THE FIFTH SENSE : I-D ET CHANEL CÉLÈBRENT L’ODORAT À TRAVERS UNE PLATEFORME DIGITALE

i- D, magazine qui parle à une génération ouverte et créative en lui donnant accès aux grands noms de la mode comme aux talents les plus prometteurs de la scène underground, lance la plateforme The Fifth Sense en partenariat avec Chanel.

> Condensé de femmes talentueuses

Une plateforme digitale lancée le 20 septembre et qui met à l’honneur les femmes du monde de l’art et de la culture à travers des contenus vidéo et éditoriaux exclusifs.  

Le site dévoilera également 6 “hero projects”, œuvres pluridisciplinaires commandées à des femmes de talent, chacune s’inspirant des parfums de CHANEL. Petit clin d’oeil à Coco Chanel, créatrice visionnaire du XXe siècle, qui a révolutionné les mondes de la mode et du parfum.

En invitant différentes contributrices à expérimenter des supports tels que le documentaire, la photographie, l’installation ou encore le court-métrage, The Fifth Sense espère inspirer et sensibiliser les femmes d’une nouvelle génération à la beauté et aux émotions du parfum comme moyen d’expression personnel. 

> La galerie des glaces 

Le premier project Hero, dit Hero 1, a lancé l’opération avec une exposition qui vient de s’achever à Londres et qui se déploie sur la plateforme via différentes vidéos et articles.

Il s’agit d’Es Devlin, scénographe récompensée à de nombreuses reprises, qui s’est illustrée dans la musique, le théâtre, l’opéra, la danse, le cinéma et la mode. Elle a entre autre créé les décors de spectacles d’artistes en tournée tels qu’Adele ou Kanye West, des productions scéniques au Metropolitan Opera de New York, ainsi qu’à la Royal Opera House et le Donmar Warehouse à Londres. Rien que ça !

Pour The Fifht Sens, Es Devlin a imaginé une exposition intitulée Mirror Maze, qui évoque un monde imaginaire complexe réparti sur quatre salles, chacune inspirée par un parfum, en explorant la manière dont il peut évoquer des souvenirs, des instants et des lieux insolites. Selon Es, la sensation d’impuissance suscitée par une chute, au travers de la mémoire et du temps, est l’analogie universelle de la perte de contrôle souvent ressentie par l’expérience des parfums. 

Si vous voulez en savoir plus sur ce labyrinthe des miroirs, c’est par là 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *