Plus que quelques jours avant le début des vacances… Paulette a sélectionné pour vous quatre séries pour bien commencer l’été !

Paulette a sélectionné pour vous les séries à ne pas louper cet été!
Crédit : Mollie Sivaram on Unsplash
Paulette a sélectionné pour vous les séries à ne pas louper cet été!
Crédit : Mollie Sivaram on Unsplash

1 – Normal People

Le synopsis : La relation est compliquée entre Marianne et Connell depuis leurs années lycée dans une petite ville de l’ouest de l’Irlande jusqu’à leurs études universitaires au Trinity College, à Dublin. Intelligent, athlétique et populaire, Connell est troublé par Marianne, une camarade intimidante, solitaire et non moins intelligente. Les premiers émois nés à l’abri du regard des autres survivront-ils à la lumière ?

On regarde : Cette série est inspirée du second ouvrage de l’Irlandaise Sally Rooney et il n’a même pas encore été publié en France. La jeune trentenaire explore la génération des Millenials en les sortant du cadre dans lequel on les range. Au-delà de leur image publicitaire et des réseaux sociaux la réalisatrice questionne les dilemmes de cette génération à travers une histoire d’amour bouleversante.

2 – Little Fires Everywhere

Le synopsis : Durant l’été 1997, Mia Warren, une mère célibataire et bohème, s’installe avec sa fille Pearl à Shaker Heights, dans la banlieue riche de Cleveland, dans l’Ohio. Leur chemin croise très vite celui des Richardson, une famille bourgeoise exemplaire du coin. Deux mères de famille et deux visions de la vie s’opposent et s’entrelacent. Leurs relations vont peu à peu se tendre jusqu’à mettre en péril leurs vies.

On regarde : Cette série explore les contrastes de la société américaine. Chaque épisode met en lumière les déchirements frappant entre les différentes strates sociales. Mais Little Fires Everywhere met aussi l’accent sur le racisme, bien installé aux Etats-Unis. Comme un écho aux récents événement, cette série invite à une réflexion personnelle.

3 – Lovecraft Country

https://www.youtube.com/watch?v=tDpSBwZSp3M

Le synopsis : Dans l’Amérique raciste des années 1950, Atticus Black, un jeune homme de 25 ans, embarque avec son amie Letitia et son oncle George dans un road trip à la recherche de son père disparu. Sur la route, ils rencontrent des monstres fantastiques, ainsi que des monstres bien réels…

On regarde : Après le grand succès de son film Get Out, Jordan Peele continue de dénoncer l’horreur en l’utilisant dans ses œuvres. Dans un style qui lui est propre, la réalisatrice propose un road trip plein d’obstacles. Sur sa route de nombreux ‘monstres’ vont se dresser, des monstres qui prennent la forme d’une métaphore frappante avec l’actualité. Entre discrimination et racisme moderne et histoire de la ségrégation américaine, le voyage d’Atticus invite à une réflexion poussée sur la non-évolution de la place de la personne noire dans nos sociétés.

4 – Stateless

Le synopsis : Quatre étangers se retrouvent coincés dans un centre de détention pour immigrés australien. Chaque personnage aborde les contradictions de la protection et du contrôle des frontières de son point de vue.

On regarde : C’est un sujet d’actualité qui ébranle les médias outre-atlantique, il est désormais documenté. Stateless s’inspire d’une histoire vraie, ce qui rend le scénario que plus poignant. Après son rôle d’anti-féministe dans Mrs America diffusée sur Canal+, Cate Blanchett revient à l’écran et à la production, toujours aussi singulière et frappante.

Article de Aurélie Rodrigo.

Cette année laissera un goût spécial à nos mariages de l’été. Certains ont décidé de se marier en comité très réduit, d’autres ont annulé, quelques-uns ont finalement opté pour la saison hivernale. Quoi qu’il en soit aucun rendez-vous ne se passera comme prévu. Voici notre sélection de cadeaux pour ces marié(e)s qui ont annulé.

Cette année, beaucoup ont du remettre la robe et le costume dans le placard, mais on ne les oublie pas!
Crédit : Marc A. Sporys on Unsplash
Cette année, beaucoup ont du remettre la robe et le costume dans le placard, mais on ne les oublie pas!
Crédit : Marc A. Sporys on Unsplash

C’est toujours leur journée!

C’était un jour très spécial, entouré de rouge dans le calendrier depuis un an au moins. Ils avaient très certainement choisi une date qui leur parlait. Ils avaient pensé chaque minute de cette journée dans le moindre détail depuis plus d’une année. Pas question de laisser perdre leur rendez-vous. Voici quelques cadeaux pour qu’ils passent, malgré tout, une journée inoubliable!

  • Pour bien commencer la journée, on opte pour un réveil cafetière : le petit déj’ au lit sans effort!
RÉVEIL CAFETIÈRE THE BARISIEUR - 339,00€
Réveil cafetière The Barisieur – 339,00€
  • Ca reste leur journée en amoureux… Pourquoi pas un coffret d’huile de massage?
Coffret de trois huiles de massage - 25,00€
Coffret de trois huiles de massage – 25,00€
  • Enfin, pour se consoler du buffet qu’ils ont goûté, re-goûté, et sûrement re-re-goûté, on remplace la pièce montée : coffret cadeau cacao et champagne.
Coffret cadeau cacao et champagne - 122,00€
Coffret cadeau cacao et champagne – 122,00€

Des souvenirs, quoi qu’il en soit

Et oui, comme on l’a déjà dit, c’était leur date. Alors, ne laissons pas ce jour au hasard. Il n’y aura évidemment pas de grands shootings de famille, ni de film souvenir mais rien n’empêche aux invités de rappeler aux mariés qu’ils ne les oublient pas! Pour un cadeau plus personnalisé, tout le monde peut envoyer un selfie aux deux tourtereaux, ça ne fera que deux fois plus de souvenirs!

  • Étape 1, les selfies. Étape 2 : pour garder tout ça au chaud, on leur offre une imprimante photo portable.
Imprimante photo portable - 139,99€
Imprimante photo portable – 139,99€
  • Étape 3 : l’album photo à remplir soi-même…
Album photo grand format - 26,99€
Album photo grand format – 26,99€
  • Étape 3 bis : et pour les plus originaux, une table souvenir où l’on peut glisser tous nos clichés préférés!
Table en bois personnalisable - 99,95€
Table en bois personnalisable – 99,95€

Comme un goût de lune de miel

Comme il n’y a pas que la jour j qui a été annulé, on leur (re)donne le goût du voyage. Que ce soit pour s’évader depuis la maison cette année, ou pour encore mieux préparer leur prochain voyage, on a tout ce qu’il vous faut!

  • Pour projeter le spectacle du ciel nocturne étoilé directement depuis leur chambre : le planétarium « STAR THEATRE ».
Planétarium "STAR THEATRE" - 139,00€
Planétarium « STAR THEATRE » – 139,00€
  • Un peu d’inspiration avec le poster 100 lieux à Visiter Avant de Mourir.
100 lieux à Visiter Avant de Mourir - 23,86€
100 lieux à Visiter Avant de Mourir – 23,86€
  • Et pour aller encore plus loin, notre guide du Routard préféré, Voyages: tout un monde à explorer.
Voyages: tout un monde à explorer - 35,00€
Voyages: tout un monde à explorer – 35,00€

Article de AR.

Pour rire avec les oreilles, voyager sur le chemin du boulot ou (ré)écouter les immanquables du moment. Voici notre sélection de podcasts pour bien commencer la semaine!

On vous propose une sélection de podcasts qui ont séduit nos oreilles, pour commencer la semaine tout en douceur.
Crédit : Melanie Pongratz on Unsplash
On vous propose une sélection de podcasts qui ont séduit nos oreilles, pour commencer la semaine tout en douceur.
Crédit : Melanie Pongratz on Unsplash

Une (grosse) dose d’humour

  • On ne s’en lasse pas. Entre sarcasmes et ironies l’humouriste Marina Rollman nous propose un nouveau sujet mijoté à sa sauce. Ce matin dans sa chronique La drôle d’humeur de Marina Rollman sur France Inter, elle nous parlait extraterrestres, first, art antique et même démodex. Une combinaison incroyablement singulière pour commencer la journée le sourire aux lèvres…
  • Pour rester dans l’actualité avec légèreté, PimPamPoum Podcast nous invite à La Grande Évasion, un audio qui « ne convient pas aux enfants de moins de 42 ans ». « PimPamPoum vous propose un moment de détente post-confinement dans lequel ils ont eu le plaisir laborieux d’accueillir les joyeux lurons des Fruits de la Station. Il s’agit d’une Grande Evasion du Monde d’Avant vers des lendemains chantant du Monde d’Après. » Entre second degrés et références d’actualité, c’est plus d’une heure de plaisir, à consommer juste ici.

Immanquable

  • Il fait déjà parti des podcasts très populaires depuis quelques semaines sur la toile, mais reste immanquable. Si vous n’avez pas encore eu le temps d’écouter Gardiens de la paix par Arte Radio, on vous le glisse dans cette sélection. Teasing : « Membre d’une unité de police d’escorte à Rouen, Alex découvre l’existence d’un groupe privé d’échanges audio sur WhatsApp, dont font partie une dizaine de ses co-équipiers. Certains sont encore stagiaires en école de police, d’autres, comme lui, sont policiers titulaires depuis plus de 20 ans. Intrigué par la présence de son prénom dans les messages, il découvre des propos orduriers ouvertement racistes, misogynes et antisémites.». Un témoignage poignant et même bouleversant, où seule l’intonation d’une voix donne le rythme.

Voyage voyage

  • Avec un style que seuls les podcasts d’Arte Radio nous offrent, profitez d’une immersion sonore à l’île de Pâques, aujourd’hui officiellement « Rapa Nui », du nom du peuple originaire de Polynésie qui s’y est installé. « Terre volcanique, battue par les vents et les vagues de l’océan Pacifique, elle abrite de nombreux mythes et est peuplée de géants de pierre : les moaï. Quelques pas sur cette terre magnétique et mystérieuse, entre sacré et intime, pour en capter la pulsation. » Une véritable invitation au voyage et à la découverte de nouvelles cultures.
  • Partez à l’extrême sud du continent sud-américain, où se trouve la Terre de feu avec Les baladeurs. « En 2013, l’ethnomusicologue Laurianne Lemasson part en autonomie complète pour enregistrer les sonorités des paysages. Dans cette quête entêtante, la jeune chercheuse espère trouver les traces d’occupations des peuples amérindiens qui vivaient là il y a près de 12 000 ans. » Laurianne Lemasson confie chaque détails de son expédition sur un fond sonore qui pousse à l’évasion.
https://twitter.com/paradisomedia/status/1240941865911844864

Article de Aurélie Rodrigo.

Depuis quelques jours, on peut de nouveau lire Paulette derrière nos grosses lunettes de soleil, à la terrasse d’un café parisien. Nos plus belles mules aux pieds et notre sac en osier qui balance sur la chaise en bois. L’été arrive, moins rapidement que d’ordinaire, mais il arrive ! Eau de fleurs ou California Dream, voici les parfums de notre été chamboulé.

L'été est presque là et ses odeurs aussi, voici la sélection Paulette!
Crédit Caique Silva on Unsplash
L’été est presque là et ses odeurs aussi, voici la sélection Paulette !
Crédit Caique Silva on Unsplash

Colour of the night par Floraïku

Inspirée de l’Orient et des haïkus japonais, cette eau de parfum célèbre l’encens. Une touche de bois de gaïac, une note de patchouli accompagnées d’essence de vétiver pour témoigner des longues nuits d’été.

FLORAIKU – Colour of the night eau de parfum – 255 €
Crédit : Floraïku Paris

Like a Virgin par Art meets art

Comme une odeur de balade dans la Médina aux dernières heures du jour, Like a Virgin est doux et attirant. Cette ode au voyage évoque des notes de fleur d’oranger du Maroc, de lait et de vanille.

ART MEETS ART – Like a Virgin, édition limitée – 110€
Crédit : Art meets art

California Dream par Louis Vuitton

C’est le dernier rayon d’un coucher de soleil tout droit venu de la côte ouest américaine retenu dans un flacon. Explosion de mandarine, touche d’ambrette et note de benjoin pour une brume aussi légère que le crépuscule.

LOUIS VUITTON – California Dream eau de parfum – 225 €
Crédit : Louis Vuitton

Prodigieux, le parfum de Nuxe

Il sent bon le soleil et le sable chaud. Odeurs incontournables de l’été, Prodigieux renferme des notes de fleur d’oranger, de magnolia et de vanille. La combinaison parfaite pour prendre la direction des îles en quelques vaporisations.

NUXE – Prodigieux le parfum – 45 €
Crédit : Nuxe

Cri du Kalahari par Ella K

Il porte les traces du plus grand désert du monde. A l’heure où tombe le jour et où les étoiles s’installent, il capture les senteurs de la nuit et des grands baobabs d’Afrique. Il évoque le bois de santal, le bois de cèdre et une touche de patchouli saupoudré d’un trait de poivre vert.

ELLA K – Cri du Kalahari eau de parfum – 195 €
Crédit : Ella K

Bal d’Afrique de Byredo

Véritable voyage imaginaire en bouteille, Bal d’Afrique témoigne d’une culture et d’une influence nouvelle. Il évoque la danse et la musique, l’art et les plus belles fêtes africaines. Quelques notes de souci africain dominent, suivies d’une touche bergamote et de Bucchu.

BYREDO – Bal d’Afrique eau de parfum – 127 €

Brisa de la nouvelle bibliothèque olfactive Phebo

Il évoque le vent, les vagues et les cocotiers qui se balancent sur la plage. Eau de parfum fraîche et dynamique, elle respire le pamplemousse et la bergamote, suivis d’une intense note de cèdre. Olha o Mate! et Bahia X Julia Gastin viennent compléter la nouvelle collection de la maison brésilienne.

PHEBO – Brisa eau de parfum – 98 €
Crédit : Phebo

Article de AR

Roman, autobiographie, étude… La rédac’ vous livre sa sélection coup de coeur des auteures les plus poignantes du moment. Elles sont poètes, journalistes, docteures, marquées, engagées, leurs livres à dévorer sans modération !

Voici notre sélection de livres du moment, spéciale auteures coup de coeur.
Photo d’illustration. Crédit : Christin Hume on Unsplash

1 – « Why Women Are Blamed for Everything »

Elles sont victimes et accusées.  » Elle a couru après. Elle flirtait. Elle buvait. Elle portait une robe révélatrice. Elle était trop sûre d’elle. Elle est rentrée seule à pied. Elle est restée dans cette relation. Elle était naïve.  » Dans cet ouvrage en anglais, fort de nombreuses années de recherches, la docteure Jessica Taylor dissèque la responsabilisation des femmes victimes de violences ou de traumatismes.
Basé sur des années de recherches doctorales et d’études avec des filles et des femmes, l’auteure illustre son écrit par des années de témoignages. Elle révèle les mécanismes de pression sociétale qui nous amène à blâmer les femmes en proie à la domination masculine.

2- « Envole-moi »

« Les années 90, lorsque le rap et le basket galvanisaient les cours de lycée et le racisme sévissait déjà. » Entre mixité sociale et place de la femme, Sarah Barukh, enfant parisienne des années 90, explore la vérité de l’adolescence et de ses cicatrices. « Envole-moi » s’appuie sur l’amitié entre-coupée de deux femmes qui se sont connues enfant et portent ensemble les fardeaux de leurs jeunes années.

3 – « Crazy Brave »

Tout est dans le titre. Ce roman anglais autobiographique bouleversant nous invite à suivre une jeune amérindienne des années 50, avec tout ce que ça engendre. Cet ouvrage, tout en poésie, s’adresse aux lecteurs éveillés, amoureux des paradoxes.
Joy Harjo témoigne, ici, de toute la tragédie amérindienne, autant que de la place de la femme à son époque. L’auteure confie sa peur de vivre, une angoisse qui l’a habité pendant plusieurs années, et face à quoi son âme criait vouloir créer. La musique, le théâtre, la poésie ou encore la peinture. Elle panse ses plaies par l’art, toujours fidèle à l’esprit de ses ancêtres, deux singularités qui nous suivent tout au long du roman. Entre choc des cultures et guerre intérieure, une chose est sûre, Joy Harjo est follement courageuse.

4 – « Fairest »

« Fairest » c’est un mémoire (très) intime de Meredith Talusan. Cet ouvrage, en anglais, confie le passage à l’âge adulte d’un garçon philippin atteint d’albinisme devenu femme américaine. La journaliste analyse dans un langage très riche la question du genre, de la race et du handicap. Ce témoignage poignant aborde la violence, l’incertitude, la négligence en passant par des moments de légèreté habités par la littérature ou la musique.
Le livre se décline en deux parties. La première, « Sun Child », concentrée sur l’enfance de l’auteure. La seconde invite davantage à une réflexion sur le genre et la race, beaucoup aussi sur l’acceptation. « Je regardais l’un des plus beaux visages que j’aie jamais vus…. Ce visage m’appartenait. C’était à moi de traverser ce pont de lumière et de la guérir, avec tout ce que j’avais, de supporter n’importe quel sacrifice pour que son esprit puisse enfin vivre dans ce monde sans condition. »

Article de Aurélie Rodrigo.

Parce qu’on n’a qu’une maman, chez Paulette, on ne veut pas vous laisser tomber. On a déniché pour vous une sélection d’idées cadeaux pour la fête des Mères.

Paulette vous réserve sa sélection pour la fête des Mères.
Photo d’illustration. Crédit : Jon Flobrant on Unsplash

Pour les printanières

1. Un atelier pour faire son propre parfum
L’Avant-gardiste propose une expérience inédite pour créer la fragrance qui vous colle à la peau.
2. Des aromates dans des Ecocubes
Pour jouer les apprenties jardinières, des Ecocubes 100 % écolo pour faire pousser des aromates dans la cuisine.
3. Un bouquet de fleurs séchées
Avec Flowrette, maison fleurie toute l’année garantie !

Pour les mamans qui vivent à 200 km/h

1. Google Home
« Ok Google, raconte moi une blague. »
2. Une gourde en inox
La gourde Klean Kanteen en acier inoxydable durable et facile à nettoyer.
3. Une paire d’écouteurs sans fil Bose
Pour vivre en musique, sans s’encombrer !

Pour les plus aventurières

1. Le livre VOYAGES, TOUT UN MONDE À EXPLORER
Maman, à ton sac à dos !
2. Un sac à dos Doughnut
Et en parlant de sac à dos… pour emporter tout son essentiel de voyage ou de rando !
3. Des objectifs photo pour téléphone portable
Pour emporter ses plus beaux souvenirs de vacances format poche.

Parce que notre maman, c’est la plus belle…

1. Le nouveau parfum de L’Occitane
L’eau de toilette Herbaé aux fleurs de trèfle blanc et extraits naturels de mauve blanche et d’angélique.
2. Kit de création de produits cosmétiques
Le cadeau zéro déchet pour créer son shampoing solide et son déodorant solide, à pic pour emporter dans sa valise !
3. La Gourmibox
Pour découvrir chaque mois entre 5 et 7 produits d’épicerie fine accompagnés de leurs fiches recettes.

Article de Aurélie Rodrigo