THE LOBSTER, QUAND LES CÉLIBATAIRES SONT TRANSFORMÉS EN ANIMAUX


Collin Farrell et Rachel Weisz dans The Lobster

Imaginez une vie où chaque célibataire disposerait de 45 jours pour trouver l’âme soeur. Le cas échéant, il serait transformé en un animal. Absurde n’est-ce pas ? Pourtant, c’est le thème du film de Yorgos Lanthimos, The Lobster, présenté ce vendredi 15 mai au Festival de Cannes.

Séparé de sa femme, le personnage joué par Colin Farrell (un quadra bigleux et bedonnant, autant que vous soyez prévenues mesdames) se voit forcer de rentrer dans un établissement spécialisé pour y trouver son nouveau binôme de vie. Là, il se retrouve endoctriner par le personnel de l’établissement qui a pour but de lui faire comprendre qu’ “Être seul, c’est mal”. De là à y voir une allégorie avec la société d’aujourd’hui qui fustige les Tanguy et célibataires endurcis…
Et pour prouver que la solitude n’est pas une fin en soi, la Directrice de l’établissement et son mari regorgent d’imagination. Des scènes déjà cultes qui ont valu au public cannois, dérouté, de bonnes tranches de rire.
Alors qu’il essaie à plusieurs reprises de trouver l’amour, quitte à feindre ses sentiments, et qu’il tente par tous les moyens de traquer des célibataires en fugue qui refusent de se soumettre à la loi (un célibataire capturé équivalant à 1 jour de plus pour trouver l’âme soeur avant d’être transformé en animal), Colin Farrell se résout à quitter l’établissement.

> Quand Hunger Games rencontre Love Actually

Perdu dans les bois, il croise alors le personnage de Léa Seydoux, leader d’un groupe de célibattants, prête à tout pour défendre ce mode de vie atypique. Et quand on vous dit à tout, comprenez violence, vengeance et coups bas.

“C’est un film à propos des couples, des célibataires, du fait de tomber amoureux, ou au contraire, de ne pas y parvenir. Bref, c’est un film sur les relations humaines, tout simplement”, a déclaré le réalisateur grec à Variety.

Un film à voir seule ou avec Georges, au choix ! Date de sortie pas encore dévoilée

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *