VALD : “C’EST IMPORTANT L’AMOUR”

Avec “Bonjour” puis “Selfie”, Vald a mis un coup de pied dans la fourmilière du rap et de la chanson française à l’aube de l’été 2015. Alors que son deuxième volet de NQNT – pour Ni Queue Ni Tête – vient de sortir, nous avons rencontré le nouvel enfant terrible venu de la planète rap.

 
Paulette : Quel est ton parcours en dehors du rap ?
Vald : J’ai fait des études, j’ai bossé sur les chantiers avec mon père, c’était cool. J’ai fait médecine, une licence et une école de son. J’ai tout lâché pour le rap quand j’ai commencé à entrer en studio et que ça devenait sérieux. Je n’avais pas le temps de me concentrer sur la musique et les études. De toute façon, c’était de la merde ce que je faisais donc j’ai arrêté. Depuis, je ne fais que du rap.
 
Dans le descriptif iTunes du projet, on te présente comme “plus fou qu’Orelsan et aussi doué que Nekfeu”. Qu’en penses-tu ?
Je ne sais pas qui est derrière cette phrase… C’est génial, j’adore. Je ne sais pas quoi en penser. Je ne sais plus.
 
Le premier extrait de NQNT 2 s’appelle “Bonjour” et a eu des retours très positifs. Est-ce que tu t’y attendais ?
On s’attentait à ce que ça fasse du bruit mais autant non. On a été surpris et on est content. Quand on a fait ce morceau, on s’est dit “Merde, putain, ça va chier”. On ne l’a pas fait dans un but précis comme celui de dérouter.

 
Quand Christine & The Queens a tweeté les paroles du morceau, comment as-tu réagi ?
J’ai kiffé. C’est une artiste que je suivais – mais de loin – et quand j’ai vu qu’elle parlait de moi, je me suis dit que c’était un truc de ouf ! Je me suis encore plus penché sur ce qu’elle faisait. Elle avait déjà mes bonnes grâces et maintenant je suis absolument fan.
 
“Avec Selfie je cherchais à amuser la galerie”
 
Le deuxième extrait de NQNT 2 est la chanson “Selfie”. Après les familles d’enfants autistes, tu as voulu t’attirer les foudres des féministes ?
Non, je cherchais à faire un bon contenu, amuser la galerie et que tout le monde kiffe.
 
 
“Devant tout le monde, on s’appelle “chéri” et on se met des tartes dans la gueule quand on est au lit.”
 
La chanson parle d’une relation d’amour un peu particulière, marquée par de la violence. C’est une expérience que tu as vécue ?
Je pense que toutes les relations de couple sont comme ça. Devant tout le monde, on s’appelle “chéri” et on se met des tartes dans la gueule quand on est au lit. J’ai retrouvé ces traits chez plusieurs filles, si ce n’est toutes.
 
Tu as fait trois versions du clip. Une soft, une érotique et une carrément porno. Laquelle préfères-tu ?
La version classique, en karaoké, est ma préférée parce qu’on peut la montrer à tout le monde, on peut rigoler, on ne se prend pas la tête. Pour les autres versions, faut amorcer le truc. Mais quand tu es plus jeune, tu kiffes avoir des contenus comme ça aussi. Quand t’es plus vieux aussi, mais ça ne se regarde pas en communauté. Et je préfère la communauté.
 

 
Tu parles de Beyoncé à plusieurs reprises dans NQNT 2. C’est ton fantasme ultime ?
Non, c’est une icône. Donc pour parler d’une meuf que tout le monde connaît, c’est Beyoncé. Et il y a des rimes qui viennent toutes seules avec Beyoncé. Ça ne va pas plus loin que ça. En réalité, je ne suis pas touché par les artistes féminines. Ma préférence va être pour Adèle. Il y a aussi Christine & The Queens quand même, et London Grammar aussi qui a un tube qui a été grave “poncé” mais que je viens de découvrir.
 
Et physiquement alors, quelle fille célèbre te plaît ?
Quand j’étais jeune, dans le film Wild Wild West, il y a une fille qui a un moment danse derrière Will Smith et qui m’a marqué. Je ne l’ai jamais revu ailleurs parce que c’était une pauvre figurante en fait. C’est la peut-être la seule fois de ma vie où j’ai accroché sur un physique virtuel. C’était le même genre que Lela Star, l’actrice porno. Lela Star, évolution 3, parce qu’elle a été refaite de partout. Je vous invite à regarder ses vidéos.

 
Tu as un fait un morceau qui s’appelle “Joffrey”. C’est à cause de ta légère ressemblance avec le personnage de Game Of Thrones ?
C’est le même taux de ressemblance qu’avec Eminem ! Blond et un peu énervé : c’est ce qu’on partage, nous trois ! Je l’ai fait un peu parce que c’est un personnage détesté et puis tout le monde me fane le zeub (sic) avec ça : “Joffrey Lannister, trop marrant”. J’ai commencé à regarder la série mais je n’ai pas compris, je vais essayer de m’y remettre. Je n’étais pas pêt à recevoir tant d’informations dans un contenu vidéo ludique.
 
Tu regardes quoi du coup ?
Je suis très triste que Breaking Bad soit fini. J’ai beaucoup aimé Better Call Saul malgré que ce soit ennuyeux à mourir. The Strain, c’est absolument nul, je le déconseille vivement. Harper’s Island c’était plutôt mignon, plutôt marrant, j’ai bien aimé. J’aime bien Shameless, ils ont un côté absolument beauf et ringard et en même temps débrouillard de ouf, j’adore. Et puis Nip/Tuck, grand classique des classiques avec McManara qui fourre un trav’ c’est génial. Je vais essayer de commencer The Wire pour la street crédibilité.
 
“Je ne regarde pas de film, je ne regarde que des documentaires sur les complots sur YouTube”
 
Et niveau cinéma, t’aimes quoi ?
Je ne regarde pas de film, je ne regarde que des documentaires sur les complots sur YouTube. Le dernier que j’ai vu c’était Révélations sur les anunnakis ou un truc comme ça. Mais attention, on ne peut pas en parler à la va-vite, on parle de vraie chose. Moi ça me fait beaucoup rire. En fait, je regarde ça en me disant “peut-être que la légende est vraie”. Le jour où quelqu’un dira que c’est vrai je pourrais dire qu’en plus je savais ci ou ça. En attendant, je ne sais rien du tout de la politique actuelle, ça me déprime.
 
Un mot de fin pour les Paulette ?
Que de l’amour, c’est important l’amour. On voit bien que l’amour c’est important parce qu’à chaque fois que des extra-terrestres veulent détruire l’humanité, au dernier moment l’humanité dit “Mais non, nous on a l’amour”. Et les extra-terrestres disent “Bon ok, on ne vous tue pas alors”.
 
 
Concerts :
Oct 10, Les Trinitaires Metz, France
Oct 16, SALLE DE CONVIVIALITE Alfortville, France  
Oct 17, Ned Music Club Montreux, Switzerland   
Oct 22, Reflektor Liège, Belgium

> Article écrit par Roch Serpagli

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *