UNE FRIPERIE CHEZ PIMKIE ?

Dans certains de ses magasins, Pimkie propose désormais d’acheter des vêtements d’occasion au poids. Et c’est une grande première pour une marque de fast-fashion.

Ces corners d’occasion, ils s’appellent Re.Love. Et ils sont déjà disponibles depuis mai dans quatre magasins Pimkie : à Paris, Rouen, Bordeaux et Lille. « La Pimkie révolution est lancée ! » Et c’est le moins qu’on puisse dire. Parce que ce n’est que le début. En effet, de nombreux autres magasins vont suivre. Et c’est la première fois qu’une marque de prêt-à-porter agit réellement pour réduire la sur-consommation de vêtements. Quelle belle rentrée en perspective !

 

Mieux consommer, c’est primordial

On commence à le savoir, la mode est l’une des industries les plus polluantes du monde. Pour être exact·e·s – et ne donner qu’un exemple –, l’industrie du textile est la cinquième plus grosse émettrice de gaz à effet de serre. Il en va de soi : limiter sa consommation devient primordial. Pour ça, on achète moins de fast-fashion et plus de seconde main ! Attention cependant à ne pas culpabiliser : on fait de son mieux avant tout.

Pimkie, pour ses 50 ans, a décidé d’agir pour une mode plus responsable. Leur nouvel engagement, c’est de ne jamais rien jeter : iels donnent à des associations ou recyclent leurs invendus et pièces défectueuses. Pour leur consommateur·rice, la marque coupe la poire en deux et propose une solution idéale (et inédite) : Re.Love. « Le monde change et les modes de consommation aussi. Aujourd’hui plus que jamais, l’industrie de la mode doit se réinventer ! Imaginons avec nos client·e·s, une nouvelle façon d’aimer la mode, plus responsable. C’est ça, le projet Re.Love ! »

 

Shopper vintage et tendance

Créés en collaboration avec Eureka Fripes [ndlr, les fondateur·rice·s de Kiloshop et de la marque Culture Vintage], ces corners proposent des vêtements de toutes marques et sélectionnés avec soin. « Plus qu’un projet ambitieux, c’est un mouvement 100% positive impact et 100% Pimkie », s’exprime la marque. Comme à Kiloshop – que vous connaissez si vous êtes adepte de vintage –, vous paierez au poids et non à la pièce. Mais plus qu’une simple friperie, vous y trouverez aussi des conseils de custom et d’upcycling ! À savoir que les vêtements sont à 30€ le kilos en été et à 20€ en hiver…

Corner de mode vintage à Pimkie
Re.Love - © Pimkie
Corner de mode vintage à Pimkie
Re.Love - © Pimkie

Il est donc plus que temps d’y aller, afin de dénicher votre pièce fétiche de l’hiver. « RE.utilise, RE.porte, RE.aime la mode ! »

Vous pourriez aimer...