UN PEU DE CHALAYAN DANS MON PUMA

 

Valeria vous fait découvrir la dernière ligne UrbanMobility de Hussein Chalayan pour Puma.

La collection UrbanMobility printemps été 2011 se veut "sportchic". On remarque un pantalon ample peau de pêche, des tee-shirts qui tombent juste comme il faut, des impers simples mais super bien construits, et, apportant une touche futuriste à l’ensemble, un sac à dos avec capuche intégrée et rétractable. Attention le sac, ultra léger, a une armature métallique, ce qui fait qu’il tient debout tout seul, j’ai bien dit TIENT DEBOUT TOUT SEUL.

L’esprit futuriste se prolonge avec un imprimé baptisé BurnThrough, parfait pour les amatrices d’ambiances psychédéliques qui veulent aussi avoir l’air de venir du futur. Nous, on craque sur la robe tee-shirt et on attend que le bureau de presse de Puma veuille bien nous en envoyer un exemplaire.

 

Plus sérieusement, voilà des vêtements dans lesquels on peut faire plein de choses.
Ils sont conçus pour une femme qui bouge, passe du jour au soir avec nonchalance et adapte sa tenue quand il commence à pleuvoir. Chalayan aime les femmes fortes, il l’a souvent dit.

Seul bémol, comme souvent quand un créateur connu vient apposer son nom à celui d’une marque de sport (après Stella chez Adidas ou Alexander McQueen pour Puma) les prix montent. On se situe ici dans une fourchette qui va entre 100 et 500 euros. Cela dit, acheter une de ces pièces c’est un peu s’acheter du Chalayan. On reconnaît ici la patte du créateur, l’intérêt qu’il porte aux matières innovantes et son talent pour construire des silhouettes aussi audacieuses que douces. La mode s’est insufflée chez Puma. 

 

Les coups de coeur Paulette :
– le K-way et le legging façon nébuleuse cosmique ultra-poétique
– Plus étrange, le sac à dos-capuche qui mérite d’être testé.

Collection en vente dans les magasins Puma et quelques multi-marques.


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *