TOP DES BURGERS HYBRIDES

Si on vous dit cuisine hybride, vous pensez au mariage du croissant au jambon et aux oeufs, ou aux pâtisseries hybrides telles que : cragel, bruffin, brookie et autres cronut appétissants. Maintenant, si on vous dit que le burger et la cuisine asiatique fusionnent et forment des burgers hybrides ? Cool n’est-ce pas ?

Trois succulentes inventions culinaires sont nées de ce mariage à trois : le bao burger, le ramen burger et le dernier de la famille : le sushi burger. On vous les présente.

> Bao burger

Le burger chinois a toujours la cote. Il y a un peu plus d’un an, le restaurant Siseng (82 Quai de Jemmapes – Paris 10ème) ouvrait ses portes aux parisiens, pressés de goûter ce phénomène venu de Hong Kong. Ce petit pain vapeur, d’un blanc immaculé, a su ravir nos papilles, grâce à une variété de garnitures délicieuses qui n’enlèvent rien au charme de sa présentation.
Chez Siseng, pour 10€, on peut déguster un bao Burger aux 5 épices (bœuf mariné aux 5 épices, sauce tamarin caramélisée, tempura d’oignons, oignons confits, roquette et épinard) et un bao Burger Kaï (Poulet mariné pané à la japonaise, sauce basilic et lait de coco, poivrons rouges confits, coleslaw maison et basilic frais).

Crédit : Fanny de Play like a girl

Face à ce succès, d’autres adresses ont émergé. Mais si de plus en plus de restaurants innovent en matière de Bao, peu d’entre eux proposent encore des bao burger. Pour les amateurs de cet hybride, qui auraient toutefois envie de changer d’air, on vous propose donc d’aller faire un tour chez Little Bao Bei (7 Rue de Châteaudun – Paris 9ème). Plus petit que chez Siseng, les bao Burger de Little Bao Bei proposent également des garnitures riches et variées. Pour 10 à 13€ ont peut choisir entre deux recettes au bœuf, une recette au poulet, une recette au poisson et une recette végétarienne. Si on rajoute 4 euros au prix du burger nous avons en plus une boisson, des sides (frites, salade verte ou chips, pop-corn) et un dessert.

> Ramen Burger

En matière de ramen burger, l’adresse de référence est W for Wok (12 rue des petites écuries – Paris 10ème). Le concept est le suivant : les buns traditionnels sont remplacés par des pâtes japonaises, appelées ramen noodles. Les nouilles sont cuites et marinent un certain temps avant de constituer un ensemble plutôt compact. Croustillantes mais pas trop, leur préparation est exigeante.

A emporter ou à consommer sur place, W for Wok propose des ramen burger pour 9,90€. Bœuf et salade roquette font office de garniture, et pour le prix, on vous sert un accompagnement au choix : chips de patate douce ou Edamame (une préparation de fèves immatures de soja), ainsi qu’une boisson. Un conseil : prenez de l’avance et commandez votre ramen burger en avance, ou préparez-vous à faire la queue !

> Le Sushi burger

Les hashtag #foodporn et #sushiburger sont en train de battre des records. Les photos de sushi burger ont envahi notre fil d’actualités sur Instagram et nous mettent l’eau à la bouche. Cette fois-ci, les buns du burger sont remplacés par le riz vinaigré que l’on retrouve dans les sushis. Pour la garniture, elle s’inspire des menus des restaurants japonais : poisson cru, bœuf au caramel, concombre, avocat ou choux, on a le choix. Avec des baguettes ou avec les mains, les sushis burgers reprennent le concept du sushi jusque dans leur taille et se déguste en un ou deux bouchées, selon les affamés.

Où déguster ce merveilleux OVNI culinaire ? Malheureusement, il faudra mettre la main à la pâte, car le concept n’a pas encore débarqué dans les restaurants français. Des tutos sont disponibles sur Youtube*, ainsi que des idées illustrées sur Instagram et des blogs de cuisine, comme Sobeautifullyraw, à l’origine de la photo du sushi burger qui a affolé la toile.

Article écrit par Camille Lamblaut

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *