The Womxn Project, mouvement body positive, vient de lancer une nouvelle campagne faite à la maison, pour montrer ce que c’est que d’être une femme en 2020. 

The Womxn Project est un mouvement présent sur les réseaux sociaux, suivi par des milliers de personnes. Créé par la française Clémentine Desseaux et l’anglaise Charli Howard, il a pour but de représenter un maximum de femmes, pour prouver à toutes leur beauté. Au départ, il rassemblait onze modèles du monde entier. Mais aujourd’hui, c’est différent. Les femmes prises en photo ne sont pas mannequins professionnels. Un peu comme lors du shooting Paulette X The Womxn Project – qui date de 2019.  

Du body positivisme à fond !

Comme c’est l’objectif du mouvement, cette campagne virtuelle cherche à nouveau à connecter et à représenter le maximum de femmes – et les personnes s’identifiant comme telle. Et oui, même malgré ces conditions particulières. Fini de se sentir vulnérable, ce shooting photo est là pour nous faire sentir « empowered ». Tout ça en continuant de partager des messages positifs et engagés sur leurs réseaux. Leurs combats ? Le self-love, le féminisme, l’accès à plus d’informations sur les sujets tabous et la santé mentale, et tous ces sujets qui comptent pour nous. Yay ! 

Nicola, mannequin pour The Womxn Project
Nicola – © The Womxn Project

Au programme, vous pourrez retrouver sur leur Instagram chaque semaine les photos d’une nouvelle femme, shootée par Bogdana Ferguson, qui leur a aussi posé des questions personnelles sur leurs difficultés, leur vie, comment elles ont réussi à devenir elles-mêmes. Et évidemment, ce seront des femmes de tous âges, toutes origines, toutes couleurs de peau, toutes tailles. Et on ne peut qu’encourager ce genre de mouvement. Bravo à elles, bravo à toutes ! 

Article de Clémence Bouquerod 

Pour la #pinkweekpaulette un shooting participatif a été organisé. Body positive et amour propre était au rendez-vous.

Dix 10 femmes sont venues poser en sous-vêtements devant l’objectif de la talentueuse @lunaarharst, pour clamer haut et fort le body positive. Le tout dans un superbe lieu prêté pour l’occasion par @ameliemaisondart.

L’importance de l’amour propre 

Toutes ces femmes se sont inscrites pour une seule et même raison : afficher fièrement les différences de leur corps et rejoindre le mouvement du body positive. Car il est important de représenter nos silhouettes autrement qu’à travers les standards de beauté imposés. Ils nous permettent de respirer, courir, chanter, danser et surtout vivre. Quelque soit son apparence, sa différence, son genre, son origine, son passé et ses cicatrices, le corps humain est beau et se doit de l’être à nos yeux !

De l’émotion et du partage

Ce shooting intimiste a permis d’éradiquer nos complexes fondés sur des normes sociétales et des critères de beauté injustes. Ensemble et en sous-vêtements, toutes ont pu découvrir que leur corps était unique et que ces différences les rendaient belles et surtout vivantes. L’émotion était au rendez-vous : d’abord gênées, le naturel a vite pris le dessus sur l’inconfort.

Toutes les photos sont à retrouvées sur notre Instagram !

Avec la participation de @mllelilou @aline.rrr @mel.ba @camillbrz@andreaboutin @alienor_ina @diane_dps  @mrssofly @inestqy et @alex_martnau. Encore merci à toutes ces sublimes et courageuses femmes de s’être inscrites pour partager cet incroyable moment. 

Article par Juliette Boulegon