Bye bye Valentines et hello self love month : cette année, on envoie valser les clichés du couple pour se reposer sur l’amour, le vrai. Celui que l’on se porte et cette fierté que l’on se doit de déployer pour s’aimer un peu plus tous les jours. Yes, car l’amour à deux, le bonheur, la confiance en soi et en autrui comme l’amitié et l’ouverture d’esprit reposent finalement sur une et même valeur : celle de l’acceptation. Si je m’aime, alors je suis. Si j’accepte mes différences et comprends qu’elles sont ma force et ma beauté; alors je percerai. Et pour aimer quoi que ce soit dans la vie, il faut s’aimer aussi.

Self Love Month, les fonds d’écran Paulette

Saint-Valentin, non. Enfin, certains et certaines d’entre nous auront envie de la célébrer ou de marquer le coup avec une soirée pourquoi pas endiablée. Or chez Paulette, on a choisi de changer le mood et de célébrer l’amour que l’on porte – non pas à quelqu’un – mais à soi-même. Si tu ne t’aimes pas, alors pourquoi quelqu’un t’aimerait ? Non, ce n’est pas vrai. Plutôt : si tu choisis de célébrer qui tu es, alors tu seras prêt à tout soulever. Et rien de tel qu’un mois habituellement associé à l’amour pour se rassurer, se répéter que l’on peut y arriver et que l’on peut être fier de ce qu’on a mené jusqu’ici. Chaque journée est un nouveau challenge, à nous d’oublier autrui et de rendre le jeu bien plus ludique. On prend soin de soi, on se fait plaisir et on se gâte via une avalanche de compliments, d’idées et de motivations pour rendre notre quotidien stimulant. Je suis belle, je suis une badass et moi Paulette je vais redéfinir la Saint-Valentin car elle n’a pas seulement lieu le 14 février. Tous les jours, j’ai le droit à mon LOVE DAY.

self love month

Nos petits goodies Paulette

Du coup, on a décidé de vous offrir une série de petits goodies, notamment digitaux pour personnaliser vos smartphones et vous booster dans la journée. Si tu aimes, alors partage et surtout sois libre de télécharger tous les fonds d’écran que nous avons créé spécialement pour l’occasion.

TOO GOOD TO GO: LES NOUVEAUX HÉROS

Pour Lucie Basch, le gaspillage est tout simplement intolérable. Alors, comment faire pourle combattre ? En 2016, elle crée l’application Too Good To Go, qui met en relation les commerçants et leurs consommateurs pour récupérer les invendus alimentaires. Le pouvoir est entre les mains des citoyens. Grâce à la géolocalisation, on choisit un commerçant près de son domicile ou de son lieu de travail, puis on sélectionne un panier qui contient les invendus de la journée. Vous pouvez le récupérer à l’heure de collecte indiquée et sauver des produits qui étaient sur le point de finir à la poubelle ! Pour un prix mini, vous obtenez un panier surprise qui ravira vos papilles. Si vous le souhaitez, cette initiative solidaire permet aussi de donner 2 euros, via l’application, qui serviront à offrir un repas à un sans-abri. Rappelons que chaque minute, ce sont 20 tonnes de nourriture que l’on jette, rien qu’en France. Ça fait réfléchir.

YUKA: DE LA LIBERTÉ DE BIEN CHOISIR

Contre l’opacité des étiquettes, il y a maintenant Yuka. Yuka est une application indépendante qui permet d’analyser le contenu de nos produits alimentaires en scannant leur codebarres. La volonté est de rendre transparente la composition des produits, pour ne plus se laisser berner par des noms d’ingrédients inconnus et des stratégies marketing. La qualité d’un produit est évaluée selon trois critères : son apport nutritionnel — sa teneur en gras, en sucre et en sel —, sa potentielle nocivité — présence d’additifs à risque plus ou moins élevé — et enfin, sa dimension biologique. Yuka propose également des alternatives aux produits classés mauvais pour la santé. Et désormais, à portée de scan : les cosmétiques ! L’appli nous permet de déceler ce qui se cache derrière les noms latins obscurs de nos crèmes et autres gels douche. Des composants issus de la pétrochimie ? Des ingrédients naturels ? Dans quelle proportion ? Il s’agit de rendre le pouvoir aux consommateurs, qui deviennent alors libres de choisir, en toute connaissance de cause, ce qu’ils achètent.

WAG: LE GUIDE DU NÉO-ÉCOLO

Depuis la démission fracassante de Nicolas Hulot, une prise de conscience écologique générale semble s’être opérée : l’action trop timidedu gouvernement pousse les citoyens à prendre les choses en main. Pour les accompagner dans leur démarche écologique, la fondation WWF a lancé son application qui vise à encourager et à promouvoir un comportement écoresponsable: We Act for Good, un véritable couteau suisse pour le citoyen écoconscient. WAG explore tous les domaines en 5 catégories : « Bien manger», «Vers le Zéro Déchet», «Se déplacer», «Optimiser l’énergie» et «Do It Yourself». Pour chaque catégorie, on retrouve une dizaine de thèmes, et des objectifs atteignables par tous. Ces conseils et objectifs sont validés par WWF, mais aussi par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Enfin des recommandations concrètes pour accompagner une prise de conscience !

Article de Shannon Marini