TENDANCE : LES CHEVEUX TIE AND DYE

Illustration, Hollymae

Cette saison, Paulette succombe à la tendance Mon Petit Poney, incarnée par le tie and dye sur nos chevelures.

Rose, vert, bleu, on décolore ses cheveux à la manière des mannequins du défilé Proenza Schouler ou Giles lors des collections printemps/été 2010. 

 
Givenchy montrait en 2010 un mannequin aux cheveux roses, et cette année lors de la fashion week new yorkaise, la jeune Charlotte Free, mannequin, arborait une chevelure rose qui a ravi tous les photographes. En automne dernier, Balenciaga avait également créé l’étonnement en colorant les sourcils des mannequins dans les tons pastels, en rose bleu ou vert sur un visage nude.
 
Les géants du chiffon New Look et Topshop se sont eux aussi empressés de mécher leurs modèles de vert pâle, bleu et rose pâles dans leur look books 2011 (voir le look book Topshop). La chroniqueuse Daphné Burki s’y est mise aussi, mais dans une  version plus soft, un châtain dont le bas est décoloré en blond. 
 
Nous aussi on veut ressembler aux chats photographiés par Tim Walker, avoir un joli poil délavé rose ou vert et ronronner dans un pays magique. Ou avoir le pelage du Petit Poney avec lequel on a toutes joué lorsqu’on était petites.
 
Car il s’agit d’une tendance résolument régressive. Elle consiste à 1. se décolorer le bas des cheveux puis 2. les colorer en rose, vert, lila ou bleu pâle, ou toute autre couleur du moment que la couleur n’est pas vive. Se colorer les cheveux d’une couleur artificielle comme le bleu ou le rouge vif était une marque de non conformisme dans le mouvement punk des 70’s. Ici les couleurs, douces, rappellent l’enfance.
 
La technique de Léopold :
"Quand je me suis coloré les cheveux en bleu en juin dernier, j’ai volontairement laissé les racines blondes en dégradé vers le bleu, afin de donner à ma mèche des allures de vagues azur s’écrasant sur le sable californien. J’ai tout fait à la maison : d’abord la décoloration en blond puis la coloration semi-permanente, en laissant une marge blonde pour le dégradé. Tout ça m’a pris environ 2h."

Ses bonnes adresses : 
Passage de l’Industrie, dans le 10e, ou Cyra Lido, 15 rue du Roi de Sicile à Paris. Mais on trouve facilement ces produits en vente en ligne.

La sélection Paulette


     
Clairol, Coloration semi permanente Cherry Cola – 10 euros Stargazer, Coloration semi permanente Shocking pink – 7 euros Stargazer, Kit de décoloration
8,30 euros
     
Pinkissimo, Crazy Color
6,90 euros 
Sephora, mascaras pour cheveux colorés – 6 euros Stargazer, Colour Spray
3,60 euros 
  
Tenté(e) par les cheveux tie and dye ? Histoire de rejoindre le Cercle des Mystiques Paulette ? 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW