujourd’hui, justement pour inverser la tendance ! On vous recommande particulièrement les pizzas, très bonnes et à des prix abordables. Les produits sont d’exception, le chef passionné, et ça se sent. On a hâte d’aller tester leurs planches en face à face…

Golosino

Ah, Golosino. THE place to be pour les fans d’arrancini, comme en Italie. Ne vous méprenez pas, tout le reste est également excellent (point bonus pour la pizza Boscaiola, à la mozzarella, champignons, chorizo et parmesan…). Enfin bref, on recommande !

Alors, pour quel restaurant allez-vous craquer ce soir ?

Article de Clémence Bouquerod

Pour vous faire votre repas plaisir de la semaine – et surtout savoir où le commander, on vous a préparé une sélection des meilleurs restaurants parisiens en livraison.

Cela fait déjà plusieurs mois que les restaurants sont fermés. On sait, cela commence à faire sacrément long. Alors, pour continuer de se faire plaisir – mais surtout pour les soutenir dans cette période difficile, on commande toujours autant ! Après notre sélection de restaurants asiatiques puis chinois, notre sélection truffée… On vous propose aujourd’hui une sélection plus générale. De quoi vous régaler, peu importe vos envies !

Jura Streat Food, par Substance – Cuisine moderne

Chez Substance, le chef Mathias Marc s’est laissé imprégner d’une nouvelle inspiration : le Jura, sa région natale. Vous pourrez déguster un super burger à la viande de Montbéliard – très fort en fromage, et un Hot Fish, hot-dog à la saucisse frite de brochet et écrevisse, très frais avec sa coriandre et ses cacahuètes… On valide.

Sushi Shop X Polaroid – Cuisine japonaise

Plus besoin de les présenter… Cette fois-ci, Sushi Shop fait fort avec sa collab avec Polaroid. Sans même parler de la boîte colorée (et très Instagrammable), on vous la conseille pour ses goûts si particuliers. Entre sushis classiques, vous pourrez retrouver un goût de truffe, du maïs et du boeuf. Et autant vous dire que c’est incroyable.

Mantchouk, par Petrossian – Cuisine russe et arménienne

Le restaurant Petrossian et son équipe a dévoilé récemment une nouvelle carte, plus intime et proche de leurs origines : Mantchouk. Celle-ci propose des petits plats russes et arméniens, particulièrement bons. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça change de nos commandes habituelles.

Laïa – Cuisine du Sud

Envie d’une cuisine réconfortante et savoureuse ? Laïa est fait pour vous. Sa promesse ? Une cuisine du Sud (Espagne, Italie, Provence, …), cosmopolite et authentique, avec un menu unique et différent chaque semaine. De quoi ne jamais manger la même chose… En plus, le chef n’est autre que Marco Bernardo, ancien du Four Season George V ! 

Le Minotaure, par Burger Theory – Cuisine végétarienne

Minotaure - © Burger Theory

Si on aime déjà Burger Theory, on les aime davantage depuis leur sortie de Minotaure, leur nouveau burger à la fausse viande végétale, créé par Les Nouveaux Fermiers – les spécialistes du sujet. Parfait pour les végétarien·ne·s d’entre nous. Et succulent. Il convaincrait presque les grands carnivores…

Epoca Paris – Cuisine italienne

Envie d’un plat de pasta délicieux et surtout premium ? Vous êtes au bon endroit. Epoca Paris, c’est notre référence de brasserie italienne. Et on vous conseille particulièrement les Paccheri à la langoustine et bisque de crustacé…

Mezzencore – Cuisine méditerranéenne

Fan de libanais, mais marre des prix exorbitants de cette cuisine ? On vous recommande Mezzencore. Point bonus pour le jeu de mot, et pour leur box sandwich pita et mezzé… Digne d’un vrai repas méditerranéen. Gros coup de cœur pour leur Labné.

Clasico Argentino – Cuisine sud-américaine

Empanadas - © Clásico Argentino

C’est notre adresse favorite pour les empanadas. Et on ne rigole pas avec les empanadas, chez Paulette. Elles tuent – littéralement. Chez Clasico Argentino, elles sont faites artisanalement par deux chefs argentins passionnés. Et ça se sent.

Marvelous – Cuisine américaine

Marvelous - © Marvelous

Burger, hot-dog, quesadilla, wrap, … Marvelous est LE fast-food américain par excellence. On peut y trouver de tout et pour tous les goûts. Parfait si vous aviez un carving particulier. 

Paris-Boca – Cuisine argentine

Fugazzeta - © Paris-Boca

Vous ne vous y attendiez pas : Paris-Boca propose des pizzas made in Argentina. Car oui, c’est l’une des spécialités du pays. Et là-bas, on l’appelle Fugazzeta. Et c’est d’un gourmand ! On ne vous dit pas…

New Soul Food – Cuisine africaine et antillaise

Cuisine "Afrodisiaque" - © New Sool Kitchen

Le projet New Soul Food a mis quatre ans à mijoter. Et ce n’est pas pour rien. Aujourd’hui, ce nouveau concept a vu le jour. Les plats y sont « afrodisiaques » et surtout particulièrement bons. Au programme ? Du poulet braisé, des côtelettes d’agneau, de la sauce à la noix de coco… Un pur délice.

Alors, on commande où cette semaine ?

Article de Clémence Bouquerod

Inspiration déco, pièces vintage rares, mobilier retapé : voici 5 brocanteuses à suivre illico sur Instagram.

Le temps est long quand on est chez soi dès 18 heures. On traîne de la chambre au salon et du salon à la chambre sans grande motivation, si ce n’est celle de complètement repenser notre intérieur. A force d’y passer nos journées et soirées, on a des envies de changement.

De parfaire nos coins cosy, de se procurer des pièces de qualité qui ne nous coûtent pas notre PEL laborieusement alimenté, de collectionner des beautés vintage sur notre bien triste (mais ô combien pratique) commode Malmö. Et ce, sans franchir le pas de la porte.

Instagram est là pour nous, et avec lui, une ribambelle de comptes de chine qui nous réjouissent aussi bien visuellement que – parfois – financièrement. On vous en liste 5 à parcourir sans attendre. 

@retourdechine

@retourdechine

Derrière le blog Retour de chine se cache Valérie Fache, férue de mobilier vintage des années 50 qui « chasse » depuis son enfance. Ses trésors septuagénaires, elle ne se contente pas de leur trouver de nouveaux propriétaires. D’abord, ils passent entre ses mains expertes pour un relooking coloré et créatif. 

« Dès que je vois un meuble, je sais exactement ce que je vais en faire », raconte-t-elle au Parisien. « Je consacre beaucoup de temps à les retaper. J’achète des matériaux de qualité, je ne supporterais pas qu’une cliente me rappelle parce que la peinture a écaillé. Ces meubles, je les aime comme mes bébés : je fais tout pour eux, mais je sais qu’ils partiront ailleurs. » Aujourd’hui, plus de 34 000 personnes attendent avec impatience chacun de ses posts . Et on ne fait pas exception.

@lanabrocante

@lanabrocante

Le compte Lana Brocante tenu par l’ex-journaliste devenue antiquaire pop culture Anaïs Delcroix regorge de surprises kitsch en tout genre. Une myriade de pièces qui nous mettent du baume au cœur rien qu’à les voir défiler sur l’écran de notre téléphone. 

K-Way rose fluo, broche ancienne, jouets dénichés jadis dans des Happy Meal, livres Mickey qui datent des années 80, boîte à gâteaux Charles et Lady Di, ou encore puzzle Mon Petit Poney de 1989 ne sont qu’un aperçu de son catalogue riche en trouvailles précieuses et réconfortantes. On pourrait continuer pendant des lignes tant cette caverne d’Ali Baba digitale nous passionne, et nous ramène à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître : notre enfance loin des masques, du Covid et des tests PCR. 

@alicealabrocante

@alicealabrocante

Naturel et épuré sont deux termes qui définissent parfaitement l’esthétique d’@alicealabrocante, la page créée par Silvana Mastronicola, ancienne architecte reconvertie en brocanteuse à plein temps en octobre 2018. Depuis cette année-là, elle chine, restaure, vend et livre les commodes, tables, étagères, cadres, carafes d’eau transformées en vase pour le plus grand plaisir de ses abonné·e·s – et de nos yeux avides de belles choses qu’on calerait bien sous la cheminée. 

Comblée par ce changement de vie, l’Italienne confie d’ailleurs à Marie Claire être « heureuse d’avoir trouvé un métier en accord avec [ses] convictions et de pouvoir aussi lutter contre la surconsommation ». Elle précise ne jamais utiliser de plastique pour les emballages : « nous les transportons avec des couvertures et des vieux draps ». Une démarche volontairement écolo qui finit de nous convaincre, si ce n’était pas déjà le cas.

@thisisvintage

@mobilierthisisvintage

La spécialité de Natascha, l’âme lyonnaise derrière This is Vintage ? Les bibelots et tableaux des XIXe et XXe siècles qu’elle met en scène et sublime à coup de bouquets de fleurs fraîches, de corbeilles de fruits, ou de pain… sous une peinture de pain. Une sélection éclectique qui invite à en découvrir davantage sur l’histoire (et l’Histoire) de chaque œuvre et de son époque. Voire donne envie d’y plonger rien qu’un instant pour s’échapper un peu de notre quotidien pas franchement palpitant. 

Sur son site, elle propose aussi des jouets pour enfant à la pièce (en ce moment, il ne reste qu’un adorable salon pour poupées en rotin) et du mobilier ancien à prix très abordable. Notre coup de cœur ? Une couronne de vierge en laiton doré et pierres blanches tout droit venue d’un couvent de nonnes des Vosges, for obvious reasons (ou pas).

@orangevertevintage

@orangevertevintage

Le repaire des adeptes de vaisselle et de petite déco. Des lampes, des services à thé, des présentoirs à gâteaux en cristal, des miroirs à fleurs dorées incrustées… Le tout (souvent) accompagné d’une branche de mimosa tendance pour le style : Orange Verte Vintage nous prend clairement par les sentiments. Et ça marche, on vient de glisser, ravie, un saladier en grès dans notre panier. 

La preuve que la retail therapy a du bon, surtout quand elle soutient des boutiques qui préfèrent offrir de nouvelles vies aux objets plutôt que de nous encourager à les abandonner dans un coin de placard après deux sorties maxi. Alors, conquis·e ?

Une chronique de Pauline Machado

Besoin de souffler ? Envie d’être chouchoutée par des experts? Soin du visage, massage, sophrologie ou encore yogathérapie... Rendez-vous à la nouvelle Holissence house.

Holissence House du 9è arrondissement de Paris
Crédit illustrations : Marine de Quénetain © Holissence house

La petite merveille du self-care lance un nouvel hôtel particulier au cœur d’un quartier historique de la capitale. En effet, c’est à la Résidence Le Victor dans le IXᵉ arrondissement que Holissence pose ses valises. D’abord Deauville, Biarritz et puis le Bon Marché Rive Gauche, s’ajoute aujourd’hui à la liste une petite dose de douceur en plein Paris.

Inspirez, expirez, soufflez… kiffez !

En 2021, nous avons plus que jamais besoin de prendre soin de nous. Ainsi, l’hôtel particulier nous ouvre ses portes chaque jours, de 9 h 00 à 17 h 15. Afin de proposer un maximum de services et de douceur à ses clients, les équipes d’experts sont très variées. Coachs, naturopathes, masseuses, facialistes, professeures de yoga… Des techniques et des approches différentes, mais complémentaires pour une séance bien-être du corps et de l’esprit.

Soigner ses maux, apaiser son mental et booster son système immunitaire

Voilà les mots d’ordre que se donne la maison. Ainsi, au sein d’une vieille bâtisse chargée d’histoire rue Victor Massé, se tient désormais deux cabinets de thérapeute et une cabine de soins.

Cabine de soin
Cabine de soin © Hollissence house

VOTRE BIEN-ÊTRE EST NOTRE SEULE PRÉOCCUPATION !

Holissence

2 minutes de questions pour 90 minutes de soin

La Holissence House pense à tout et propose un diagnostic personnalisé pour chaque client. D’abord, il suffit de répondre à quelques questions. Ensuite, la maison propose un bilan bien-être holistique adapté à chacun. Enfin, l’espace bien-être propose les disciplines et soins les plus susceptibles de vous faire lâcher prise… Et ça fait beaucoup de bien ! Les experts sont diplômés et choisis pour vous accompagner au mieux. 

Les consultations sont comprises entre 90 et 150 € pour les moins drainées d’entre nous (le massage Drainage Lymphatique Renata França® est facturé 150 € l’heure). Pour toutes ces raisons, laissez-vous tenter. En plus, les spécialistes se déplacent aussi à domicile… Enfin un temps pour vous et vous seule ! 

Réservez une séance au sein de la nouvelle Holissence House en cliquant ici.

Article de Margot Hinry.

On vous liste quelques idées de lieux apaisants où partir se ressourcer sans trop s’éloigner de Paris - et ce, pour rentrer avant le couvre-feu.

On a des envies d’ailleurs mais pas forcément le temps (ni les moyens) d’aller plus loin que l’Île-de-France. Pourtant, on profiterait bien, là-tout-de-suite-maintenant, d’une escapade en terre moins urbaine que notre arrondissement qui grouille de monde et de pollution. Une petite ville, un grand parc, des forêts gigantesques avec des arbres à perte de vue… Le rêve. Ça tombe bien, justement, la région en regorge. Voici donc 5 endroits dépaysants où se diriger pour une journée.

1. Chantilly

Le château de Chantilly © Pixabay

Le château et ses différents musées ont beau être fermés, le déplacement vaut quand même clairement le coup, rien que pour les jardins (payants, en revanche). Chantilly est une ville de l’Oise à une heure de la capitale qui accueille les Parisien·ne·s en quête d’espace, de verdure et d’un charme qui ne s’accompagne pas de rues et magasins bondés. Nous, en gros, qui commençons sérieusement à tourner en rond dans un appart qu’on appelle “cocon” pour ne pas dire minuscule. 

A Chantilly, on flâne, on prend l’air, on s’arrête pour une boisson ou un plat du traiteur local, qu’on déguste sur un banc au soleil, en se disant qu’on reviendra soutenir le domaine une fois que la vie reprendra son cours.

2. Les étangs de Corot

Les étangs de Corot © Stefi123 - Creative Commons

Les étangs de Corot de Ville-D’Avray (Hauts-de-Seine) tiennent leur nom du peintre impressionniste Camille Corot, l’artiste ayant passé une bonne partie de sa vie à s’y asseoir pour représenter sur toile le paysage incomparable des lieux. Aujourd’hui, ils sont l’une des destinations de balade champêtre favorites des promeneurs franciliens et touristes hors-COVID. Un endroit bucolique qui fait office de havre de paix instantané, accessible en transports depuis Paris.

Pour la petite (ou la grande) histoire, on y trouve deux étangs nichés parmi des arbres centenaires, immortalisés dans les œuvres du maître – et exposés jusqu’au Met à New York. Le “vieil étang », créé à la fin du Moyen Âge par les seigneurs pour servir de réserve de pêche, et « l’Etang Neuf » créé par le duc d’Orléans, frère de Louis XIV, pour alimenter en eau le château de Saint-Cloud et son parc.

Après la promenade, en temps normal, on peut poursuivre l’échappée relaxante en passant par le spa Caudalie. Malheureusement fermé pour travaux, on se contentera de rentrer chez soi se faire un masque banane-yaourt maison devant Netflix.

3. La forêt de Fontainebleau

Forêt de Fontainebleau © Pixabay

Le train pour Fontainebleau part de la Gare de Lyon et fait un arrêt direct dans la forêt, parfait pour celles et ceux qui veulent s’échapper de la ville le plus vite possible, sans même remettre les pieds sur le bitume. Quand on s’enfonce entre les arbres depuis les rails, l’odeur agréable de sable humide, de feuilles et de mousse qui court aux pieds des troncs nous saisit pour mieux nous convaincre qu’on a fait le bon choix de décoller de notre canapé et de la saison 3 de Selling Sunset

C’est vaste, silencieux, et ça fait du bien. Les fans d’escalade pourront se laisser aller à leur passion, les novices se faire les mains, et les autres, slalomer entre les rochers pour mieux profiter de l’ambiance mystique sinon féerique de l’endroit. A la fin de l’après-midi, on peut même faire un tour dans le centre de la ville, vers le manège, en attrapant un café/une bière à emporter au troquet du coin.

4. Barbizon

La Grande Rue de Barbizon © Achime Ebenau - Creative Commons

Aussi en Seine-et-Marne, aussi en lisière de la forêt de Fontainebleau, Barbizon était jadis le repaire des Impressionnistes, c’est aujourd’hui le repaire des galeries. Galeries qui ne sont pas considérées comme lieux de culture aux yeux du ministère, mais comme commerces. Une nuance importante puisqu’elle implique, pour le plus grand plaisir de nos âmes en mal d’activités, de rester ouvertes quand les musées affichent portes closes. 

Ces petites boutiques à œuvres d’art sont quasi toutes situées dans la Grande Rue, dans des maisons en pierre, à colombages ou en toit de chaume typiques de la région. On a le choix entre La chaumière des arts, La galaxie des arts, La galerie de Barbizon ou encore La galerie de l’Angélus. Évasion garantie.

5. La forêt de Rambouillet

La forêt de Rambouillet © Pixabay

La forêt de Rambouillet fait 1,5 fois la superficie de Paris, et invite à un dépaysement total. Exactement ce qu’il nous faut pour faire le plein d’oxygène le temps d’une journée off. Sur place, plusieurs options s’offrent à nous. On peut soit se lancer dans une balade tranquille qui ne paralysera pas nos cuisses un peu ramollies depuis notre abandon total du sport à Noël, soit décider de saisir l’occasion pour s’y remettre et opter pour un parcours plus intense, en empruntant l’un des chemins de rando du GR1. 

L’un comme l’autre, c’est certain, seront synonymes d’un bol d’air mérité, parenthèse enchantée dans un quotidien parfois légèrement étouffant (c’est peu de le dire). Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Chronique de Pauline Machado

Avec le printemps qui pointe le bout de son nez, on a envie de fraîcheur. Exit la raclette, on préfère désormais les options healthy et toujours aussi bonnes de chez Maison Nomade.

Maison Nomade

Maison Nomade s’illustre par une démarche healthy particulièrement réfléchie. Sa spécialité : des plats sains, de saison et pensés pour s’adapter à tou·te·s. Découvrez le bon plan de la rédac’ pour nos lunchs entre copines ou nos brunch à emporter. 

La cuisine des beaux jours

Le restaurant Maison Nomade, niché à deux pas du canal Saint-Martin, propose des options de déjeuner légères et ultra-saines. Fruit de l’expérience des trois fondatrices passionnées de voyage, il propose une carte de saison conçue par la cheffe en collaboration avec des naturopathes. « Sain » est donc bel et bien le mot d’ordre : tout est réfléchi pour offrir des plats à la fois gourmands et équilibrés. 

Et avec l’hiver qui touche à sa fin, on commence à saturer des raclettes, tartiflettes et autres gratins. On imite alors la légèreté du printemps, en attrapant un Nomad Bowl to go pour un déjeuner rapide le nez au soleil. Et pour un lazy brunch, on se fait livrer un granola aux fruits de saisons avec une babka, nouvelle pâtisserie favorite des gourmets parisiens, au pas de sa porte. 

Un menu adapté à tous les régimes

Enfin un restaurant où se régaler entre collègues sans avoir à réfléchir aux régimes des un·e·s et des autres ! Avec sa carte variée et vegan friendly, tout le bureau peut commander au même endroit. A chacun·e son plat, pour un repas l’esprit (et le ventre) léger. On vous donne l’aperçu de la carte spéciale couvre-feu. 

Avec la situation sanitaire, le restaurant adapte ses horaires d’ouverture. On en profite donc du mardi au vendredi de 11h30 à 14h30 et le week-end de 11h à 15h au 140 Rue du Faubourg-Saint-Martin, dans le 10e arrondissement. 

On retrouve d’urgence le plats du restaurant Maison Nomade à emporter et en livraison. 

Un article de Shad De Bary

Benoît Castel propose un pain innovant à retrouver dans ses établissements parisiens.

Benoit Castel

Le pâtissier parisien se démarque par son engagement éco-responsable. Au coeur de son projet anti-gaspi, il présente aujourd’hui son « pain d’hier et de demain ».

Un pâtissier engagé

Benoît Castel a réalisé un parcours d’exception. Après une formation à Rennes, il s’installe à Paris. Il y rejoint rapidement l’équipe de pâtisserie de la cheffe Hélène Darroze, favorite des habitué·e·s de Top Chef. Il s’y illustre pendant 4 ans en tant que chef pâtissier, avant de gagner la prestigieuse écurie Costes, puis La Grande Epicerie de Paris.

Fort de ses expériences, il prend son envol en  2012 en se lançant dans des projets de boulangeries-pâtisseries. Il se revendique alors « artisan commerçant », marqué par un profond engagement éco-responsable. Pour pouvoir s’inscrire dans un circuit court de production, il fait alors appel à des paysans meuniers pour sa farine. Il refuse également d’utiliser des colorants artificiels, leur préférant les produits bruts et les colorants naturels et de saisons. 

Une démarche anti-gaspi

Afin de continuer d’innover dans sa démarche éthique, Benoît Castel intègre aussi une procédure contre le gaspillage. Le mobilier de sa boutique rue Sorbier est d’ailleurs chiné, pour un esprit vintage, qui renforce le charme du lieu classé 1914. 

Benoit Castel

Guidé par l’adage hérité de Lavoisier : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme », il innove enfin contre le gaspillage alimentaire. Ses tartes aux pommes sont par exemple composées de l’intégralité du fruit, jusqu’au trognon qui est intégré au nappage des produits. Et après des années de recherche, il dévoile aujourd’hui son « pain d’hier et de demain ». Les pains invendus sont en effet transformés en chapelure, puis intégrés à la pâte d’un pain novateur et responsable. On adore ! 

On retrouve les pâtisseries de Benoît Castel dans ses trois boulangeries et sur son e-shop (les livraison se font à vélo, évidemment).

Un article de Shad De Bary

Cette année, on reste casanier·e. On a donc déniché le concept store idéal pour perfectionner la décoration de nos cocons.

Entre les températures et la pandémie, on reste bien à l’abri chez nous. On en profite donc pour donner un coup de frais à nos intérieurs. Et pour une brise importée directement des côtes normandes, on fait confiance au concept store PORTE 15 !

Qu'est-ce qui vous a donné l'impulsion de vous lancer à votre compte après avoir travaillé pendant plusieurs années au sein d'une grande chaîne de cosmétiques ?

Ce qui m’a donné l’impulsion de me lancer c’est avant tout l’envie de découvrir et de m’ouvrir à d’autres univers que celui de la cosmétique. Même si la beauté reste le point en commun entre les deux commerces, le manque de liberté dans le choix des produits surtout fut un moteur important de ce grand saut. 

L'e-shop va bientôt fêter son premier anniversaire, comment vous permet-il d'innover en ces temps de pandémie ?

En effet, le temps passe si vite ! 
 
Suite à la mise en place du premier confinement national, il fallait que je trouve une solution pour garder le lien avec mes clients. De ce fait, mon équipe et moi-même avons mis en place un e-shop qui présente tous les produits de notre concept store.
 
Durant la pandémie, nous devions aussi rester innovants afin de garder notre communauté Instagram et nos clients, nous avons donc créé des partenariats avec des influenceurs, des décorateurs d’intérieurs ainsi que des psychologues afin d’organiser des lives.
 
De plus, afin de garder notre proximité avec les clients, nous avons mis en place le « Shopping virtuel », qui consiste à prendre rendez-vous en vidéo avec nos vendeurs pour qu’ils présentent les produits en boutique à distance afin d’humaniser le shopping. 
 
Créer un concept store nécessite de la créativité ; notre quotidien est rythmé par la chasse aux pépites. Durant cette période exceptionnelle, l’innovation était donc en effet notre maitre-mot. 

Comment mettez-vous la Normandie à l'honneur au sein de votre sélection ?

À vrai dire, je suis Normande de cœur. J’aime beaucoup ma région, nous avons des paysages magnifiques et les Normands sont des personnes très créatives qui ne cessent d’entreprendre. J’organise donc chaque année une vitrine « Nos Manchois ont du talent », afin d’exposer les entreprises locales, leur donner de la visibilité et les soutenir. Chez PORTE 15, même l’artisanat marocain (tapis, décoration) est à l’effigie des villes normandes !

Comment choisissez-vous les produits mis en avant ?

Le succès d’un concept store est en grande partie grâce à l’harmonie ainsi que la diversité des produits et des marques présentées. Nous sommes des vraies chasseuses de tendances et de produits uniques. La sélection se fait d’abord par le choix des créateurs dont l’identité, les valeurs et les idées sont proches des nôtres. Instagram reste un outil clé pour dénicher les dernières tendances, mais nous donne aussi la visibilité. 
 
Je trouve également l’inspiration dans les voyages, dans les discussions avec les clients ainsi que mon équipe et mes partenaires qui me soufflent toujours de très bonnes idées. 

Enfin, quel est votre produit fétiche ?

Chaque objet raconte une histoire, alors le choix est difficile. 
 
Je suis particulièrement attachée aux magnifiques tapis berbères qui donnent un aperçu de la vie des femmes qui les tissent à la main, dont on va à la rencontre chaque année à Marrakech. Derrière chaque tapis se cache une femme,  un parcours de vie et un sourire. Ce sont leurs œuvres d’art, elles y expriment toute leur créativité. 
 
Tous nos tapis berbères sont chinés dans les montagnes du Moyen-Atlas ! Nous allons de villages en villages et nous achetons les tapis directement aux tisseuses qui les ont confectionnés et ne commercialisons que les plus belles pièces, toujours élaborées dans le respect de la tradition berbère.

On craque donc sur ce concept store en ligne sur le site PORTE 15 et à la boutique de Cherbourg-en-Cotentin.

Un article par Shad De Bary

Wecasa, c’est un site qui permet de réserver en un clic tous les services à domicile. Coiffure, beauté, massage, sport, ménage ou garde d’enfant, vous trouverez forcément ce dont vous avez besoin. 

Leur mantra ? « Cliquez, on vient vous chouchouter. » Et c’est le cas de le dire ! Wecasa permet de réserver un service à domicile en un clic, dans toute la France… Et même au dernier moment. En plus, vous aurez la garantie d’être entre les mains d’un·e professionnel·le agréé·e, sélectionné·e – et noté·e. Plus d’excuse pour ne pas prendre de temps pour soi.  

L’histoire de Wecasa 

« Wecasa, c’est l’histoire du club des cinq. En 2016, cinq ami·e·s constatent qu’iels manquent de temps pour elleux, qu’iels sont débordé·e·s par le quotidien. Iels décident alors de s’associer dans une aventure tech et humaine, dans le but un peu fou de redonner du temps aux gens », nous explique Wecasa. Et ces cinq ami·e·s, iels ont des noms. Antoine, Pierre, Julien, Fabien et Anne-Emilie. Quatre ans plus tard, l’entreprise compte plus de 40 collaborateurs et collaboratrices et environ 5 000 professionnel·le·s. 

La Team Wecasa - ©Wecasa
La Team Wecasa – ©Wecasa

Cela ne s’arrête pas là ! « Courant 2021, le service sera disponible au Royaume-Uni, et nous comptons poursuivre notre développement dans toute l’Europe. En attendant, nous continuons notre développement au cœur des territoires, dans toute la France. »

Se différencier de la concurrence

Leur but ? « Changer la vie des Français. » Et pour ça, il faut se différencier de la concurrence. Mais comment ? Tout d’abord, Wecasa répertorie tous les services sur un seul site. Et surtout, le tarif y est juste. Pour le client, mais aussi pour l’entrepreneur. « Nous n’avons pas vocation à faire du low cost, mais à permettre à des indépendants de vivre de leur travail. Nous proposons le juste équilibre entre le coût de leur travail et les tarifs du marché. » Leurs aide-ménagères, par exemple, perçoivent une rémunération parmi les plus élevées du marché, afin de revaloriser ce métier. Autre avantage, ce site permet de réserver 7 jours sur 7, de 7h à 22h, et jusqu’à une heure avant le rendez-vous. 

En bref, « en commandant sur Wecasa, vous rejoignez une communauté de client·e·s engagé·e·s. Vous retrouvez du temps pour vous tout en permettant à des pros talentueux·ses de gagner leur vie. »

Envie d’un petit massage, demain, 10h ? Vous pouvez réserver sur le siteou depuis l’application. Et pas d’inquiétude, les professionnel·le·s ont été très bien formé·e·s, et  respectent tous les gestes barrières. 

Article de Clémence Bouquerod

Envie de mieux consommer la mode de demain ? Pour ça, il existe la solution des sites revendeurs. Nos conseils, et explications. 

En 2021, l’une de nos résolutions est de limiter nos achats fast-fashion, d’arrêter de consommer comme des machines et surtout, d’arrêter de collectionner des pièces que l’on ne porte plus. Et l’une des solutions pour y arriver, c’est de consommer moins… Mais mieux ! Comment ? En trouvant LA pièce qui nous fait vibrer et qu’on portera à gogo. D’où la popularité soudaine des sites de revente – ou de resell, pour les plus connaisseurs·ses d’entre vous. 

Sneakers, luxe et mode

Un site de resell, comme son nom l’indique, est un site où des particulier·e·s et des entreprises revendent des produits à des acheteur·se·s potentiels. La particularité, c’est qu’ils ne sont pas les revendeurs officiels. Neufs ou d’occasions, les produits sont souvent des produits de collection, recherchés ou vintage. Parfait pour trouver la perle rare. Et on retrouve ce genre de sites pour quatre grandes catégories : les sneakers, le luxe, la mode et la technologie. 

Une forte concurrence

  • Grailed - © Grailed
  • Vinted - © Vinted
  • Vide Dressing - © Vide Dressing
  • Vestiaire Collective - © Vestiaire Collective

C’est un milieu très concurrentiel. Dans le luxe et la mode, il existe notamment (et à petite échelle) Grailed, Vide Dressing, ou encore Vestiaire CollectiveCe sont des plateformes qui fonctionnent souvent de particulier à particulier et s’adressent à des cibles différentes et à des portefeuilles variants : en passant par la shoppeuse confirmée, l’adepte de la bonne affaire ou alors des clients premium – à la recherche de pièces de luxe introuvables et voire jamais portées.

  • Stock X - © Stock X
  • Goat - © Goat
  • Heat Stock - © Heat Stock
  • We The New - © We The New
  • The Sole House - © The Sole House

Cependant, sur le marché des sneakers, tout est à bien plus grande échelle. Parce que les sneakers en édition limitée, non seulement on les porte, mais surtout : on les collectionne. Et entre StockX, GoatHeat StockWe The NewThe Sole House ou encore Klektil est difficile de savoir à qui se fier.

Notre petit favori, c’est StockX. Et en même temps, c’est l’un des plus estimés dans le milieu. Comme chez Klekt, Heat Stock et We The New, ils authentifient minutieusement leurs produits dans leurs locaux, ce qui garantit une certaine sécurité. Mais ce qui les différencie particulièrement des autres, c’est leurs trois principes : « La transparence des prix en temps réel [à la manière des bourses, ndlr], l’authenticité du produit et l’anonymat des vendeurs et acheteurs, pour des transactions facilités. » Ce favori se ressent dans les chiffres : lancé en 2016, StockX a le « plus fort taux de croissance au niveau mondial ». Et en plus, ce site ne vend pas seulement des sneakers. Ils sont sur tous les fronts : mode, luxe, sneakers, et même technologie et objets de collection ! 

Le marché européen en pleine expansion 

Jusqu’à présent, la plupart des sites de revente étaient américains. Ce qui n’est pas un problème en soit, sauf lorsqu’il est question de livraison… et de frais de douane. Heat Stock, We The New et The Sole House sont les petits français de la bande. StockX ont, quant à eux, installé des centres d’authentification à Londres et Eindovhen. Cela facilite la livraison [ndlr, qui se situe entre 7 et 12 jours seulement !], et garantit l’authenticité des produits à 100% – grâce à un processus très rigoureux des authentificateurs, qui vérifient tout : couleurs, boîte, coutures, forme… Et même jusqu’au moindre petit défaut de semelle.

En plus d’acheter plus responsable, ces e-shop vous permettent parfois de revendre vos produits… Cool, n’est-ce pas ? 

Article de Clémence Bouquerod 

Même après s’être régalé pendant les fêtes de fin d’année, nous n’avons toujours pas fini de nous remplir l’estomac ! Et oui, en ce début d’année, place à l’Epiphanie. Chaque année, le 6 janvier est le jour où l’on déguste la fameuse galette des Rois. Traditionnellement, nous la connaissons à la frangipane ou à la pomme mais très vite d’autres saveurs ont fait leur apparition pour faire chavirer nos papilles et nos cœurs.

Alors, pour innover ce moment de partage voici quelques adresses pour vous procurer des galettes ou des brioches des rois gourmandes aux recettes originales et aussi appétissantes les unes que les autres !   

La galette des Rois signé le Boulanger de la Tour

Cette galette des Rois traditionnelle, du Boulanger de la Tour, se démarque grâce à la représentation de la tour d’Argent, le logo de la Maison. En prime, chacune des galettes dispose d’une fève spécialement dessinée par l’illustratrice Léa Maupetit.

Retrouvez-la au Boulanger de La Tour situé 2 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris ou directement sur le site.

La version croustillante du Drogstore Public

Chez Drugstore, la galette des Rois rime avec simplicité. Cette petite merveille a été imaginée par le Chef Pâtissier Maxime Louis. Elle est finalement à l’image du restaurant, convivial et chaleureux !

Retrouvez-la au prix de 29€ pour six personnes, sur le site et à l’Epicerie Publicisdrugstore.

La galette réinventée par le chef Eric Frechon et le chef Pâtissier Christophe Felder

A travers la création de cette galette des Rois unique et gourmande, l’amour de la pâtisserie, de la tradition est savoir-faire français est véritablement transmis !

Disponible du 1er au 10 janvier 2021 sur le site lazare-paris.fr en livraison ou Click & Collect, cette collaboration est à ne pas louper !

La galette des Roux et son coffret de fèves by Yann Couvreur

Cette année l’épiphanie a inspiré le Chef Pâtissier parisien Yann Couvreur. Il propose deux recettes de galettes aux saveurs inédites : amandes (à partir de 26€) et noisettes (28€). En ce qui concerne l’esthétique, on craque pour l’originalité de la galette en forme de noisette ! Et, en prime un coffret composé de douze fèves (29€) . De quoi ravir les collectionneurs !

Vous pouvez retrouvez ces savoureuses galettes pour quatre ou six personnes dans les différentes boutiques situées à Paris. Pour plus d’informations rendez-vous sur le site.

La galette des Rois revisitée par la Maison Angelina

Bien sûr, chez Angelina on retrouve l’incontournable galette à la frangipane enveloppée par une pâte feuilletée aussi dorée que la couronne. Mais, Christophe Appert, le Chef pâtissier, et son n’ont pas manqué de customiser la recette en y ajoutant ls produits phares de la Maison : le chocolat et le marron.

Cette galette à l’allure et la texture unique est disponible sous différents formats : individuel (6,60€), quatre ou six personnes (30€) et huit ou dix personnes (54€).

Vous retrouverez la plateforme de réservation ainsi que toute les adresses sur le site.

Les brioches des Rois tendres et moelleuses signé Benoît Castel

Grâce à cette brioche des rois fruitée parfumée à la fleur d’orangée et parsemée de fruits confits (19€) signé Benoît Castel, il vous est possible de célébrer l’épiphanie pour moins de vingt euros !

Celle-ci est disponible sur commande et dans les trois boutiques situées à Paris. Vous trouverez toutes les informations directement sur le site.

Avec Frichti, livraison en 20 minutes chrono !

En 2021, Frichti continue de nous surprendre d’un point de vue, gustatif, écologique et économique. Pour commencer, Frichti propose des galettes faites maison sans additifs ni conservateurs, mais avec des ingrédients sélectionnés de manière responsable. De plus, vous pouvez vous commander ces galettes sur le site au prix de 19,90€ et ensuite vous faire livrer en une vingtaine de minutes si vous vous trouvez sur Paris ! Génial non ?

La tarte Tropézienne pour ensoleiller cette nouvelle année

« A l’occasion de l’épiphanie, période propice aux créations pâtissières, la Tarte Tropézienne présente sa propre version de la galette et de la brioche des Rois » Oui, même si la recette de la Tarte Tropézienne reste encore secrète, depuis sa création en 1955, nous la retrouvons aujourd’hui sous forme de galette .

Une chose est sûre, la crème d’amande aérienne apporte de la douceur à la pâte feuilletée croustillante et ses saveurs méditérranéennes ne manqueront pas de nous faire rayonner !

Ces galettes et brioches sont disponibles en boutique à partir de 17,50€ en boutique et sur le site.

Bonne dégustation, en espérant que vous obtiendrez la fève pour entamer une année totalement royale !

Un article signé Exaucée Nzoigba.