TRUCS ET ASTUCES POUR UN POIL SOYEUX ET UNE BARBE DOUCE


Si chez les femmes le mois d’octobre est consacré à la lutte et prévention contre le cancer du sein, du côté de ces messieurs, le mois de novembre est dédié à la sensibilisation de l’opinion publique envers le cancer de la prostate. Chaque mois de novembre, les hommes du monde entier sont ainsi invités à se laisser pousser la moustache.

L’occasion pour Paulette de rencontrer Swann, le fondateur de la marque nantaise de produits pour hommes Barbe n blues, le mieux placé pour nous parler poil, moustache, barbe et rasage… On fait le point !

Paulette : On a beau être en novembre, le mois de November, certains hommes n’ont pas osé se laisser pousser la moustache parce que, je cite, « ça gratte ». Vous leur répondez quoi ?

Swann : Alors ces hommes ont certainement réalisé des choses plus trépidantes, osées, voir répréhensibles pour lesquelles les conséquences auraient pu être plus fâcheuses… Pour éviter les démangeaisons, moi je conseille tout d’abord de laver sa future barbe ou moustache de tout soupçon. Ne pas lui laisser entendre qu’elle pourrait nous causer de menus et sournois désagréments, lui faire confiance et prendre soin d’elle, l’apprivoiser, lui raconter des histoires, tout en n’oubliant pas de lui donner un peu de tendresse, la couvrir des baisers de Paulette. Une fois ce travail d’éducation effectué, si elle se montre encore coquine et espiègle avec le cuir masculin, menacez-la de l’envoyer à la guillotine…

Mais concrètement, un gommage visage deux à trois fois par semaine pour éliminer les peaux décimées ça et là devrait faire l’affaire !

Une fois que ça commence à pousser, il faut entretenir le poil. Quelle est la routine beauté pour un poil soyeux ?

Effectivement, lors de la prime pousse il faut l’entretenir pour éviter les désagréments sus-mentionnés. Shampouiner sa barbe, même aux prémices de la culture, est nécessaire, mais évidement avec un produit non agressif et hydratant !

Et la barbe douce, c’est possible ? Ou on est voué à se faire égratigner la peau par nos Georges ?

Oui, Mam’zelle c’est possible grâce à l’utilisation quotidienne d’une huile à barbe de qualité, respectueuse de par sa composition et sa fabrication, de l’épiderme, des ornements faciaux et de la planète. Une petit coup de brosse par dessus, mais pas n’importe laquelle, une brosse armée de poils de sanglier. En effet, la composition des poils de sanglier se rapproche de nos propres poils et cela leur confère des propriétés antistatiques ce qui évite de se retrouver avec une barbe hirsute.

Quels sont les meilleurs outils pour bien tailler la barbe et la moustache ?

Je pense que les meilleurs restent les mains expertes de nos amis les artisans barbiers.

Une fois qu’il a laissé poussé sa moustache pendant un mois, il opte pour quelle forme notre Georges ? Ce sera quoi la mode de 2016 ? On reste sur la grosse barbe de hipster ?

Moi je vote pour les rouflaquettes mais repositionnées sur le bas du cou et une mouche au dessous des nasaux !

Site

Page Facebook

Sélection pour un joli poil doux

Savon Le Paludier, 11 euros

Huile à Barbe, 38 euros

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *