TRAVAIL FORCÉ : QUI SONT LES PIRES ENTREPRISES DANS LE MONDE DE LA MODE ?

On le sait, dans le milieu de la mode, l’esclavagisme des temps modernes existe bel et bien. Des femmes et des enfants sont régulièrement forcés à travailler en échange de rémunérations modiques voire inexistantes. Et pour nous mobiliser davangage à cette cause, KnowTheChain, une initiative du collectif Humanity United, vient de sortir une évaluation de l’implication des plus grandes compagnies de vêtements dans le monde en ce qui concerne le travail forcé.

KnowTheChain classe ainsi du meilleur au pire élève les 20 firmes étudiées par rapport à la protection qu’ils apportent aux travailleurs.

Et le résultat est surprenant ! Alors que Primark et H&M sont régulièrement montrés du doigt, le classement montre qu’ils ne sont pas les pires ! Les mauvais élèves étant Prada, Ralph Lauren, Hugo Boss ou encore Fast Retailing (groupe qui détient notamment Uniqlo). 
Et côté bons élèves, en tête du classement : adidas, Gap, H&M et Lululemon. 

Découvrez le classement ci-dessous : 

Mais ne nous réjouissons pas trop vite, KnowTheChain nous met en garde et précise que si des progrès sont réalisés, beaucoup d’autres restent encore à faire, notamment en ce qui concerne le trafic humain. 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *