Depuis sa création en 1984, Thomas Sabo n’a cessé de s’imposer dans l’univers de la joaillerie. Aujourd’hui, la marque se démarque en collaborant pour la toute première fois avec une association : Wires (Wildlife Information Rescue and Education Service). Découvrez cette nouvelle collection exclusive dans laquelle « projet engagé » rime avec protéger, briller, sauver et scintiller ! 

Focus sur l’organisme Wires

« Après des incendies catastrophiques, une grave sécheresse, et des conditions météorologiques qui ont fait des ravages tragiques sur la faune, nous restons concentrés sur le sauvetage, la réhabilitation et le rétablissement« , stipule l’association à but non lucratif, Wires, créée en 1985 pour préserver toute la faune en Australie. En effet, d’après un nouveau rapport de la WWF, 2,46 milliards de reptiles, 180 millions d’oiseaux, 143 millions de mammifères, 51 millions de grenouilles, environ 3 milliards d’animaux au total, ont été tués ou déplacés par la crise des feux de brousse. Des chiffres alarmants qui encouragent, chaque jour, l’association australienne à agir pour limiter ces bouleversements mais surtout « inspirer les autres à faire de même« .

Wires inspired Thomas Sabo

Visiblement, l’organisme ne touche pas uniquement les bénévoles ou les autres associations. Elle sensibilise aussi les marques internationales et cette nouvelle collab’ en est la preuve. La mission de Thomas Sabo ? Participer en beauté au sauvetage des paresseux australiens en récoltant des fonds grâce à la vente de bijoux, leur spécialité. Alors, pour réaliser ce pari engagé, quoi de mieux que des colliers avec un petit koala en pendentif pour symboliser l’Australie ?

Un cadeau brillant et responsable

A la fois rock et chic, ce petit bijou finement élaboré de façon artisanale est composé de près de 400 pierres qui font scintiller l’adorable koala agrippé à sa branche d’eucalyptus.

D’ailleurs, 10 % des recettes obtenues grâce à la vente des ces 250 exemplaires, seront versés à Wires. « Notre objectif : offrir à chacun, homme ou femme, l’accessoire optimal pour chaque tenue et pour chaque occasion« , déclare la Maison Sabo. Sauf que, cette fois-ci, ce n’est pas juste une idée cadeau so cute pour un·e proche. C’est aussi et surtout un présent pour la faune, l’environnement, notre avenir et notre bien-être ici bas.

Quoi qu’il en soit, pour faire partie des premier·e·s à shopper cette petite merveille, rendez-vous le 7 décembre sur le site Thomas Sabo.

Un article signé Exaucée Nzoigba