Seul·e, à deux ou en famille, fanatique de fromage ou non, la filière laitière (CNIEL) vous donnera envie de créer le plateau de fromages parfait pour les fêtes. 

Si c’est de l’ordre du réflexe pour certain·e·s, proposer un plateau de fromages pendant le dîner de Noël n’est pas toujours une évidence. Pourtant, il permet de se faire plaisir et de vivre un vrai moment de partage. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, des fromages, il y en a pour tous les goûts… et pour tous les budgets !

Composer le plateau parfait

Il n’est pas toujours évident de choisir quels fromages mettre sur son plateau. Mais après cette vidéo et les conseils de la fromagère Claire Griffon, vous serez un·e vrai·e pro. 

Vidéo #Fromagissons – © CNIEL

Important pour le terroir français

Ce n’est pas nouveau, le fromage et son plateau ont une place très importante dans nos cœurs. « Les Français sont les deuxièmes consommateurs de fromage [au monde], avec près de 27 kg par an et par personne », rappelle le CNIEL [ndlr : le Centre National Interprofessionnel de l’Économie Laitière] « Une chose est sûre, ils entretiennent depuis longtemps cette histoire d’amour renversante… Et ce n’est pas près de s’arrêter ! » 

Idéal pour les fêtes 

  • Plateau de fromage imaginé par Claire Griffon
  • Plateau de fromage imaginé par Claire Griffon
  • Plateau de fromage imaginé par Claire Griffon

A l’instar d’une bonne bouteille de vin rouge – qui l’accompagne souvent, le plateau de fromages se mariera parfaitement à vos repas de fête. « Un peu de douceur, de gourmandise et de terroir… Qu’il soit à croûte fleurie, à pâte pressée ou persillée… il sait lui aussi se mettre sur son 31 pour nous faire fondre de plaisir », soutient le CNIEL. Et si la filière laitière se mobilise tant pour le fromage, c’est parce qu’il faut penser à soutenir les éleveurs – eux aussi touchés par la crise du Covid-19. Alors, à travers leur campagne #Fromagissonsils veulent nous rappeler que créer un plateau de fromages pour les fêtes, ça reste accessible – et surtout gourmand ! 

Article de Clémence Bouquerod