Paris, Lyon, Bordeaux, Washington, Los Angeles… Le MOB Hotel ne cesse de s’étendre. Cet été, ce lieu convivial aux allures avant-gardistes vous invite cette fois-ci, à découvrir les plus beaux paysages de France et d’Europe grâce à son hôtel nomade : le MOB Trotter. 

Petite visite guidée 

S’évader, prendre le large, voyager au soleil… Toutes ces pensées vous viennent peut-être déjà à l’esprit ? Si oui, c’est tout à fait compréhensible en cette période difficile. Mais bonne nouvelle, rien n’empêche de commencer à préparer ses futures vacances, bien au contraire. D’ailleurs cet été, pour compenser cette année sédentaire,  le MOB hôtel a trouvé LA solution : un mini hôtel sur roue tout confort ! Effectivement, ce van pouvant accueillir quatre personnes, a été aménagé afin que l’aisance rime avec vacances. On y trouve donc une cuisine équipée, une  literie luxueuse, un réfrigérateur avec des surprises gustatives bio à l’intérieur, et bien sûr pour votre toilette des cosmétiques biologiques. Une façon de vous accompagner et de prendre soin de vous tout le long de vos trajets. 

Comment réserver ? 

Pour réserver, c’est très simple. Il suffit de leur écrire à cette adresse : mobtrotter@mobhotel.com. Dans le mail, vous pouvez ainsi les éclairer sur vos attentes, vos intérêts, vos envies mais surtout préciser à partir de quelles dates vous voudriez partir ainsi que la durée.

Le MOB trotter est certainement à la fois, l’occasion pour toutes les personnes qui ont toujours réaliser un road-trip, à la fois l’escapade post-confinement idéale. Si ça vous tente, plus de temps à perdre, les places sont limitées…

Un article signé Exaucée Nzoigba.

Ça y est, le compte à rebours est lancé : dans quelques jours, les vacances de la Toussaint seront officiellement proclamées. L’idéal pour faire le plein de good vibes jusqu’aux congés de Noël. On quitte la fourmilière parisienne, direction des lieux insolites nichés au cœur de la nature. On ferme les yeux et on se retrouve perché en haut d’une cabane, au centre d’un vignoble ou face à la mer. A la rédac’, on a dégoté la crème de la crème pour un séjour version naturel & sauvage.

Une Odyssée bien iodée : Gruissan

Nul doute que cette ville saura en un rien de temps séduire les férus de plaisirs simples et de Slow life . En quelques kilomètres de voiture, s’aventurent devant nos yeux ébahis : falaises habillées de pousses verdoyantes et entourées de fleurs et d’herbes aromatiques. A-t-on évoqué la mer bleu azur en arrière plan ?… On l’aura compris, il s’agit du spot idéal pour se ressourcer et s’imprégner de bonnes ondes !

On prolonge le rêve éveillé avec le bon plan de la rédaction : on commence par louer le Chalet du Papa, à quelques enjambées seulement de la plage des Chalets. L’intérieur y est décoré avec goût, dans des tonalités neutres rehaussées d’une bleu canard, non sans rappeler un esprit plages de Malibu.

Ensuite, parce que le ventre gargouille, on se rue au Paparazzo et au Mamamouchi, deux enseignes où les maîtres-mots demeurent générosité et farniente. Le naturel et la bonhomie des équipes se lisent dans les assiettes ô combien gourmandes et régressives.

Le petit plus : des préparations maison au sourcing de qualité.

Une escapade haut perchée : Coucoo Cabanes

Fouler l’entrée de ce domaine revient à s’immiscer dans une bulle de bonheur, comme coupé du monde. En plein milieu d’une végétation luxuriante, on retrouve au sein des cabanes tout le confort nécessaire : eau, électricité, salle de bain avec douche.

Le noyau dur du projet : la relaxation et le prélassement, notamment avec le bain nordique chauffé des cabanes spa.

Le must : miser sur une démarche éco-responsable, en totale adéquation avec le paysage environnant. Matériaux utilisés, minimisation de la consommation et revalorisation des circuits courts et de la production à l’échelle locale : voilà les ingrédients d’un succès made in Coucoo Cabanes.

Une échappée au cœur des vignobles : coup 2 Foudres

Avis aux amateurs du breuvage préféré de Bacchus : cette escapade signée Seguin Moreau est faite pour vous !

Le pitch : s’imprégner du savoir-faire viticole en séjournant au sein de « Foudres« , au style contemporain et cosy. Dans le jargon, ces dernières correspondent à d’imposants tonneaux particulièrement utiles dans la vinification des vins.

Nous voilà donc partis pour arpenter la région de Saint-Emilion de façon inattendue, en se rapprochant du fruit violacé une fois la nuit tombée.

Un séjour en mode bucolique & écologique : La ferme du Marais Girard

La ferme du Marais Girard, c’est l’histoire de deux passionnés de la terre chargée d’histoire. Dans une dynamique écologique et responsable, ils ont su redonner vie à une ferme côtière du littoral vendéen.

Plusieurs alternatives s’offrent aux aventuriers en matière de logement : villas ponton, villa serre (la petite dernière) et enfin des studios nichés dans le logis rénové !

Le parti-pris est lisible jusque dans les espaces communs, avec la piscine écologique, le séchoir et le comptoir réhabilité comprenant un salon de thé et une épicerie bio.

Tous les ingrédients sont réunis, dans l’optique de passer un séjour idyllique loin de la frénésie parisienne !

A ceux et celles qui ont du mal à tirer un trait sur notre investissement pendant nos congés : s’il vous plaît, retenez-vous.

Les derniers mois ont semblé interminables. Depuis quelques jours maintenant, on s’autorise à lâcher prise. Les vacances commencent enfin, on se détend. Autour de nous, un paysage qui nous apaise, une compagnie qui nous réjouit. Des levers sans réveil et de la bonne bouffe, forcément. Notre idée du repos idéal n’a rien de bien compliqué il faut croire. Tant qu’on a le luxe de ne plus penser à l’heure ni au jour qu’il est.

On profite aussi d’une parenthèse loin des réunions Zoom qui nous filent une angoisse toute particulière tant elles auraient, comme leur version au bureau, pu se résumer à un email. De quelque temps à l’abri des tensions et des jeux de pouvoir mal placés qui nous font réévaluer notre envie de poursuivre dans cette voie – et envisager sérieusement de tout plaquer pour ouvrir un potager en permaculture au fin fond de la Bretagne. Parce qu’on serait tellement plus heureuse en regardant grandir nos tomates que derrière notre écran, en pleurs devant le dernier message Slack de notre chef qui a l’agressivité passive aussi facile que ses anglicismes. Avec lui, rien n’est malin, tout est « smart » ; rien ne se vérifie rapidement, tout se « checke asap« .

« Désolé de te déranger pendant ton break« 

Aujourd’hui, on est bien. Notre seul impératif pour les prochaines heures consiste à choper des melons au marché avant que la vague de touristes (dont on s’exclut, mauvaise foi oblige) n’emporte les plus sucrés, et nous laisse avec ceux qui ont le goût d’eau et de frustration. La paresse n’a jamais été si savoureuse. Jusqu’à ce que notre téléphone sonne. C’est le roi du jargon de la start-up nation qui a une « petite question ». On en frémit d’avance. « Désolé de te déranger en plein break« , écrit celui qu’on nommera David et qui n’est pas désolé du tout, « penses-tu pouvoir me faire un feedback asap sur la propal ci-jointe stp ? c’est très urgent ».

On râle, mais on parcourt le document vite fait : le « penses-tu » n’est là que pour la forme, c’est plutôt un ordre. Ça ne demande pas beaucoup de travail. Vingt minutes tout au plus. On sourit en pensant au groupe Facebook cinglant qui épingle justement ce genre de comportements perpétrés par les laxistes du Code du travail. Et puis on s’y met. On rappellera à David qu’on a bossé pendant nos vacances lors de l’entretien annuel, songe-t-on. Une demi-heure plus tard, on renvoie ladite « propal » avec quelques commentaires clairs sur les points à revoir et les reformulations nécessaires.

La réponse est immédiate. David a d’autres « petites questions », besoin de davantage de précision. On se retrouve à bosser en pointillé toute la journée. Et surtout à penser au projet qu’on avait pourtant mis en pause en même temps qu’on activait notre réponse automatique, vendredi dernier. Tant pis pour les melons. Le lendemain, on consulte nos mails toutes les deux minutes, fébrile pendant que les derniers échanges chargent. La sérénité des premiers jours s’est un peu ternie : notre esprit n’est plus vraiment au repos.

Et c’est là tout le problème. L’impact qu’ont ces interventions professionnelles sur une déconnexion essentielle à notre bien-être et plus tard, à notre productivité. Même Zizou l’a dit : « Il faut que l’on déconnecte un peu ». C’était le 20 juillet. Un cri du cœur qui traduisait un besoin notoire pour le Real de se ressourcer afin de reprendre des forces avant la Ligue des Champions. Et qui se décline au-delà du sport de haut-niveau. Avec David, notamment.

Le droit à la déconnexion

Ces interruptions ne se manifestent pas toujours aussi directement que dans le cas cité plus haut. Parfois, ce sont de petites réflexions, des requêtes qui se glissent dans des messages anodins, surtout quand on est potes avec ses collègues, qui rendent la coupure moins nette. Et la reprise plus dure.

Seulement plutôt que d’expliquer, une fois de plus, comment faire pour bien déconnecter, parce que ce n’est plus vraiment à nous de remettre nos pratiques en question, on préférera s’adresser aux perturbateur.ice.s de congés. Ceux et celles qui ont, comme David, le réflexe trop fréquent de contacter les absent.e.s.

C’est votre cas ? Imprimez. Personne n’est indispensable, et vous êtes plus intelligent.e que vous ne le pensez : alors débrouillez-vous. Ne le prenez pas mal, rappelez-vous plutôt à quel point vous appréciez vous-même ces moments sans parasitage pro. Et dites-vous que nous aussi, on en veut. On ne va nulle part, on revient. Mais pour être en forme il faut que vous nous laissiez un peu tranquille. Le droit à la déconnexion existe, d’ailleurs. C’est dans la loi. C’est écrit. Aussi clair que vos intentions quand on reçoit des « désolé de te déranger pendant ton break« . On vous voit, et on aimerait que vous aussi, vous nous voyiez davantage.

Alors réfléchissez à deux fois avant de cliquer sur envoyer, relisez votre texte et demandez-vous si le problème en vaut la chandelle. Si vous ne pouvez pas simplement le résoudre solo, sans priver l’autre de ces instants privilégiés et pour le coup, indispensables. Ne partez pas non plus du principe que quelqu’un qui se montre plus dévoué.e que vous en temps normal aura moins besoin d’une pause, et donc saura vous aider même au bord de la plage. Ni que son repos est moins important que le vôtre. Souhaitez-nous à la rigueur de bonnes vacances, et foutez-nous la paix. Promis, on n’en sera que plus motivé.e à la rentrée.

Chronique de Pauline Machado

Il fait chaud, il fait beau, les oiseaux chantent, on allume la JBL… Que ce soit pour chiller à la piscine, dans vos oreilles à la plage ou même sur la route du boulot, la musique est de la partie ! Elle respire les vacances et la bonne humeur. Voici ces artistes qui rythment notre été.

L'été n'aurait pas le même goût sans eux, voici les cinq artistes qui rythment nos vacances au soleil.
Crédit : Jakob Owens on Unsplash
L’été n’aurait pas le même goût sans eux, voici les cinq artistes qui rythment nos vacances au soleil.
Crédit : Jakob Owens on Unsplash

Julien Doré, le monde a changé

Il est -enfin- de retour et nous donne aussi chaud que le soleil de juillet… Le chanteur de Coco Câline à la crinière dorée revient avec son nouveau titre, La Fièvre. Un premier single qui va sans aucun doute se faire remarquer cet été et qui annonce, peut-être, un nouvel album pour la rentrée.

Clara Luciani et ses notes d’été

Ses premières notes singulières annoncent la couleur : cet été, Clara Luciani aussi aura son tube ! Véritable invitation au voyage, La Baie dépeint un endroit paradisiaque où il semble faire bon vivre. Pour autant, pas question de nommer cet idylle, l’occasion pour chacun.e d’en faire son jardin secret. Note toute spéciale à son clip coloré et animé qui ne fait qu’accentuer l’envie des vacances…

Grand Corps Malade et son nouvel hymne féministe

Dans un tout autre registre cette fois, la voix poignante de Grand Corps Malade. Il nous fait trembler dans son dernier titre, véritable lettre ouverte, hommage, et même déclaration d’amour à toutes les femmes. Il dénonce le « profond machisme de nos coutumes » et souligne l’implication de la femme au foyer, de la caissière, de la docteure, de la mère ou encore de la fille, dans une poésie qu’on lui connaît.

Camélia Jordana, un retour personnel

Elle a signé son retour en studio cette année et pour l’occasion, elle nous dévoile un tout autre style. Après ses nombreux passages à l’écran, Camélia Jordana revient aux sources avec des paroles singulières, comme une confidence personnelle. Sur une mélodie fraîche et entraînante, on se voit déjà balancer la tête, les pieds dans l’eau, sous notre grand chapeau de paille.

Vianney et sa véritable ode à la vie

Son air résonne déjà dans nos têtes depuis quelques semaines. Fidèle à ce qui l’a fait connaître, Vianney offre un nouveau titre porteur d’espoir. Dans ce que l’on pourrait qualifier d’une ode à la vie, le chanteur passe un message très estival : vivre aujourd’hui, comme on l’entend ! Alors pour se lancer sur les routes de France au volant d’un van aménagé ou encore pour partir voir l’océan, « n’attendons pas » !

