À l’occasion des 15 ans de la marque, Sarenza fait appel à ses anciennes partenaires de collabs afin de mettre en lumière toutes les femmes, en créant des t-shirts en coton bio. 

Sarenza

Il y a 15 ans, la marque française a eu l’idée inédite de vendre des chaussures en ligne, sans les essayer. Aujourd’hui, Sarenza est la e-destination mode et accessoires en Europe avec plus de 500 marques sur son site. Elle est notamment connue pour sa livraison en France sous 24 heures top chrono avec les retours possibles jusqu’à 100 jours après l’achat ! Depuis le confinement, Sarenza a décidé de se mobiliser davantage contre les violences conjugales aux côtés de la Fondation des Femmes. 

Sarenza, une marque engagée

La force Sarenza : Une jolie marque audacieuse, passionnée, engagée et humaine. 

La marque prône une politique salariale égalitaire, continue d’encourager les femmes au quotidien et de soutenir ces créatrices passionnées qui donnent un sens à la mode.

Pour célébrer les 15 ans de Sarenza, la marque invite six anciennes partenaires de collabs comme Elise Chalmin, Valentine Gauthier, salut beauté, Côme Editions, Elsa ainsi que l’artiste Quentin Monge. L’idée est d’imaginer une collection capsule de t-shirts qui illustrent leurs visions de la femme. 

« À travers ce dessin, nous avons souhaité célébrer l’origine du monde et la poésie de la féminité », explique Côme Editions.

La collection capsule

Cette capsule est composée de 6 modèles en coton bio au total, imaginés par les créateurs et portés par les collaborateurs Sarenza. Pour chaque t-shirt vendu, 5 euros seront directement reversés à l’association En avant Toute(s) qui lutte pour l’égalité des genres et la contre les violences faites aux femmes.

« Strong Girl : je voulais quelque chose de féminin, drôle, décalé, avec un sens assez fort », confie à son tour Elise Chalmin.

« Je voulais des silhouettes qui ne seraient pas fortement sexuées afin de n’exclure personne de ce combat. Il faut certes protéger les femmes, mais aussi éduquer les hommes », détails quant à lui Quentin Monge.

La collection sera disponible en exclusivité sur sarenza.com à des prix allant de 29 à 35 euros, à partir du 28 octobre. 

Article d’Alicia Desrivieres

C’est au tour de la pétillante animatrice Daphné Bürki de signer une collection capsule avec le corner créateur de la marque Sarenza. Une collaboration engagée, dont une partie des bénéfices seront reversés au Secours populaire français.

Avec la collection « folk un jour, cool toujours », Daphné Bürki nous embarque dans l’imaginaire de l’Ouest américain en alliant style, élégance nonchalante et engagement.

Une alliance née de valeurs communes et d’une audace partagée

« J’aime que Sarenza soit une marque populaire, qui a toujours su garder ce corner créateur avec un petit grain de folie », déclare l’animatrice. Lancée en 2014, Sarenza est une marque accessible, audacieuse et impertinente. Sa collection maison, Made by Sarenza, propose un style « créateur « . L’accent est mis sur la qualité des matière et des finitions mais les prix conservent l’accessibilité de la marque. Made by  Sarenza, c’est aussi la collection des collaborations : Valentine Gauthier, Elise Chalmin, Elsa Muse et Modetrotter se sont succédées, avant de laisser place aujourd’hui à la passionnée Daphné Bürki.

« Je suis du côté des Indiens et moins des cow-boys, que les choses soient bien claires ! », précise l’animatrice à l’énergie contagieuse, dont c’est la première collaboration mode. Sans filtre, entière, avec un indéniable sens du style, celle dont on a pu admirer la verve et les looks détonants à la télévision ces dernières années avait d’abord commencé à travailler en stylisme chez Dior. Marraine au grand cœur, Daphné Bürki soutient différentes causes, comme l’Institut Marie Curie et le Secours populaire. Toujours en quête d’idées pour faire connaitre le travail de ce dernier et soutenir ses actions, c’est ce qu’elle choisit de faire via cette collection.

Une collection capsule qui a du coeur… et beaucoup de style !

Daphné s’inspire de son dressing unique pour dessiner trois modèles : un escarpin, une botte santiag et une paire de cuissardes, aussi désirables que confortables, pour nous accompagner dans nos quotidiens trépidants. Côté palette, elle mise sur des teintes chaudes et modernes, ponctuées de détails dorés qui dessinent discrètement un cœur sur chaque modèle, un éclat dans le froid qui s’installe. Au-delà du design, cette symbolique du cœur prend vie dans la démarche de Daphné Bürki. Ainsi, 10 € par paire vendue seront reversés aux Pères Noël verts du Secours populaire dont elle est la marraine.

Né en 1945, le Secours populaire est une association à but non lucratif, déclarée Grande cause nationale. Sa mission ? Agir contre la pauvreté et l’exclusion en France et dans le monde. Chaque fin d’année, une opération spéciale est organisée, celle des Pères Noël verts. Ceux-ci sillonnent la France et organisent des activités solidaires afin de collecter des dons financiers, des jouets neufs et des produits de fête pour les plus démunis. L’objectif ? Permettre à tout le monde de pouvoir célébrer les fêtes de fin d’année dans la dignité. En 2018, 433 490 personnes ont ainsi pu fêter Noël grâce aux Pères Noël verts.

Aussi audacieuse et stylée que sa créatrice, cette collection capsule partage avec elle un autre point commun : un cœur en or. À shopper sans retenue !

La collection Made by Sarenza x Daphné Bürki sera disponible le 16 octobre 2019 en boutique et sur le site de la marque.

Article d’Alexandra Hostier