VISAGES, VILLAGES, DE JR ET AGNES VARDA, UN DOCUMENTAIRE QUI NOUS FAIT LES YEUX DOUX.

Visages, villages, présenté hors compétition lors du 70ème Festival de Cannes, est un film co-réalisé par la cinéaste Agnès Varda et le photographe JR.

Financé grâce à une levée de fonds réalisée sur une plateforme de financement participatif, le documentaire s’attèle à montrer le visage de tous les Français qui sont dans l’ombre et que l’on n’entend pas : agriculteurs, dockers, ouvriers, serveurs… A bord de la camionnette-studio photo de JR, le duo atypique part à leur rencontre dans le but de mieux les connaitres, les photographier et afficher leurs photos en très grand dans leurs lieux de prédilection – une ferme, une façade de maison, ils ne s’interdisent rien ! -.
Et pour avoir un fil rouge à cette promenade dans les campagnes françaises, les deux amis utilisent le prétexte des lunettes noires de JR. Comme elle l’avait fait avec Godard dans son film Cléo de Cinq à sept, la réalisatrice espère faire retirer ses lunettes au jeune artiste. Y parviendra t-elle ? 

Les yeux, si chers à JR, 34 ans, qui en colla partout dans monde (sur des ponts, des trains, des châteaux d’eau, dans les favelas, le long de la Seine…), deviennent alors la préoccupation d’Agnès Varda qui elle même, à 89 printemps, est en train de perdre la vue.

Bref, vous l’aurez compris, tout se goupille parfaitement jusqu’à nous faire monter les larmes aux yeux. Evidemment.

> Sortie le 28 juin 2017.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.