Le Refugee Food Festival remet le couvert pour une cinquième édition. Au programme : de la découverte, du partage et surtout beaucoup de gourmandise. Bien plus qu’un simple évènement, il s’agit d’une ode à la convivialité et à l’appréciation de patrimoines culinaires différenciés. Intrigué.e ? On n’attend plus et on lit ce qui suit !

Refugee Food Festival : késako ?

Contrairement à ce que sa dénomination laisse présager, le Refugee Food Festival ne se limite pas à un évènement annuel. Ce temple de la food se scinde en cinq pôles : à l’event se greffent un restaurant d’insertion prénommé La Résidence et situé au Ground Control ; un service traiteur ; une formation en cuisine et des évènements gourmands en continu durant l’année.

Le noyau dur du projet : contribuer à l’évolution positive des mentalités sur les réfugié.e.s, booster l’insertion professionnelle de pépites en devenir et rassembler les individualités multiples, tout ça à travers le prisme de la table.

La saison 2020 : un festival automnal

Habituellement orchestrée lors de la Journée Mondiale des réfugiés, l’édition 2020 organisée dans 15 villes de l’hexagone se voudra cette fois automnale. Le principe demeure le même : une cinquantaine de cuisinier.e.s réfugié.e.s feront tinter les casseroles dans les cuisines de restaurateur.ice.s français.e.s.

Et pour les food lovers se trouvant sur la capitale, voici le lieu coup de cœur où se réfugier le temps de quelques bouchées. On réserve son 24 octobre (à partir de 12h) chez Polpo, avec aux manettes de cet embarquement vers l’Amérique du Sud : Yann Lesueur et Luis Angel Ramirez Gamarra, chef refugié péruvien. Au bout de la fourchette : un ceviche à vous émoustiller le palais, une paëlla aux fruits de mer et, pour les becs sucrés une création au Dulce de Leche.

Plus une minute à perdre, embarquement immédiat vers une Odyssée gustative en cliquant par ici.

Fatigué.e, surmené.e ou tout simplement en manque d’une bonne bouffée d’air frais le temps d’un week-end ? À la rédaction, on a la solution. Autour de la bouillonnante Dame de fer s’esquisse un environnement verdoyant et propice à la relaxation. Tour d’horizon de quatre lieux où poser ses valises quelques jours.

Villiers-le-Mahieu – Les Maisons de Campagne

On ne peut que tomber en adoration face à la poésie de cet antre chargé d’Histoire et mené d’une main de maître par Stéphanie et Edouard. Le domaine de Villiers-le-Mahieu se compose de pièces maîtresses, qui par touches successives, dressent une bâtisse au charme divin : la ferme modernisée et emplie de lumière pour les repas, la place du village pour siroter et grignoter en toute convivialité ou encore les espaces qui appellent au repos et à l’intimité, à l’instar de la grange ou du cottage.

https://www.instagram.com/p/CAfd69UqwOg/

Côté loisirs, on retrouve les plaisirs simples de la vie, dans un écrin végétal : balade en barque autour des douves du château, tournois sportifs ou, dans un élan plus calme, le yoga.

Au programme des festivités culinaires orchestrées par Franck Mischler et Christophe His, on mise sur les produits du terroir, la générosité et l’authenticité. Le résultat ? Tous les temps gourmands de la journée sont marqués par la tradition revisitée et sa mise en valeur à la fois brute et bucolique.

https://www.instagram.com/p/B26RLtUitxY/

Le rêve à portée de main et à moins de 35 minutes de Paris, c’est juste ici.

Giverny – Les Jardins d’Épicure

S’inviter dans l’établissement les Jardins d’Épicure revient à se perdre dans un conte romanesque aux portes de Giverny. On est de suite charmé.e par la quintessence du lieu, formé de trois bâtisses du XIXème siècle, et entouré d’une végétation luxuriante.

https://www.instagram.com/p/CA-JlElKxy_/

Les foodies s’émerveilleront à la lecture de la carte du restaurant gastronomique du chef Matthieu Seebacher. Élégance et associations rocambolesques sont au rendez-vous, avec par exemple le lieu jaune rôti accompagné de fleur de courgette en tempura de shiso, ou, en guise de douceur, le régressif crémeux chocolat au grué de cacao, kadaïf et marié à sa glace vanille.

https://www.instagram.com/p/B3easNSHiR9/

On profite de cette escapade romantique pour arpenter les jardins de Claude Monet et ainsi humer les fleurs odorantes nichées dans le temple du peintre.

On tente l’expérience champêtre en se ruant sur le site web.

Provins – Aux Vieux Remparts

Provins, ville médiévale par excellence, regorge de mystères et de lieux pittoresques dans lesquels il fait bon vivre. Vieilles pierres, poutres apparentes et tonalités pastel : tout est propice à la relaxation et à l’épanouissement au sein de l’établissement Aux Vieux Remparts.

La cerise sur le gâteau, après une visite dans la vieille ville ou à la Roseraie de Provins : faire un tour au spa de l’hôtel, comprenant une piscine intérieure chauffée, un sauna et un hammam.

https://www.instagram.com/p/CBDt_xRIptv/

Les amateurs de bonne chère se régaleront en prenant place au sein du restaurant bistronomique Le Bistrot des Remparts, où originalité et produits de la région sont de mise. Au menu par exemple, un pressé de tomates confites maison surmonté d’une mozzarella Burratina fondante et, en guise de plat, un cabillaud en croûte de sobrassada sur un lit de fenouil fondant et de tomates séchées. Pour terminer sur une note douce et fleurie, on succombe à la déclinaison de petits desserts à la rose.

Ni une, ni deux, on se rend sur le site web.

Perche – Domaine des Evis

À seulement 1h30 de la capitale, se nichent les paysages vallonnés du Parc Naturel du Perche. Là, dans un ancien corps de ferme réhabilité et modernisé avec des objets chinés çà et là, se trouve le Domaine des Evis. Les chambres, dans un décor vintage et élégant, disposent d’une teinte majeure : la chambre blanche, jaune, verte et bleue.

https://www.instagram.com/p/CA3hZ4AABvm/

Sur place, on pique une tête ou l’on craque volontiers pour un cours de yoga ou un massage ayurvédique aux huiles chaudes (sur réservation). Dans les environs, les activités ne manquent pas entre promenade dans les ruines du château de la Ferté Vidame, tour des antiquaires du coin ou marchés dans les villes voisines.

Conquis ? On clique par ici.

Avec ces établissements, comme une ode à la paresse, on ne peut que recharger les batteries en entamant la semaine du bon pied !

Vous êtes à court d’idées pour partir quelques jours ? Paulette vous a concocté une liste d’endroits à voir en Europe, le temps d’un week-end.

Berlin, pour les plus fêtard.e.s

Berlin, capitale de l’Allemagne, pays chargé d’histoire, et ville aux cicatrices de guerre. On peut marcher dans le labyrinthe du Mémorial aux juifs assassinés d’Europe, contempler le reste du mur, admirer la porte de Brandebourg; en somme, faire en premier lieu les endroits les plus touristiques et importants de la ville. Mais aujourd’hui, Berlin est réputée pour autre chose : la fête ! Pour les endroits techno et underground, le mythique Berghain ou le Panorama Bar vous accueilleront pour danser sur de la techno folle. Madame Claude dans le fameux quartier de Kreuzberg, Eschschloraque, pour une ambiance plus locale. Bref, la ville regorge de bars et d’endroits pour danser toute la nuit. Et bonne nouvelle, les métros sont circulent 24h/24 ! Si vous voulez vous faire un week-end entre ami.e.s, c’est la ville parfaite.

Galway, pour les amoureux de la nature

Tout à l’ouest de l’Irlande, ce bout de ville remplie de charme et de tradition saura comment vous accueillir. Vivre l’Irlande pleinement et simplement. Son petit centre coloré et vivant donne vite l’impression de connaitre les lieux depuis toujours. Ses pubs traditionnels avec des concerts irlandais chaque soir au coin du feu, et des Guinness qui coulent à flot. À coté de cette ambiance folklorique, il y l’océan, le grand large, la verdure et les lacs du Connemara. Des paysages désolants, presque mystiques, avec des lumières et une ambiance unique. Pour découvrir l’Irlande, rien de mieux que de commencer par l’Ouest et ce petit bout de paradis qu’est Galway.

Prague, pour vivre la magie de Noël pleinement

À cette période de l’année, vous pouvez être certain.es que la ville sera couverte de neige et sentira bon le vin chaud. Le centre historique est magnifique et vaut le détour. Entre les monuments, les ponts, et son architecture globale, Prague n’a pas fini de vous en mettre plein les yeux. De plus, les marchés de Noël sont à retrouver un peu partout dans la ville, et ce, pour notre plus grand bonheur.

Porto, pour ses escaliers et son centre historique

Oui vous avez bien lu, pour ses escaliers ! Car si vous souhaitez visiter cette ville, armez-vous de votre meilleure endurance, car Porto est une ville en hauteur et demande donc de monter des marches toute la journée. Mais rassurez-vous, c’est aussi ce qui fait son charme ! Le centre historique est magnifique et assez unique en son genre. Petites ruelles, linge qui sèche, ambiance joviale et paysages magnifiques. Ce petit bout de ville est parfait pour passer un week-end. Cela donne juste le temps de s’imprégner un peu de la culture portugaise, pour mieux la découvrir lors d’un plus long voyage !

Rome, car c’est une évidence

Si vous n’avez pas encore eu la chance de découvrir la capitale italienne, c’est le moment. Connue dans le monde entier, cette ville magnifique à de quoi tenir une telle réputation. Le charme à l’italienne, les rues pavées et l’ambiance ensoleillée. Même l’hiver ! Par chance, son centre historique n’est pas bien grand et vous permet de le visiter comme il se doit, même le temps d’un week-end. On ne vous présentera pas Rome en quelques lignes, car cette ville se découvre et se vit seulement sur place ! Mais on vous assure que vous ne serez pas déçu.e.s !

Article de Juliette Boulegon