UN ILLUSTRATEUR FRANÇAIS SE FAIT PILLER PAR LE MONDE DE LA MODE

 
Cet artiste a subi plusieurs vols de ses illustrations reproduites sans son accord sur des pulls, des vestes et même des sacs.

Connu sur les réseaux sociaux sous le pseudo « Quibe », Christophe Louis est un illustrateur spécialisé dans le minimal art. Les œuvres de cet artiste qui cumule 65 000 abonnés sur Instagram sont devenues si populaires que nombreuses personnes se les font tatouer !

Mais voilà, c’était trop beau. Devenant de plus en plus connues, ses créations ne sont pas tombées entre de bonnes mains. Quibe s’est fait voler une fois, puis deux, puis trois…. Maintenant il ne compte plus le nombre de marques de prêt-à-porter qui lui ont piqué son visuel phare « Close » pour les afficher sur des t-shirts, des robes, des combis…

Le dernier coupable en date ? Le géant Zara qui a repris 4 illustrations de Quibe pour orner des sacs.

 





Un autre artiste allemand,
Boris Schmitz, dont l’œuvre a été aussi illégalement pillée sur ce sac, a contacté la marque qui a retiré les articles de la vente, mais qui fait la sourde oreille pour discuter avec les deux artistes.

Le sac Zara VS l’oeuvre de l’artiste Boris Schmitz

Ce n’est pas la première fois que Zara plagie des illustrateurs. D’ailleurs, certaines victimes de la marque et d’autres enseignes du groupe Inditex (Pull and bear, Bershka, Stradivarius etc.) ont créé l’année dernière un site internet et un compte Instagram dédié à la dénonciation de cette pratique honteuse.
 
Et vous ? Avez-vous d’autres témoignages de vols d’œuvres par des marques ? N’hésitez pas à nous en parler en commentant l’article !
 
> Article de Manon LE ROY LE MARREC
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW