VIOLENCES ET ABUS ENVERS LES ENFANTS : SENSIBILISONS-NOUS

Ce 19 novembre, c’est la journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants. Organisée la veille de la journée célébrant les droits de l’enfant, le 20 novembre, elle a pour but d’alerter sur toutes les formes de maltraitances infantiles.

Cette photographie montre un enfant seul, la les bras croisés sur ses jambes, la tête dans les bras
Cette photographie montre un enfant seul, la les bras croisés sur ses jambes, la tête dans les bras @unsplash

Selon l’OMS, ces violences comprennent « toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d’exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l’enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d’une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. » Ce qui comprend donc le délaissement, la négligence (l’inattention répétée aux besoins de la vie), les abus et violences sexuel.le.s, l’inceste, l’exposition à la violence familiale, aux contenus choquants, le travail forcé, le racket, le cyber-harcèlement, etc.

Photo d'une fenêtre. On peut y lire "STOP CHILD ABUSE" (ARRÊTEZ D'ABUSER LES ENFANTS"), avec des mains d'enfant en dessous.
Photo d'une fenêtre. On peut y lire "STOP CHILD ABUSE" (ARRÊTEZ D'ABUSER LES ENFANTS"), avec des mains d'enfant en dessous.

Les violences en chiffres (sources : UNICEF, OMS, ONU, NousToutes) :

Dans le monde :

  • En 2019, 1 milliard d’enfants ont été touché.e.s par ces violences 
  • Toutes les 7 minutes, 1 enfant meurt de ces violences 
  • Le travail forcé fait partie de ces violences, et touche 152 millions d’enfants
  • 15 millions d’adolescentes âgées de 15 à 19 ans ont subi des rapports ou autres actes sexuels forcés dans leur vie 

En Europe :

  • 1 enfant sur 5 est victime de violences sexuelles, et plus de 70 % connaissent l’agresseur.se

En France :

  • Chaque année, 130 000 filles et 35 000 garçons mineur.e.s sont victimes d’un viol ou d’une tentative de viol
  • 160 000 enfants sont victimes de violences sexuelles
  • 1 femme sur 7 et 1 homme sur 25 déclarent avoir subi une forme d’agression sexuelle au moins une fois au cours de leur vie ; pour 56 % des femmes et pour 75 % des hommes, ça s’est passé pendant l’enfance

Les chiffres sont parlants, effarants, parler de toutes les formes de violences et abus envers les enfants, sensibiliser encore et encore, est plus nécessaire que jamais !

Si vous êtes confronté.e à une situation de risque ou de danger, pour vous-même ou un autre enfant que vous connaissez, vous pouvez demander de l’aide à un.e proche ou une personne de confiance. Enfants, ados, et même adultes, n’hésitez pas à contacter le 119 (Allô Enfance en Danger, ouvert 24h/24, 7 jours/7 et gratuit). 

Un article de Lucie Narouman

Vous pourriez aimer...