WE ARE GOLD DIGGERS : DÉNICHEURS DE PÉPITES MUSICALES

We Are Gold Diggers c’est l’histoire d’un coup de foudre amical entre trois garçons : Alban, Etienne et Benoît. Une bromance moderne qui les a poussés à troquer leurs panoplies de garçons rangés pour le parfum de l’aventure.  Leur mantra ? “C’est maintenant ou jamais !”

 
Un soir, Alban et Etienne, alors colocataires, décident de changer de vie. Mélomanes, ils s’imaginent parcourir le monde en quête de découvertes musicales. Ainsi, les deux compères s’auto-prénomment “gold diggers” et font de la ruée vers la pépite musicale leur nouveau métier.  Par la suite, Alban rencontre Benoît à Barcelone, lors d’une belle fête électro. Vidéaste, ce nouvel ami manifeste son envie d’apporter ses compétences au projet. Le trio est formé.


 
Concrètement, les trois garçons ont pris contact avec des radios et structures cool dispatchées sur les cinq continents. Et oui, comme ils le disent si bien : “C’était hyper utopiste de se dire qu’on allait débarquer dans un pays et que tout allait nous tomber dans les mains, qu’on allait croiser le futur Manu Chao. Du coup, on s’est attaché à organiser notre temps dans chaque pays, à établir des partenariats avec des Alliances Françaises”. Sur place, ils vont organiser des auditions, et pourquoi pas, partager un peu le quotidien des artistes rencontrés.
 
Il est possible de suivre leurs péripéties via leurs réseaux sociaux et une prise de parole régulière sur Radio Nova. On pourra même aider leurs découvertes à enregistrer un album, près de chez eux, grâce à une plateforme internet qui intégrera un système de donation. Si les fonds ne sont pas suffisants pour un séjour en studio, l’artiste concerné pourra reverser les dons à l’association de son choix. Chapeau !
 
“On sera sur la route mais le monde sera notre bureau”
 
Enfin, ce voyage sera l’occasion de capturer de belles images, compilées dans un documentaire. Benoît, le vidéaste du crew évoque le futur film en ces termes : “On va trouver des portraits, des zones de convergences entre l’image, la musique et des histoires à fort potentiel qui nous touche particulièrement.”
 
Malins, les garçons prévoient de rassembler leurs trouvailles au sein du premier label de musique globe-trotteur. Ils s’improviseront maison de disque, éditeurs, tourneurs. Ils résument : “On sera sur la route mais le monde sera notre bureau !”. Chic.


 
Ces trois jeunes hommes barbus, qui auraient très bien pu recevoir le titre de “Georges de la semaine”, ont été promus ambassadeurs Chevignon. La marque bien-aimée des baroudeurs va les habiller pendant leur périple. Nous, on les soupçonne de miser sur leur barbes respectives pour peaufiner leur dress code d’aventurier.
 
Leur rituel de crew ? Le câlin collectif ! Dans leur playlist spéciale “road trip” ? Popstitute, Cero 39, Pernett, Sidestepper ou encore Criolo.
 
Nos diggers rappelent que leur aventure est inclusive. Ils lancent un appel aux Paulette en vadrouille dans les pays où ils iront. Ils seront ravis de partager leur expérience. Ils concluent ainsi : “En fonction des dates, n’hésitez pas à envoyer un mail ou un message sur notre mur Facebook. Histoire d’apporter une petite touche de féminité dans ce monde de poils.” Comment ne pas être conquises ?
 

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *