TRANSAVIA PROPOSE UNE BOUFFÉE D’AIR FRAIS AUX PARISIEN·NE·S

On a beau aimer sa ville, parfois, on sature ! Marre d’entendre les travaux des voisins du dessus ? Le bruit des pigeons ? Marre du métro, du café du matin, marre de la sirène des pompiers ? Bref, vous avez besoin d’un break de la ville lumière et Transavia l’a bien compris. Rendez-vous du 14 au 18 juin pour des billets à petits prix exclusifs. Un voyage s’impose, à « Pas Paris ».

La nouvelle destination de Transavia cet été, c’est « Pas Paris ». À tous·te·s ces chanceux·euse·s qui feront partie des trente premier·e·s connecté·e·s sur le site, on vous souhaite un bon voyage !

Comment ça marche ?

C’est simple. Vous mettez votre réveil à 8h58, pour être certain·e d’être connecté·e juste ici à neuf heures pétantes du 14 au 18 juin 2021 (donc, jusqu’à vendredi). Si vous êtes rapide, vous aurez l’opportunité de remporter l’un des 30 billets aller-retour pour deux personnes, au petit prix unique de 68 €. Vous choisissez votre compagnon de voyage, vos dates – entre le 18 et le 30 juin – mais pas la destination ! Surprise, Transavia propose dix terres inconnues qui seront tirées au sort si vous gagnez. N’importe où, sauf à Paris. C’est la promesse de cette campagne sociale signée Marcel, agence créative parisienne.

Bons baisers de « Pas Paris »

Alors ? Qui est tenté·e pour un joli week-end ou une petite semaine de pause avant la période estivale ? Il fait chaud et les dernières vacances remontent à quand les températures étaient encore inférieures à 0. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici une idée des quelques destinations du « Pas Paris » : Barcelone, Naples, Olbia, Bari, Catane ou encore Biarritz. Sortez vos crèmes solaires, vos guides touristiques et vos maillots de bain, n’oubliez pas vos masques et votre test PCR (négatif, bien entendu), et embarquez avec la première compagnie low cost au départ d’Orly !

Parisien·n·e·s, rendez-vous dès demain matin pour des billets exclusivement pas chers !

Pour accéder aux billets d’avion, c’est juste ici.

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...