TOUT NOUVEAU, TOUT CHAUD : GRIEFJOY


Ces quatre Niçois apparus sur la scène rock française sous la bannière Quadricolor, ont changé de nom. Désormais, il faudra les appeler Griefjoy. Hyper branchés, plus électro, Lisa leur a posé quelques questions à quelques jours de la sortie de leur EP, Touch Ground.


Paulette : Bonjour les garçons. Vous avez l’air tout neufs comme ça, mais en fait vous avez pas mal d’expérience au compteur…
Guillaume (chanteur) : Avec Billy (guitare), on fait de la musique ensemble depuis le collège, et c’est au lycée que l’on a formé le groupe avec les deux autres.
 
Vous étiez donc très jeunes à vos débuts !
Guillaume : On a pu faire nos armes avec Quadricolor. Quand on réfléchit, c’est vrai qu’à l’époque on était super jeunes, on peut même dire qu’était de vrais petits cons ! Tout était une vaste blague, du coup maintenant on essaie de se cadrer ! Avec Griefjoy, on voulait proposer quelque chose d’abouti artistiquement, qui donne de l’émotion aux gens, ce qui était difficilement faisable avec Quadricolor.

 

Vous êtes donc passés à une étape supérieure…
Guillaume : Oui, on a mis Quadricolor dans une passoire, et on en a gardé le meilleur !
 
Comment vous définiriez ce "mieux" que vous avez gardé ?
Guillaume : Prendre du plaisir surtout, parce qu’il y a un moment où on n’avait plus de plaisir à jouer. On était obnubilé par le fait de se faire signer dans un label. Puis on a eu une longue période de remise en question, assez dure et douloureuse, et voilà maintenant on est là.
 
"ON A PRÉCISÉ NOTRE STYLE."
 
Au-delà du changement de nom, qu’avez-vous changé musicalement ?
Guillaume : On a précisé notre style. Griefjoy a un côté mélancolique. L’artwork aussi est plus adulte…
 
Vous avez aussi une "touch" plus dancefloor… C’est pour draguer les filles ?
Billy : Non c’est juste qu’on écoute vachement d’électro, donc on a décidé de faire ce qu’on aime ! Mais après je ne sais pas si les filles aiment l’électro !
 


Je pense que Touch Ground va leur plaire !
Billy : On est des amateurs de tubes, on aime bien les morceaux efficaces, on ne voulait pas faire que ça mais on aime bien les "gimmicks" qui rentrent dans la tête, d’où ce morceau. Mais le reste est quand même plus mélancolique, ce n’est pas de l’électro festive !
Guillaume : Griefjoy c’est vraiment nous, du coup ça fait plaisir, c’est comme si on avait trouvé la femme de notre vie !

Tout est hyper branché : artwork signé par le collectif Le Garage, remixes par The Shoes et Yuksek…

Guillaume : Oui c’est branché mais nous ne les avons pas choisis juste parce qu’ils sont à la mode. L’idée avec le Garage était plutôt de créer un vrai décalage avec notre musique. Pas de faire des clips avec des tatouages et des habits fashion, ça, on s’en fout ! Le Garage est plus lié au hip-hop et ça nous parle beaucoup plus.
 
Le clash Booba-La Fouine, vous en dites quoi ?
Guillaume : On s’en bat les couilles !
Billy : Au final c’est pour faire de l’argent ! Ils sont tellement out, ils sentent que le flambeau passe à d’autres gens, ils ont besoin de faire ça et ils s’entraident, j’en suis sûr !



On est à 2 semaines de la sortie de l’EP. Si vous deviez clasher quelqu’un ?

Guillaume : En général, si quelqu’un t’énerve c’est parce que tu es jaloux… Donc je choisirais un groupe du genre Concrete Knives, je trouve que c’est cool ce qu’ils font ! Par contre, un gars que je déteste : Flying Lotus. Tout le monde pense que c’est un génie mais moi je ne supporte pas, je trouve ça pourri ! En plus, en concert, il ne fout rien !
Billy : Les DJ qui manquent de respect au public en mettant des morceaux faciles sur lesquels tout le monde va sauter sans aucun effort !
Guillaume : Wow, on va avoir tous les DJ derrière le cul mec !
 
Pour conclure, un petit message pour les filles ?
Les filles ! Ah, c’est très important ! C’est les filles qui portent la musique, qui la font vivre, qui la ressentent de l’intérieur ! Donc votre avis compte énormément!
 
GRIEFJOY :: TOUCH GROUND (EP)
Arista / Sony
Sortie le 25 février
 

BONUS TWITPIC @GRIEFJOY

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *