VENI, VEDI, VENICE AND MORE !


On dit, qu’il y a un avant et un après Venise…  Paulette a voulu testé la magie de la cité des Doges, tout en s’offrant une vision inédite de la ville grâce à un tout nouveau festival de musique qui a pris place dans ce cadre idyllique : Le More Festival. 
 
Dès notre arrivée, on en prend plein les yeux !  On grimpe à bord d’un vaporetto, un bateau-bus, la version glamour du métro, pour traverser les célèbres canaux vénitiens.  Conseil : privilégier une arrivée en début de soirée sur Venise pour apprécier un ciel enchanteur aux milles et une couleur.
 
 
>A chacun son Venise
 
On peut décider de suivre le parcours balisé par les touristes pour ne pas manquer le pont du Rialto et la place Saint Marc, embarquer dans une gondole au risque de se retrouver dans un bouchon inextricable, d’y laisser tout son pécule et de confondre situation romantique et pathétique. Ou alors sortir des sentiers battus, pour s’approprier la ville et expérimenter à sa sauce ce paradis sur terre.  
Conseil : lâcher son guide pour oser se perdre dans le labyrinthe de ses ruelles (mais tenir fort la main de Georges qui pourrait définitivement vous perdre à force de jouer à cache-cache)
 
 
En 3 jours, Paulette a donc décidé de vivre sa Dolce Vita en réunissant certains des trésors dont la ville regorge pour un séjour arty x party au dépaysement enchanteur :




Le combo gagnant :
1. Le parcours surprenant au cœur de la Biennale d’art contemporain
2. Les balades féériques dans le dédale de la ville
3. La pause apéro au coucher du soleil (coup de cœur pour le SPRITZ, l’apéritif local)
3. Les concerts live et les sets Djs enivrants proposés par le MORE FESTIVAL
 
Surprenante Biennale hein !
 
Après des journées bien chargées à crapahuter dans les quatre coins de la ville à la découverte des pavillons de la Biennale et des petites places romantiques pour déguster les meilleurs glaces de la ville… Paulette s’est retrouvée pour son plus grand bonheur chaque soir, devant la crème de la scène électronique française.
 
La vue imprenable sur toute la lagune depuis le Campanile
 
Durant la 55ème Biennale d’art contemporain, du 6 au 9 juin, la première édition du MORE FESTIVAL a réuni un line up alléchant (Yuksek, Agoria, Poni Hoax, Nhar & Terranova, les Radis Sanglants, Bottin, Spiller) pour un festival convivial à l’humeur délicieusement bon enfant. La cerise sur le gâteau : chaque soir, la scène du MORE FESTIVAL s’est déplacée dans des lieux incroyables et exclusifs de la cité lagunaire.
 
Herman Dune
 
Poni Hoax

 
Yuksek

Acid Pauli, Nu et Agoria
 
>Le verdict de Paulette :
Venise est un théâtre aux multiples décors qui offre une palette de sensations ; à travers sa renommée Biennale d’art, son décor de cinéma et son doux parfum d’amour. Il ne manquait qu’un ingrédient de plus pour parfaire cette DOLCE VITA : la musique. Chose faite, avec le MORE FESTIVAL, imaginé et produit par Edouard Rostand (Trax, Calvi on the Rocks, BIG Festival), Grégory Escure (Basic Films) et Alexandre Toesca (Venezia Hub). On attend impatiemment l’année prochaine, pour la deuxième édition… comme une excuse pour revenir dans cette cité merveilleuse !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *