Marque phare des 90’s, avec ses chaussures à plateformes devenues iconiques, No Name n’a pas fini de casser les codes.

Pour le printemps-été 2021, la marque française a décidé d’en mettre plein les yeux avec des sneakers fidèles à son ADN. D’épaisses semelles crantées, des plateformes, et même des patchworks en denim, dignes d’un épisode de Friends ou de Dawson. Sauf que lorsque ces séries étaient diffusées pour la première fois, la mode écoresponsable n’était un sujet pour(presque) personne.

Bien dans son époque, No Name a développé, pour sa nouvelle collection, plusieurs modèles de sneakers dans des tissus durables. C’est le cas de la Flex Ripple, la jogger à semelle bicolore de la griffe, et de la Arcade Fly, nouvelle venue dans la collection, dont les mailles souples et respirantes ont été conçues à partir de bouteilles en plastique recyclé. Et quand No Name imagine des sneakers à base de denim, la marque se tourne naturellement vers l’upcycling : pour réaliser ces mosaïques uniques, elle récupère en friperies d’anciens jeans auxquels elle offre une nouvelle vie. On a plutôt envie d’en faire partie.

Photo de gauche
Chemise en viscose et lin LGN Louis-Gabriel Nouchi
Robe en jersey de coton Maison-Cléo
Lunettes de soleil en acétate biologique et verres organiques Aude Herouard
Chaînette de lunettes en acrylique Emmanuelle Khanh
Sneakers Flex Ripple en jean recyclé No Name

Photo de droite
Top en soie mélangée Sonia Rykiel
Pantalon en latex Avellano
Sneakers Flex Ripple en cuir velours et mesh fabriqué à partir de plastique recyclé No Name

Photo de gauche
Top et pantalon en viscose mélangée Valentine Witmeur Lab
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Photo de droite
Chemise en coton Asos
Maillot de bain en polyamide Billabong
Lunettes de soleil en acétate biologique et verres organiques Aude Herouard
Ceinture en cuir synthétique Elisabetta Franchi sur Zalando.fr
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Cardigan et pantalon en viscose mélangée Valentine Witmeur Lab
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Photos Faustine Martin

DA Irène Olczak & Magali Forey

Stylisme Magali Forey

Modèle Julia Marroni

Maquillage & Coiffure Emilie Green

Production Mathilde Garbé

Merci à Aussih

Texte Tanissia Issad

No Name x Paulette 2021

La marque Glossier lance son premier Beauty Bag, une trousse destinée à nous accompagner partout !

Glossier Beauty Bag

The Beauty Bag

Glossier dévoile son nouveau bébé : le Beauty Bag. Conçu pour notre routine beauté, il est assez spacieux pour contenir tout ce qu’on utilise au quotidien et se glisse facilement dans notre sac à main. Quoi de mieux ? 

En plus de son joli packaging, il est très pratique puisqu’il est doté de plusieurs compartiments pour y ranger crèmes hydratantes, flacons, nettoyants… Mais aussi de poches pour les plus petits objets, comme des barrettes, des chouchous et des pinces à épiler.

Si la crise sanitaire nous empêche de voyager, on peut également poser son Beauty Bag dans la salle de bain ; il est fabriqué à partir d’un coton résistant à l’eau. La version sustainable de la Pink Pouch, en somme, cette pochette à bulles rose adorée par la communauté de la marque américaine. Plus qu’une trousse beauté, c’est un accessoire de rangement, qui est un régal pour les yeux !

Arrivant juste à temps pour le nettoyage de printemps, le Beauty Bag incarne une bonne raison de se séparer de notre pile de produits qui grandit sur nos étagères, et de revenir à l’essentiel.

Et pour les plus rapides, Glossier propose son Beauty Bag avec un set de trois produits best-seller : le Cloud Paint, le Boy Brow et le Lash Slick en édition très limitée pour le prix de 61 €. 

Retrouvez dès maintenant le Beauty Bag sur le site de Glossier au prix de 30 €.

Un article d’Alicia Desrivieres