TOUT SUR L’HYGIÈNE INTIME


Les questions qu’on n’ose pas posé à sa mère sur notre hygiène intime, Cécile y répond !

> Tampons ou serviettes ?
Le côté hyper pratique des tampons en a séduit plus d’une, ça ne se voit pas même en mini bikini et surtout on se sent plus propre.
Attention cependant aux petits problèmes de sécheresse intime parce que par définition, le tampon, ça absorbe ! Les serviettes hygiéniques ne provoquent quant à elle pas de sècheresse mais pensez à les changer toutes les 3h max sinon bonjour l’effet couche pleine !

Verdict : tampons pour le boulot et serviettes pour le dodo.

> Mini string en dentelle ou maxi culotte en coton ?
D’un côté il y a le string brésilien fantasme n°1 de Georges. De l’autre, la culotte basique en coton que l’on a dans notre tiroir depuis l’âge de 15 ans.
Si la ficelle dans la zezette c’est pas le top pour les plus sensibles aux irritations, il est possible de dire non au string tout en restant sexy.

Verdict : un petit shorty en dentelle pour les plus piquantes, une culotte en coton mais à la bonne taille pour les plus romantiques.

> Si je m’épile complètement le maillot, qu’est-ce que je risque ?
C’est à cet endroit que la peau est la plus sensible alors forcement, que ce soit le rasoir, la cire ou la crème ce n’est pas toujours très bon et ça peut piquer ou gratter au moment de la repousse.
Faut-il laisser vivre ses poils donc ? C’est mieux mais Georges risque alors de vous surnommer "la touffe". 

Verdict : un bon coup de laser (cher mais définitif) ou une épilation à la cire régulière.

> Dois-je prendre une douche avant de faire des câlins avec Georges ?
C’est un fait les filles sont toujours propres (n’est-ce pas) ? Si l’hygiène de Georges vous inquiète préférez les préliminaires sous la douche, propre et coquin !
Sinon, pour prévenir toute situation gênante, munissez-vous de petites lingettes nettoyantes pour les parties intimes dans votre sac.

Verdict : un après-midi au spa en amoureux pour Paulette et Georges.

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *