UN CONGÉ PARENTAL RÉMUNÉRÉ POUR TOU·TE·S CHEZ VOLVO CARS FRANCE

Chez Volvo, un congé parental rémunéré de 24 semaines pour papa OU maman !

© Volvo Cars France

Depuis le 1er avril, la société Volvo Cars accorde, dans le cadre de sa nouvelle politique « Lien familial par Volvo Cars », un congé parental payé de 24 semaines à prendre à tout moment au cours des trois premières années de parentalité. 

Pour qui, pourquoi ?

Le président et CEO de l’entreprise, Håkan Samuelsson, insiste sur des valeurs d’équité humaines et familiales. Pour bénéficier de ce congé parental, il faudra bénéficier d’un minimum d’un an d’ancienneté. Les parents seront alors payé·e·s à 80 % de leur salaire initial. Et ceci s’applique au plus de 40 000 collaborateur·rice·s à travers le monde, dans les bureaux ou dans les usines Volvo Cars.

Lorsque les parents sont soutenus pour concilier les exigences de leur vie professionnelle et de leur vie familiale, cela contribue à réduire l’écart hommes/­femmes et permet à chacun d’exceller dans sa carrière.

Håkan Samuelsson
© Unsplash
© Unsplash

Une avancée en accord avec les valeurs de l’entreprise

La politique générale de Volvo s’inspire notamment de la Suède, connue dans le monde entier pour sa législation moderne. Au-delà d’un accord de congé parental, c’est une démarche inclusive qui concerne également parents adoptifs, familles d’accueil ou de substitutions. Et bien évidemment aussi, les parents non biologiques au sein de couples homosexuel.

La directrice du pôle Corporate Functions, Hanna Fager précise que cette avancée est une incarnation des valeurs et de la culture de l’entreprise. « Nous souhaitons induire des changements dans ce secteur (…) », affirme-t-elle. L’idée étant ainsi de présenter ce congé parental comme une option présélectionnée pour créer « un effet par défaut ». Volvo Cars souhaite éviter les confusions et les hésitations auprès des salariés en levant les barrières culturelles. 

Pour qu’enfin, le congé parental rémunéré accessible pour toutes et tous, devienne la chose la plus normale qu’il soit !

Un article de Margot Hinry

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *