ULTRACONNECTÉES : TOUTES MALADES

On check, on actualise, on chate, stalke, poke et on stresse. C’est plus fort que nous, notre smartphone, internet, les réseaux, on ne peut plus s’en passer. Décryptage du mal du siècle.

 
Vous êtes accro aux notifs, ce surplus de likes vous ballonne et avouez que vous avez un peu forcé sur les selfies Snapchat à Noel… Cette addiction au 2.0 nous a rendu malade, la preuve :
 
Vous vous retrouvez dans un bled paumé sans 3G, votre batterie rend l’âme en pleine soirée ou pire encore, vous oubliez votre Smartphone en partant un matin. Stressée ?
Vous êtes Nomophobe. Et cette “NO MObile phobie” va vous rendre folle. Un stress intense, comme si c’était le jour de votre mariage (rien que ça), ou que vous alliez vous faire arracher une dent. Une étude de laUK Post Office, révèle que 76 % des jeunes de 18 à 24 ans sont anxieux quand leur téléphone est perdu, à court de batterie ou de crédit, ou qu’ils n’ont aucune couverture réseau
 
Un verre en terrasse, un anniversaire, le vernissage de Georges, ce super concert, ou un ciné entre copines. Ce soir vous avez l’embarras du choix. Vous avez même trop de choix, il va falloir faire des sacrifices ! Et là, vous vous sentez mal, sans réussir à profiter…
Vous êtes FOMO (Fear Of Missing Out). C’est l’angoisse de manquer quelque chose. Et avec les réseaux sociaux, les informations et autres évènements pullulent. Rater une invitation, un scoop, la dernière vidéo buzz (avec des chats) ? Impensable. Même en tête à tête avec le beau gosse du siècle, vous ne pouvez pas vous empêcher de checker votre téléphone, “parce qu’on ne sait jamais”.
 
 
Depuis les forfaits illimités, vous passez vos journées à envoyer des SMS, même si c’est pour dire OK ou juste un smiley.
Gare au Text Neck ! La position, le fait de trop recourber son cou quand on regarde son portable ou n’importe quel écran non ajusté à hauteur des yeux. Résultat, douleurs aux cervicales et dos bossu. Sans oublier les tendinites du pouce à force de textoter ! Des gestes qu’on ne faisait pas avant, et 10 ans après l’arrivée des portables, le mal est fait, le mal est là.
 
Vous vous êtes reconnues ? Bienvenue dans le club des accros ! Une seule solution, décrochez, vivez IRL (In Real Life). Kim Kardashian aura toujours les mêmes fesses dans 3 heures. La nouvelle target de votre ex sera toujours aussi insupportable. Votre panier à 2000€ sur Asos, lui, toujours imaginaire. Bref, débranchez tout. Du moins, jusqu’à la prochaine crise de nerfs.
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW