25 millions de dollars de subventions, un jury d’expertes exclusivement féminin, un soutien valorisant l’avenir économique des femmes. Voilà le nouveau challenge Google.org.

Femmes du monde entier pour illustrer le challenge Google.org
Impact Challenge for Women and Girls

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Google.org annonce le renouvellement de son défi “Google.org Impact Challenge”. Et cette année, l’édition se tourne exclusivement vers des projets portés par des organismes à but non lucratif dédiés aux femmes. L’idée ? Rendre possible aux femmes du monde entier “le pouvoir de concrétiser leur potentiel économique”.

Google.org soutient le potentiel économique des femmes du monde entier et leur lance un défi : “Impact Challenge for Women and Girls”.

En effet, Google.org prévoit une enveloppe allant jusqu’à 2 millions de dollars  pour les organisations caritatives retenues. Le soutien envers les grands gagnants ne s’arrête pas là : ils bénéficieront également du mentoring et de l’accompagnement de Google. Aussi, le dépôt de candidature est ouvert depuis ce lundi 8 mars, date de la journée internationale des droits des femmes. Et c’est le président de Google lui-même, Sundar Pichai, qui l’a annoncé lors d’un évènement organisé par Google (WomenWillIndia). 

Un défi engagé dans la lutte contre les inégalités

Parce que Google.org est convaincu que l’inégalité des sexes est un fléau accentué par la crise sanitaire, il soutient les programmes s’attaquant aux barrières économiques sexistes connues au sein de nos sociétés. Mais également l’entreprenariat, l’indépendance financière pour toutes les femmes et bien d’autres causes.

 

Enfant qui étudie, illustration défi Google.org

Qui est concerné ?

Afin de participer au challenge lancé par Google.org, quatre critères de sélections : Impact, faisabilité, innovation, évolutivité. Comment (…) votre projet contribue-t-il à la prospérité des femmes et à la concrétisation de leur potentiel économique ?”, “Votre équipe dispose-t-elle d’un plan réaliste et bien conçu ?”, “Qu’est-ce qui rend votre proposition de projet unique ?”, “Si votre projet est sélectionné, peut-il facilement se développer à grande échelle ?”. Des questions concrètes auxquelles devront répondre les organismes candidats afin d’être sélectionnés. 

 

Un jury exclusivement féminin

Expertes et partenaires composent le jury, unis pour sélectionner les gagnants. Elles sont militantes, dirigeantes politiques ou encore artistes et pour n’en citer que quelques-unes : Shakira, Graça Fonseca, ministre portugaise de la Culture font partie de cette équipe de renommée internationale. Mais aussi, Dre Rigoberta Menchú Tum, prix Nobel de la paix. Susan Wojcicki, PDG de YouTube ou encoe Prajakta Koli, YouTubeuse et actrice.

Enfin, parmi les projets gagnants en faveur de l’égalité des sexes des années précédentes, on compte “Fondacion Mujeres” mais aussi “Give Directly Inc.” Qui sont-ils ? Le premier a formé aux outils numériques plus de 3 000 femmes Espagnoles. Quant au second, il a versé des virements à plus de 700 000 personnes vivant sous le seuil de pauvreté. 

Le formulaire de candidature est à retrouver ici, accessible jusqu’au 9 avril.

Article de Margot Hinry