UNE SOCIÉTÉ LONDONIENNE CRÉE LE CONGÉ « GUEULE DE BOIS »

hangover days

Non, vous ne rêvez pas ! Une société londonienne a bien mis en place le congé « gueule de bois » pour les fêtards dont le réveil est un peu trop dur. Pour le fondateur de l’entreprise Dice qui est à l’origine de l’initiative, Phil Hutcheon, il est ici question de responsabiliser ses employés et d’adopter le « boire moins souvent, mais mieux » et de favoriser les échanges commerciaux de ses employés. 

Certes, le football reste le sport national en Angleterre, mais s’il y a un domaine où les Anglais ont forgé leur réputation, c’est sans aucun doute dans leur consommation d’alcool, il faut l’avouer ! Et pourtant, l’initiative aux allures délurées est bien plus lucrative qu’on ne le pense… Phil Hutcheon, dont la société développe la billeterie de concerts sur smartphone, a voulu déculpabiliser ses collaborateurs face à la présence d’alcool sur leur lieu de travail. Les sorties à des concerts, à des festivals ou même à de simples inaugurations de bars sont propices à la consommation d’alcool, mais surtout à la signature de contrats !
 
C’est en prenant ces paramètres très au sérieux que Phil Hutcheon a proposé à ses employés quatre jours de congés par an pour cause de gueule de bois : les « Hangover days » ! Pour cela, rien de plus simple, il leur suffit de prévenir leur employeur par téléphone ou simplement de lui envoyer l’emoji « bière », « malade » ou « musique » par l’application WhatsApp et de récupérer doucement. Phil Hutcheon considère que l’honnêteté est primordiale entre collaborateurs et qu’il est fini le temps de « faire semblant d’être malade », surtout si l’investissement porte ses fruits. Alors, vous en pensez quoi ?

> Article de Stacie ARENA 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.