Article de Aurélie Rodrigo

Alerte aux baroudeurs et aux âmes en mal de déconnexion : cet article spécial « city breaks » est fait pour vous. Pas le temps ni l’envie de partir deux semaines en club les pieds dans le sable ? La solution : s’octroyer des parenthèses enchantées dans les métropoles sillonnant le territoire français. Des petits budgets, en passant par les adresses haut de gamme, on a concocté une sélection qui fleure bon l’ode à l’évasion dans la jungle urbaine.

Escapade parisienne partie 1 – The Hoxton Paris

Dans cet hôtel particulier cossu datant du XVIIIème siècle, on est de suite charmé.e par le savant mélange entre authenticité du parquet en chevrons et des pierres apparentes, et modernité des verrières et du mobilier, dans les parties communes comme dans les chambres.

Concernant ces dernières, leur superficie oscille de 13 à 36 m2. L’objectif ? Esquisser une offre déclinable, en fonction de la situation et de la bourse de chacun.

Si le ventre crie famine, le restaurant Rivié saura amplement remplir les attentes (et la panse) des affamé.e.s, avec des assiettes novatrices aux influences asiatiques, tout en gardant l’ADN de la brasserie typique française.

Pour plus d’informations, on clique par ici.

Escapade parisienne partie 2 – Orso Hôtels

Certes, la France excelle dans le domaine de la gastronomie, mais l’hôtellerie made in cocorico réserve aussi de belles pépites. A travers le groupe Orso, ce sont des valeurs de communion, de lieu de vie agréable et de partage qu’Anouk et Louis Solanet ont souhaité souligner.

Dispersées aux quatre coins de la capitale, chacune des adresses dispose d’une essence et d’un style qui lui est propre. Du cocon nature et végétal de l’hôtel Doisy, en passant par l’esprit neutre et sans fioritures du Wallace ou le boudoir intellectuel du Léopold, on est à coup sûr touché.e par le supplément d’âme se dégageant de chaque lieu.

Tenté.e ? C’est par ici que ça se passe.

Virée cannoise haut de gamme – Hôtel Martinez

Non loin de la Croisette, se trouve une adresse Art déco maintenant devenue célèbre : l’hôtel 5 étoiles Martinez.

Les chambres spacieuses et les suites, à la vue imprenable sur l’étendue bleu azur, ont été repensées par l’architecte Pierre-Yves Rochon et parées d’une décoration entre modernité et élégance des années 1930.

Ici, ce ne sont pas les activités oniriques qui manquent : centre de remise en forme, restaurant « La Palme d’Or » primé 2 étoiles Michelin ou encore spa. Bref, tout est fait pour passer un séjour de rêve.

Pour plus d’infos ou réserver, on se dirige par ici.

Bon plan lillois – Mama Shelter Lille

De la « small mama » à la « XXL mama« , autrement dit du petit nid douillet solo à l’escapade en tribu dans la capitale des Flandres, tout le monde est conquis. Dans ces espaces à la dominante rose poudré, le mobilier se veut soigné, minimaliste et tendance.

Côté espaces communs, on n’est pas en reste, puisque la famille Mama Shelter dispose d’une restaurant et d’une terrasse. Au menu côté grignotes : des assiettes généreuses gorgées de soleil et des mets régressifs à souhait.

En plus : live et DJ sets sont également de la partie…

Intrigué.e ? On se rue juste ici.

Voyage funky à bas prix – Mob Hôtel Lyon

S’immiscer au Mob Hôtel, c’est se confronter à des good vibes de folie ! Au niveau des chambres, on a le choix entre deux options : la « Mob » (2 adultes et 1 enfant) ou la « Master Mob » (4 adultes et un enfant), qui diffèrent en fonction du nombre de personnes à accueillir et de l’espace désiré.

Confortables, fonctionnelles et agencées avec soin, elles demeurent idéales pour un séjour au centre de la capitale de la gastronomie.

En termes de plaisirs gustatifs, l’hôtel mise sur une cuisine aux notes méditerranéennes, responsable et éthique. Pour les petits creux, le Mob Juice Bar délivre jus minute et snacks sucrés healthy.

En route ? C’est par ici.

Plus une minute à perdre, on se rue dans ces oasis frenchy, où bonne humeur et farniente demeurent les maîtres-mots.

Les températures caniculaires pointent le bout de leur nez, le soleil brille et le mois de juillet est bien entamé… mais les vacances ne font que commencer ! Alors, voici une sélection d’innovations tech a glisser de toute urgence dans sa valise.

Prendre des photos, mater ses séries préférées ou écouter sa playlist du moment, voici les innovations tech à emporter de toute urgence en vacances!
Crédit : Jan Böke on Unsplash
Pour prendre des photos, mater ses séries préférées ou écouter sa playlist du moment, voici les innovations tech à emporter de toute urgence en vacances !
Crédit : Jan Böke on Unsplash

Jamais sans mon smartphone

Mais qui partirait en vacances sans son smartphone ? Pas nous, bien entendu… Pour capturer vos plus beaux instants en photo ou en vidéo, pour vous passer votre playlist préférée et même pour embarquer le numéro de ce surfeur canon, on glisse son smartphone Oppo dans la valise !

Smartphone Oppo Find X2 Pro 6,7″ 512 Go Orange 5G – 1149 €

Cinéma à la maison ou sous la tente

Les grandes soirées d’été ne riment pas uniquement avec « regarder les étoiles ». Pour mater toutes les séries que l’on vous a recommandées dans votre chambre d’hôtel, ou sous votre toile de tente pour les plus aventurier.e.s n’hésitez pas à emporter un mini vidéoprojecteur portable.

Mini vidéoprojecteur portable BenQ GV1 DLP Blanc – 489,96 €

De la musique, encore de la musique

Que serait l’été sans ses playlists chill au bord de l’eau, ou ses mixes endiablés pour danser jusqu’au bout de la nuit ? Comme vous, on ne peut pas se passer de musique pour la saison estivale. Alors on n’oublie pas d’embarquer tout ce qu’il faut pour écouter nos titres favoris. Pour chiller entre potes au bord de l’eau, j’opte pour la nouvelle version de la populaire Flip 5 JBL, conçue à partir de 90% de plastique recyclé.

JBL FLIP 5 – 129 €

Pour être plus discret.e à la plage, j’emporte les Powerbeats signés Beats. Comprenant la même performance audio et le même design que les Powerbeats Pro, ils arborent un fil stabilisateur au cou, une meilleure autonomie et un prix plus bas! En plus ils sont désormais dispo dans de nouvelles couleurs!

Powerbeats – 149,95 €

Enfin, pour les plus sportif.ve.s, je mise sur le design pratique et épuré des nouveaux écouteurs de Skullcandy. En ce moment, vous pouvez même craquer pour les Push Ultra Feel Strong, en édition limitée.

Article de Aurélie Rodrigo

Pour les vacances, pourquoi ne pas se reconnecter avec la nature et le terroir français? C’est tout l’objectif de Parcel et ses Tiny House, ce nouveau concept innovant.

Des Tiny House installées sur les terres de nos agriculteurs pour les vacances...
Crédit : Nachelle Nocom on Unsplash
Des Tiny House installées sur les terres de nos agriculteurs pour les vacances…
Crédit : Nachelle Nocom on Unsplash

Et si cet été on partait en Tiny House éco-responsable, sur les terres de producteurs locaux, partout dans l’Hexagone? C’est l’objectif de Parcel, se recentrer sur les bonnes choses de la vie et sur la simplicité. Fondé en 2019, par une passionnée du bien voyager et du bien manger, « Parcel s’engage à travailler de manière responsable avec ses partenaires, offrant un tourisme respectueux de l’environnement, juste et durable. Une véritable invitation à ralentir. »

(Re)découvrez l’Hexagone

Oeuvrer pour un tourisme déconnecté, durable et responsable, c’est là toute la mission de Parcel. Mais pas si déconnecté que ça… « Nous voulons développer une gamme d’hébergement sans impact pour l’environnement, et juste pour les acteurs impliqués. Imaginez une cabane éco-responsable minimaliste appelée Tiny House qui prendra ses quartiers sur les terres d’exploitants agricoles. Il vous faudra une petite âme d’aventurier pour passer la nuit au coeur de la nature. » Vous l’avez compris, pas de wifi, mais une véritable rencontre entre terroir et vitalité.

« Parcel prendra ses quartiers dans les plus belles régions de France mais aussi les plus gourmandes.» Le but : vous offrir votre un pied-à-terre pour découvrir « les richesses gastronomiques dont la France regorge ». Déguster un grand cru à Saint-Emilion, peaufiner son savoir en Champagne ou découvrir la cueillette sauvage en Dordogne… tout y est!

https://www.instagram.com/p/CBcorNzgQaf/

En Tiny House

Pour profiter de tout ça, vous pourrez louer une Tiny House, ou petite maison de 15m2 éco-conçue, 100% autonome et entièrement équipée. La Tiny House dispose de panneaux solaires pour s’alimenter en électricité et d’un système de récupération et filtration des eaux de pluies pour la douche. Pour le reste des sanitaires, l’installation de toilettes sèches innovante ECODOMEO, permet une économie de 15 000 litres d’eau par personnes et par an ainsi qu’une réduction significative de la pollution des eaux usées. De plus, la valorisation en compost est utilisable immédiatement par l’agriculteur.

Les agriculteurs dans la combine

Mais Parcel ce n’est pas seulement des vacances éco-responsables, ce n’est pas seulement une invitation à se reconnecter avec le terroir de l’Hexagone, c’est aussi des agriculteurs. « Pour chaque nuit passée dans la Tiny House, l’agriculteur perçoit une commission, lui permettant de rentabiliser un terrain inutilisé sur son exploitation et développer sur ses terres un hébergement respectueux de l’environnement. » Tout est pensé et réfléchi pour que chacun y trouve son compte.

https://www.instagram.com/p/CB7ZeRiKkIq/

L’ouverture des premières destinations est prévue pour le mois d’août prochain, alors restez à l’affût…

Article de Aurélie Rodrigo.

Vous êtes à la recherche d’une location, à mi chemin entre l’appartement ou le sent chez soi et l’hôtel où l’on profite de services premium pour vos prochaines vacances ? Il est possible qu’on ait trouvé la solution pour révolutionner les vacances, sans se ruiner et bien profiter.

Il est parfois difficile de choisir ses vacances, en particulier le type de séjour que l’on souhaite s’offrir pour les longs weekends comme un gros break d’été. Club, hôtel, appartements de particuliers… Aucune de ces solutions ne répond à nos désirs du moment. Et pour cause : plus les années passent, plus on espère trouver un meilleur compromis financier/confort entre l’appartement (où l’on peut notamment cuisiner) et l’hôtel où le service client est de mise. Du coup, on a fait nos devoirs et recherches pour découvrir quelles agences et compagnies proposaient ces alternatives et à quel prix. Bonne nouvelle, vous pouvez clairement faire confiance au leader européen d’appart-hôtels et partir en sérénité cet expert – qui s’est récemment refait une beauté.

En effet, Adagio possède 3 gammes d’appartements ; Adagio, qui comprend des résidences modernes en plein centre ville ; Adagio Access, qui est la gamme la plus accessible de l’agence et Adagio premium, donc des logements haut de gamme. Bref, près de 12 673 résidences différentes dans 13 pays à l’international. Cela nous laisse pas mal d’options pour les vacances.

https://www.instagram.com/p/B5CtVuxiUZ4/?utm_source=ig_web_copy_link

Une marque novatrice

L’année dernière, Adagio s’est démarqué de bon nombre de ses concurrents en intégrant de nouvelles technologies à ses établissement. ON pense notamment à son appartement 3.0 doté d’un assistant vocal afin de faciliter le séjour du voyageur.

De plus, l’outil digital « FOLS Mobile » lui, simplifie le check-in et le check-out des clients. Ils peuvent dorénavant se faire autour de d’un verre ou dans un espace confortable du lobby. Plutôt cool, quand on a envie de « débuter » ou de bien terminer la relaxtion des vacances.

Une offre adaptée à tous

L’idée Adagio ? Proposer des appartements conviviaux, confortables et surtout tout équipés ! En famille, entre ami.e.s ou amoureux.ses, découvrez des logements adaptés pour des courts, moyens ou longs séjours. En gros avec Adagio, c’est comme à la maison. Sauf qu’on bénéficie des petites luxures de l’hôtellerie…

Des espaces conviviaux 

Bénéficiez de plusieurs espaces conviviaux et de socialisation comme une cuisine partagée, une bibliothèque partagée qui permet d’emprunter gratuitement des objets pour décorer et personnaliser son appartement. On adore le concept ! 

Les appart-hôtels proposent également des divertissements comme des pianos, baby-foot, etc. Dans certains apport-hôtels, des espaces de co-working sont également disponibles. Tout pour satisfaire ! Et surtout, des destinations partout dans le monde…

L’expérience Paulette

Pour le shooting de notre dernier numéro, nous avons choisi de séjourner chez Adagio. De passage en Normandie pour notre édito mode, c’est dans de chouettes appartements que l’on a pu s’installer avec le reste de l’équipe à Adagio Caen. Et on approuve le concept à 100%. Si l’on disposait chacun de son espace de nuit personnel, on a plus qu’apprécié d’avoir notre petite cuisine mais aussi de pouvoir faire appel aux services de l’hôtel. Quant aux espaces communs, ils était idéaux pour rejoindre le reste de la team Paulette : Manufacture Gourmande, le Cercle ou encore la Bibliothèque des objets… Des lieux de rencontre et de partage comme on les aime.

« Le service client était top et la liberté de l’appart-hôtel est vraiment sympa pour bosser comme passer des bons moments. On obtient l’aide dont on a besoin, c’était presque ma tour d’opérations en mode « conciergerie » car je pouvais tout faire. Ah, et le gros plus pour les journées à thème proposées par l’établissement avec notamment le Nutella all Day, oups. » ajoute Adeline, notre chargée de production.

Rendez-vous sur le site Adagio pour booker votre prochain appart-hôtel. Bon séjour !

Edith voyait la vie en rose alors qu’Abritel la voit en bleu. Chaque année, depuis plus de 20 ans, Pantone, la référence mondiale des nuanciers, désigne la couleur de l’année. Paulette vous a fait une petite sélection des locations qui regorgent de bleu !

Le site Abritel.fr fait partie de HomeAway, Inc., le groupe leader de la location de vacances dans le monde. Pour l’occasion, ils ont mis en valeur des locations où l’on pouvait trouver du bleu, du bleu et encore du bleu. 

Maison de charme à Chefchaouen, Maroc

Direction le Maroc. La maison regorge de bleu. Sur une touche orientale et minimaliste, quatre chambres sont mises à votre disposition pour accueillir huit personnes. A 172 € la nuit, cette maisonnette sera votre nouveau cocon. Depuis votre terrasse, vous pourrez ainsi admirer les montagnes et peut-être aller skier. Cette location est idéale pour vos futures vacances cosy.

Villa ancienne, à Ostuni dans les Pouilles, Italie

Doté d’un spa et d’une piscine privée, que rêver de mieux pour des vacances hors connexion. Accompagné.e de vos onze ami.e.s, vous pourrez faire la fiesta all night sans déranger qui que ce soit. Ou opter pour des vacances relax au bord de la piscine. Pour 450 € la nuit, cette demeure saura réchauffer votre coeur. Enfin, surtout le spa.

Villa à Naxos, Grèce

La Grèce est connue pour ses jolies maisons bleues aux couleurs de la Méditerranée que l’on peut apercevoir depuis la terrasse. Abritel vous en propose une à prix abordable. Pour dix personnes à 142 € la nuit, vous pourrez admirer les plus belles plages du pays. Tranquille, commode et privée, cette demeure vous apportera paix et bien-être. Il ne suffit que de quelques clics pour réserver.

abritel.com

Article de Sofia Rogozarski

Pendant les vacances de Noël, c’est l’occasion idéale pour se lâcher. On mérite de profiter des petits plaisirs de la vie, en particulier celui de bien manger. Alors, pour ravir vos papilles et vos estomacs, Paulette est, comme toujours, là pour vous et vous dévoile de nouveaux restaurants.

Savoie ou quoi ?

Si vous aimez le fromage fondu et les patates, vous avez trouvé votre nouveau repère. Dans le petit restaurant au pied du Sacré Coeur, vous pourrez déguster, sur place ou à emporter, une raclette délicieusement parfumée. Tous les fromages et les charcuteries viennent de Savoie. Vous pouvez décider de rester traditionnel et opter pour le classique Fromage/Charcuterie. Ou alors sortir des sentiers battus et prendre celle au saumon fumé, à la dinde ou encore avec de la crème et de la ciboulette. Nul doute que vous trouverez votre bonheur chez ces « dealers de raclette. »

8 rue la Vieuville, 75018 Paris

La Riviera

Ce café et restaurant proposent des plats inspirés de tout le tour de la Méditerranée. De la charcuterie, une burrata aux choux-fleurs multicolores ou encore un ceviche de daurade. En plat principal, vous pourrez opter pour des plats méditerranéens comme une lotte façon bouillabaisse ou de l’agneau accompagné d’une polenta aux fruits secs, avec une sauce harissa. Autre option, leurs pizzas variées à la pâte fine et aux ingrédients italo-français.

118 rue La Fayette, 75010 Paris

La Casbah, le bistrosouk

Un restaurant bistronomique oriental qui, pour la fin d’année, a décidé de célébrer Noël à sa façon. Les 26, 27 et 28 décembre, La Casbah propose un Noël Couscous Week. Un menu unique composé de trois entrées aux légumes, puis d’un couscous où vous pourrez choisir votre viande ou l’option végétarienne, et en dessert des cornes de gazelle et un thé à la menthe. Une occasion de gouter un couscous « 100% marocain« .

20 Rue de la Forge Royale, 75011 Paris

Le Chalet Savoyard

Le temple du fromage fondu, le Chalet Savoyard vous propose une large gamme de fondues. Vous aurez le choix entre une fondue classique ou revisitée. Fondue au cumin, au roquefort et aux noix, chèvre miel ou aux morilles. Une approche différente de cette spécialité savoyarde qui réchauffe notre estomac et nos coeurs en plein hiver.

58 Rue de Charonne, 75011 Paris

NANA Bistro

Ce ne serait pas vraiment les fêtes de fin d’année sans fruits de mer. Ce restaurant vous propose une sélection de plats basés sur la pêche du jour. Une sélection réalisée par le chef Vincent Joyaux qui associe les saveurs des produits de la mer mais aussi des assiettes Terre-Mer. Dans une démarche écologique et responsable, le restaurant ne travaille qu’avec des pécheurs qui protègent les ressources marines.

Rue de Bréguet, 75011 Paris.

Article de Charline Bouzon.

Saviez-vous que vous pouviez louer une maison apparue dans Breaking Bad ? Et encore, ce n’est pas le seul lieu de tournage disponible à la location via Airbnb. Découvrez 6 maisons dans lesquelles recréer votre film ou série préféré.e de l’autre côté de l’Atlantique.

Breaking Bad house on Airbnb

1. La maison Breaking Bad

Netflix a fait sensation chez les fans de Breaking Bad en annonçant la sortie prochaine du film El Camino: A Breaking Bad Movie. Si vous être vraiment trop impatient.e à l’idée de sa sortie (en octobre) et que vous avez du temps libre, vous pouvez rassembler ami.es et famille et louer la célèbre maison de la saison 5 (épisode 3) de Breaking Bad, dans laquelle Walter White et Jesse Pinkman fabriquent de la drogue. C’est au Nouveau Mexique et à une demi-heure d’autres lieux de tournage de la série (comme les maisons de Walter et Jesse). La maison peut accueillir plus de 16 personnes.

2. La cabine de Tony Stark dans Avengers: Endgame

Si vous êtes fan de Marvel, il y a de fortes chances pour que Avengers : Endgame vous ait fait pleurer. Pas de spoilers mais la cabine de Tony Stark a été le décor de quelques scènes remplies d’émotion. Bonne nouvelle, vous pouvez la louer sur Airbnb et revoir le film ou juste être content d’être à un endroit où Robert Downey Jr. et Gwyneth Paltrow se sont tenus. La maison est à Fairburn, en Georgie, et accueille jusqu’à 6 personnes.

3. La maison de Bella Swan dans Twilight

Twilight a été un phénomène culturel hors normes. A l’époque (fin des années 2000, début 2010), il était difficile de passer à côté de l’histoire d’amour entre Bella Swan et Edward Cullen. Pour les nostalgiques, la maison de Bella et de son père est disponible à la location. Pas d’Edward Cullen en vue mais la bâtisse construite dans les années 30 peut être louée pour 10 personnes à Saint Helens, dans l’Oregon.

4. La maison d’Entretien avec un vampire

Amateur de vampires mais pas de la version scintillante de Twilight ? Remontez un peu plus le temps jusqu’en 1994 et le film classique Entretien avec un vampire. Brad Pitt, Tom Cruise et Kirsten Dunst sont à la Nouvelle Orléans une partie du film. Vous pouvez séjourner (jusqu’à 6 personnes) dans la maison où ces scènes ont été tournées. C’est à quelques minutes à pied du quartier français, ce qui en fait l’endroit idéal pour visiter la Nouvelle-Orléans (en Louisiane).

5. La maison d’Entourage à Los Angeles

Très loin de l’univers sombre des vampires, on trouve une magnifique villa ensoleillée de Los Angeles (connue sous le nom de Villa Sophia). C’est celle que l’on voit dans le dernier épisode et le film d’Entourage, mais elle a aussi accueilli les séries de télé réalité The Real Housewives of Berverly Hills and The Bachelorette, un indice de son caractère luxueux. Une dépendance pour deux personnes est disponible à la location, parfait pour une lune de miel.

6. La chambre d’Un jour, peut-être

Si vous êtes tombé.e sous le charme de Ryan Reynolds dans Un jour, peut-être, vous n’êtes pas seul.e ! Vous pourrez ainsi passer une nuit (ou plus) dans la chambre qui a été utilisée comme lieu de tournage pour certaines scènes avec sa fille (jouée par Abigail Breslin). L’endroit a aussi été utilisé pour Solitary Man avec Michael Douglas et Danny DeVito, et la série télévisée Damages avec Glenn Close. C’est à Brooklyn, donc profitez de l’occasion pour visiter New York pendant la journée avant de rentrer vous reposer et prendre plein de photos pour rendre les fans de Ryan Reynolds jaloux.ses.

Article de Juliette Cardinale