To Share est né du fruit de la collaboration entre deux pépites dans leur domaine de prédilection : l’artiste Pharrell Williams et le chef cuisinier Jean Imbert. L’idée ? Concevoir un lieu gourmand à l’image des compères, autrement dit convivial et pop. Intrigué(e) ? On vous en dit plus.

Une carte emplie de good vibes

À l’ardoise de ce café-restaurant authentiquement comfy, des grignotes aux inspirations street food, pour une atmosphère 100 % sans chichis. Bien évidemment, loin des standards hot-dogs et hamburgers, les plats sont remixés dans un élan engagé et écologique.

https://www.instagram.com/p/CBTIW-cIA2E/

Jean Imbert, connu pour dénicher des produits au sourcing de qualité, ne fait pas exception à la règle avec To Share. Ce dernier, niché sous le soleil de la Côte d’Azur, profite d’une région regorgeant de matières premières en provenance directe des producteurs locaux. Une fois passées entre les mains du chef, on obtient des assiettes végétales aux saveurs bourrées de fraîcheur et d’authenticité. Le combo gagnant : raffinement et engagement.

Un cadre farniente et ensoleillé où passer son été

On entame la saison avec un premier To Share, qui pointe le bout de son nez sur la cultissime Place des Lices, plus précisément au White 1921 Saint-Tropez, rythmé par un art de vivre luxueux et décontracté.

Aux manettes du versant architectural : Pharrell Williams, en étroite collaboration avec la direction artistique.

https://www.instagram.com/p/CBTIdkloYit/

Un imposant bar aux teintes jaunes et solaires habille l’espace de la nouvelle adresse chill. De surcroît, il fait le lien direct avec Diego Alary, chef exécutif de To Share.

Côté terrasse, la faune branchée se plonge dans un décor paradisiaque, en s’accoudant aux tables en terrazzo à l’ombre des pins méditerranéens.

And last but not least : les gourmands ont même la possibilité d’emporter les gâteries pour les déguster dans l’environnement luxuriant, le tout dans un esprit éco-responsable !

Patience, plus que quelques jours avant que le voile sur le café-restaurant ne soit entièrement soulevé et que l’on puisse en profiter à tout moment de la journée.

Pour encore plus d’adresses et de bons plans, rendez-vous sur la @paulette_map.

https://www.instagram.com/p/CBqOiEChkVS/

Outre le dépaysement que l’Asie procure, ce sont bel et bien ses mets populaires qui ne cessent d’épater et de ravir les papilles. Parfums et saveurs se marient avec élégance pour le plus grand plaisir de nos estomacs. Bonne nouvelle : certaines adresses aux quatre coins de la France reprennent du service. Curieux.se ? On vous dit tout.

Santosha – Bordeaux

Le concept de Santosha est pour le moins original : recréer à travers l’assiette l’atmosphère d’une cantine du Sud-Est asiatique. Le but ultime ? Dégainer des plats en connivence avec l’esprit culinaire indonésien et thaïlandais.

https://www.instagram.com/p/B_pKZOuqpjf/

Concrètement, ça donne quoi ? On entre en matière avec un Green Curry, soit un cabillaud accompagné de lait de coco, d’un mélange de légumes du soleil et de riz thaï. Les végétariens se régaleront du Bon hé, un sauté de légumes colorés marié à du tofu et à du riz thaï. Et parce que ça manque d’une note sucrée, on se rue sur un dessert frais et singulier : le riz gluant à la mangue.

https://www.instagram.com/p/B_9pEJGgwWn/

Plus qu’un clic avant que l’escapade en Asie du Sud-Est ne démarre.

Picky Spring – Paris

Chez Picky Spring, le traditionnel rouleau de printemps vietnamien fait peau neuve. Cette cure de jouvence passe par un tour du monde des saveurs, agrémenté d’une touche raffinée.

https://www.instagram.com/p/B8MfIQXIglM/

Dans l’assiette, on craque d’abord pour les Rolls Avocado. Les textures s’allient majestueusement en bouche au crémeux de l’avocat, au pepsy de la grenade et à la fraîcheur de la mâche. Ensuite, on embarque en une bouchée pour la Suède grâce aux Rolls Suédois, composés d’un saumon fumé de qualité, de cream cheese, d’aneth et d’un pain noir de caractère.

Enfin, on chavire pour la création so sugar addict des Rolls Fruits Rouges. A l’intérieur se niche une préparation de pudding chia vanille, surmontée de fruits rouges de saison.

https://www.instagram.com/p/B7815aso5g3/

Pour se faire délivrer les douceurs venues d’ailleurs, c’est au choix : à emporter ou en livraison sur le site web.

Baotime – Lyon

On part direction le pays du dragon avec Baotime. Noyau dur de l’enseigne, le bao est un met populaire chinois, réalisé à partir d’une pâte briochée et farcie.

On commence par tenter le bao crevette joint à une joyeuse mixture de concombre, d’œuf et de carotte. On est par la suite séduit par le bao veggie à l’insert détonnant : tofu, vermicelles, courgettes, carottes et champignons noirs. Pour finir, en guise de douceur, le bao sucré à la garniture mystère nous tape dans l’œil.

La cerise sur le gâteau ? On retrouvera toute l’authenticité du plat traditionnel, puisque l’en-cas est fabriqué par un chef chinois, spécialiste des baos.

https://www.instagram.com/p/B73S9Yko4Nb/

Pour se procurer les briochettes cuites à la vapeur, deux options : à emporter ou via les plateformes Uber Eats, Deliveroo ou Just Eat.

My Little Warung – Nantes

Warung, késako ? Le warung correspond à un restaurant de rue typique dans les contrées d’Asie du Sud-Est. Dans le spot régit par les trois amis que sont Tom, Brice et Julien, on mise sur le combo élégance et dépaysement.

Au programme : l’assiette Uluwatu. On est de suite emporté à Bali avec le poulet sauce Satay, agrémenté d’une sauce à la cacahuète, et marié au choix à du riz ou à des nouilles de blé aux petits oignons.

https://www.instagram.com/p/B96lar0oTl7/

Direction Deliveroo ou Uber Eats pour que le voyage débute !

Pour encore plus de gourmandise, retrouvez tous nos bons plans et bonnes adresses sur @paulette_map.

https://www.instagram.com/p/B_zY27cBADr/