Marre des éternels date nights dans des restaurants ou des bars bondés, envie de faire quelque chose de différent, seul.e ou accompagné.e ? Tenté.e de tester gentiment le féminisme de votre nouveau crush (ou même le vôtre) ? Ou simplement de passer un beau moment plein de réflexions et de rires ?
Filez voir le spectacle de Noémie de Lattre : « Féministe pour Homme » : promis, vous allez aimer !

Noémie Delattre : féminisme, féminité et humour

Jouée pour la première fois en 2017, la pièce de théatre « Féministe pour Homme » de l’actrice, autrice et metteuse en scène française Noémie de Lattre revient cette année encore au Théatre de la Pépinière.

Ce n’est pas la première fois qu’elle aborde le sujet du féminisme. Loin de là. Elle traite de cette cause qui lui tient à cœur dans ses pièces de théâtres précédentes (« Femmes libérées »), ses chroniques sur France Inter ou encore l’essai qu’elle publie en 2016 « Un Homme sur deux est une femme ».

Dans ce dernier, elle commence déjà à tacler les clichés : être féministe ce n’est pas être « forcément » contre les hommes et contre la féminité, non. C’est vouloir l’égalité entre les hommes et les femmes. Pas donneuse de leçons, elle cherche plutôt à nous faire réfléchir sur les stéréotypes qui entourent les féministes et sur la répulsion étrange que semble susciter le mot lui même.
Et pour ce faire, quelle meilleure arme que l’humour qu’elle manie si bien ?

Le féminisme est l’avenir de l’homme

Pendant une heure et demie, la pièce « Féministe pour Homme » (nommée tout récemment éligible aux Molières 2020), mélange joyeusement les genres : entre danses de cabaret et confessions plus intimes, entre manifeste et moments chargés en émotions, on obtient un show surprenant, très drôle et parfois bouleversant.

Alors que le spectacle commence, elle annonce la couleur : on est là pour dé-dra-ma-ti-ser le terme « féminisme » et pour le comprendre ensemble. En riant (beaucoup).
Les sujets abordés ? Le plaisir féminin, la charge mentale, la maternité, le harcèlement de rue… tous traités avec pertinence et ce qu’il faut d’humour (et parfois de gravité), sans tomber dans le règlement de comptes hommes-femmes.

Noémie de Lattre a en effet écrit son spectacle en pensant aux hommes et croit en l’émergence d’une nouvelle espèce : « l’homme féministe ». Parce qu’on a tout à gagner en avançant main dans la main. (Un sujet sur lequel elle s’exprime dans la vidéo Instagram ci dessous.)

https://www.instagram.com/p/B5vCxrkAJ9g/

Elle profite de la fin de son spectacle pour rappeler (et c’est important) ses privilèges (en tant que femme blanche, bourgeoise, cis, valide et hétéro, vivant en France) et parler de toutes ces femmes à travers le monde qui voient leurs droits et leurs libertés bafoués.
Quand la salle se vide, des sourires émus et beaucoup d’applaudissement, des petites larmes qui s’essuient discrètement. On en ressort touchés, hommes comme femmes, revigorés, l’esprit éclairci. Un beau moment.

Intéressé.e.s, intrigué.es ? La bonne nouvelle : le spectacle est prolongé jusqu’au 27 avril !
Alors, prenez votre bande d’amis sous le bras, et filez prendre vos places ici !

Article d’Alexandra Hostier