« TROP GROSSE POUR ETRE EN COUVERTURE » : QUAND DIGLEE MONTE AU CRENEAU

Il ne fallait pas l’agacer Diglee ! Remontée comme un coucou, l’illustratrice vient de publier un billet sur son blog en réaction à un échange de mails qu’elle a eu avec une maison d’édition. 

Cette maison d’édition en question lui a demandé de dessiner l’héroine d’un roman en lui précisant que l’héroïne devait « avoir des formes ». Diglee a proposé une première version du personnage avant de se voir demander de « l’amincir » et d’essayer de la mettre en « mini-jupe » plutôt qu’en pantalon. 
Outrée, elle a essayé de discuter avec son interlocuteur avant de comprendre que la discussion était vaine, en témoigne le récit des échanges. 

Diglee a beau avoir pesé le pour et le contre, elle a décidé de tout nous dévoiler avec humour et honnêteté et de jouer la carte de la transparence. Et toutes les Paulette lui en remercient du fond du coeur. Car nous aussi on adore Lena, Barbara, Arvida et toutes les autres femmes d’aujourd’hui  qui s’assument sans complexe. Et si jamais un autre roman sort avec ce personnage en couverture, on se ruera dans les librairies pour l’acheter !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *