Rêver d’une burrata fondante et crémeuse à souhait, se rappeler l’odeur enivrante du feu de bois et se revoir croquer dans une Regina croustillante. Le diagnostique est sans appel : le manque de nourriture made in Italia se fait ressentir. Pas de panique, on a dégoté le meilleur des adresses dolce vita qui poursuivent la livraison. On fait le point…  

Côté épicerie

https://www.instagram.com/p/B-Bv0q6p4OW/
@eatalyparis

Eataly et ses délicieux paniers garnis 

Neuf paniers sont proposés à la livraison, en fonction des aspirations et des bourses de chacun. Les aficionados de pâtes se laisseront par exemple séduire par le kit « la pasta » (50 euros), comprenant entre autres Linguine, tagliatelles et Fusille, accompagnées de leurs sauces. Les amateurs d’apéros dinatoires opteront quant à eux pour le combo « vin blanc & prosecco » (21,80 euros) et « charcuteries fromages » (50 euros), pour se remplir la panse de burrata, Bresaola  et ricotta. Le principe est simple : on choisit son ou ses paniers, on indique ses coordonnées postales et on est recontacté par la team Eataly pour confirmer la commande et la livraison. Ne reste plus qu’à régler et se régaler ! Tenté par l’idée ? On clique ici

https://www.instagram.com/p/B-JyBlrIDT4/
@meta.e.meta

Metà e Metà : un colis qui sent bon l’authenticité italienne 

Besoin de faire quelques courses de première nécessité, tout en ayant des mets de qualité ? Metà e Metàdélivre la crème de la crème de la gastronomie italienne, des fruits et légumes gorgés de soleil, en passant par la charcuterie, le fromage ou les pâtes fraîches maison. Niveau traçabilité, pas de soucis à se faire, la fratrie Corinti est en lien direct avec de petits producteurs locaux. Soucieuse de l’environnement, l’équipe propose une gamme d’aliments cruelty free et de préférence issus de l’agriculture biologique ! De quoi s’y presser les yeux fermés (mais toujours avec parcimonie). 

Côté ristorante 

https://www.instagram.com/p/B9wSFSDpbhq/
@triplettaparis

Tripletta Paris pour une triple dose de gourmandise 

Le four à bois de Tripletta ne s’éteint pas, même en état de confinement ! En guise d’apéritif pour accompagner un Spritz, on se prend une focaccia Tripletta. On continue avec la pizza « Cheesus Christ », pour faire le plein de mozzarella, de provola, de gorgonzola, de brie de Meaux et de parmesan. On termine en beauté avec la « delizia », une pâte à pizza recouverte de crème de noisette, ricotta et noix. 

Pour se régaler, plusieurs possibilités en fonction de la localisation : 

Tripletta Gaité : livraison par Deliveroo ou à emporter en téléphonant au 01 43 20 96 42

Tripletta Belleville : livraison par Deliveroo ou à emporter en téléphonant au 01 42 54 72 80

https://www.instagram.com/p/BzfDeXKCmaa/
@pizzapinzuti

Pizza Pinzuti : « Corona un jour, corsica toujours ! »

Chez Pizza Pinzuti, on embarque direction l’Île de Beauté. A chaque bouchée, c’est toute la gastronomie corse qui s’empare des papilles. On se rue sur des préparations aux associations détonantes comme la « U palmentu » à base de mozzarella, de jambon corse, de tomme de brebis, de confiture de figue et de mâcheOn fond également pour la régressive  « Centuri », confectionnée à partir de mozzarella, de Carré chèvre corse, de miel corse et de roquette. 

Pour commander à emporter, on compose le 01 42 51 70 55 et pour se faire livrer on se rend sur Deliveroo

https://www.instagram.com/p/B-Pu3tboBca/
@geminifamilygroup

Gemini Famili pour une truffe party !

Gemini Family, c’est l’adresse parfaite pour se faire un plaisir à base de truffes, de truffes et encore de truffes. On se laisse donc tenter par la pizza « Piadina Tartuffo », préparée avec de la ricotta, de la crème de truffe, des champignons et de la roquette. Pour le second round, on fonce en direction des  Fettucine à la crème de truffe. En dessert, on ne peut résister à l’appel du tiramisu maison terriblement crémeux. 

Pour commander, c’est sur Uber Eats et Deliveroo que ça se passe ! 

Voilà de quoi remplir les estomacs de gâteries italiennes ! Attention toutefois à ne pas abuser des bonnes choses et de la livraison en période de confinement.

Article de Marion Tabard

Parce qu’on est parfois mieux seule, entourée d’un gang de copains ou de rencards d’un soir, et qu’on aime se faire plaisir, notre rédaction a dressé une liste de quelques adresses pour vous échapper le temps d’une soirée ou d’un weekend en ville ou région parisienne. Laissez-vous tenter, qu’il s’agit de festoyer, bien manger ou vous relaxer.

Papa l’a toujours répété : il n’y a pas de bonne raison pour ouvrir une bonne bouteille de champagne. Ce qu’il tentait d’expliquer au travers de ce dicton, c’est qu’il faut aussi penser à se faire du bien, à fêter ce qu’on accomplit au quotidien, et à trouver du réconfort dans chaque projet mené par nos petits soins.

Oui, car on bosse. Tous les jours un peu plus, exceptionnellement un peu moins. Et quand l’on peut enfin relâcher la pression : alors on file se gâter et l’on s’offre quelque chose qui va nous rassasier. Un joli plaisir solitaire, qui se caractérise souvent par une escapade, un bon restau, une soirée en club ou un brunch bien mérité entre copines. Retour sur ces nouveautés dans la capitale, ou en région parisienne, sur lesquelles tu devrais t’arrêter et juste TE faire kiffer.

Celle qui aimait faire la fête : MOLOKO PIGALLE

Ce week-end et parce que tu t’aimes à la folie, enfile ta tenue préférée et booke donc une table avec tes débauchés préférés au Moloko Pigalle. Concept venu tout droit de Miami, ce restaurant design niché dans l’un de nos quartiers préférés de Paris fait beaucoup parler de lui. Ambiance tamisée, intérieur minimaliste mais magnifiquement décoré et carte à tomber : ici, on déguste des petites assiettes à partager aux touches asiatiques et délicieusement sucrées. L’aubergine miso, le boeuf wagyu, les calamars et autres « sharers » sont là pour vous provoquer. Cocktails incroyables, musique branchée… Attendez la fin de soirée et les tables ne sont plus dressées pour vous recevoir à dîner mais pour danser. Moloko devient un club animé, où le beau Paris s’est apprêté.

Moloko Pigalle, 26 Rue Pierre Fontaine, 75009 Paris

Celle qui aimait les nuits à l’hôtel

Pas bien loin de La Cigale et à Pigalle, le HOY fait parler de lui dans la sphère parisienne – tout particulièrement entre celles qui rêvent d’une nuit de détente et relaxation pour échapper à un quotidien stressant et se reposer sans partir bien loin. Ce qu’on aime ? Le design des chambres et du lieu qui permettent de faire un break « métro,boulot,dodo ». Or, ce n’est pas le seul « atout » du HOY qui peut se vanter de proposer des cours de yoga d’une grande qualité et de compter une chambre d’hôtel dédiée à l’énergie, aux soins ostéo et à la gynécologie holistique dans le but de prendre soin de ses clients lorsqu’ils en ont besoin.

HOY Hôtel, 68 Rue des Martyrs, 75009 Paris

Celle qui aimait bruncher entre cops dans un lieu branché

Ouvert depuis quelques mois désormais, Break fait partie de ces petites adresses bon chic bon genre mais décontractées que l’on garde en tête pour se réunir/débriefer entre copines dans un cadre stylé. Le restaurant d’inspiration californienne, situé dans le 17ème arrondissement, propose des assiettes colorées – saines et des prix abordables pour chiller le dimanche midi. Vue sur court de tennis, avec un peu de chance on y verra quelques DILF… Notre reco ? L’artichaut à partager, sans hésiter, un spritz bien mérité et un Grilled Cheese Bowl parce que tout est permis le dimanche midi.

Break Paris, 119 Boulevard Pereire, 75017 Paris

Celle qui aimait les ateliers arty

Et si on se laissait tenter par un workshop pas comme les autres ? Non loin des Halles, on retrouve l’atelier de MiniMe. Ici, on passe trois heures délicieuses à confectionner notre chapeau – un moment d’exception pour un modèle unique accompagné des conseils de professionnels chapeliers. Historique du chapeau, confection et customisation : l’idée est de repartir avec sa création et de pouvoir en profiter toute l’année. Promis, personne n’aura le même – et tout le monde devrait vous jalouser. Dès 95 euros l’atelier.

MiniMe Paris, 75 Boulevard de Sébastopol, 75002 Paris

Celle qui aimait les cocktails

Aux manettes de l’atelier « cocktails vintage et contemporains » : Sébastien Gans, mixologue et ancien chef Barman d’établissements parisiens. Cet as du shaker distille ses précieux conseils durant une initiation de trois heures au sein de La Mezcaleria. Au programme des festivités ? S’entraîner aux multiples techniques de bar, découvrir l’éventail de spiritueux et de produits frais et enfin réaliser son propre cocktail pour trinquer avec ses potes, son ou sa chéri(e). Prêts à « shaker » comme personne ?

Toutes les infos sur les Raffineurs sont à retrouver ici

Celle qui aimait les plateaux télé de « luxe »

Parce qu’on a décidé d’inviter notre BFF et de cuisiner à la maison avec un bon verre de blanc, rendez-vous sur Fish & Shop. Ce site propose des livraisons de poissons et fruits de mer ultra-frais dans Paris, des produits d’une qualité quasi-inégalable pour des prix carrément abordables. Tiens, et cette box pour duo – promue pour la Saint-Valentin – s’annonce idéale pour notre soirée potins.

Toutes les infos sur Fish & Shop sont à retrouver ici

Article de Margaux Rouche et Marion Tabard

Chez Paulette, ce n’est plus un secret, on est sous le charme de Big Mamma. Alors que nos Paulettes lyonnaises préparent leur agenda, car la franchise débarque à Lyon avec Carmelo. 

Carmelo. Nouvelle adresse du groupe Big Mamma à Lyon. C’est dans un style cinéma des années 60 que le 12e restaurant du groupe ouvrira sur la presque île lyonnaise. Un large espace de 800m2  sur deux étages pour accueillir 200 couverts et bien évidement une carte gourmande comme le fait si bien Big Mamma. Le tout dans une ambiance «déco-déclaration d’amour au 7ème art à l’italienne avec un candy shop de ciné en guise d’entrée». 

De quoi régaler les Lyonnais.es et exporter l’identité Big Mamma toujours plus loin. Aux commandes du Carmelo, un duo plus que prometteur. En cuisine, le « talentueux et bouillant » chef Idriss Laghlimi. Et pour la partir bar c’est Nazzareno Mantella qui sera en charge. 

Nouvelle ville même formule 

Big Mamma, ce sont des plats 100% faits maison et avec des produits sélectionnés chez des petits producteurs italiens. Au menu, vous retrouverez donc les empanadas aux quatre fromages, la «burrata e pappa al pomodoro » et une large gamme d’antipasti à partager. Egalement à la carte la large et folle sélection de pâtes fraîches. Pour les pizza, avec cette nouvelle adresse, Big Mamma décide de revenir à « ses premiers amours » avec ses grand classiques. Une carte riche et alléchante qui en plus propose une large majorité de plats végétariens. Un choix poussé par une  « envie de faire toujours mieux et de diminuer chaque fois un peu plus notre impact environnemental » pour Carmelo. 

Alors, ami.es lyonnais.es, si vous aussi vous avez déjà l’eau à la bouche, rendez vous le 7 février prochain au Carmelo, 7 rue Neuve 69001 Lyon, pour vous régalez. Buon Appetito ! 

Article de Charline Bouzon

Oui, certains hôtels ne proposent pas que des chambres où passer la nuit. Non, certains proposent une carte bien souvent délicieuse que l’on oublie parfois de regarder. Paulette vous a concocté une liste de ces restaurants/hôtels qui valent le détour !

Le Khaïma, pour un dépaysement assuré

Ce restaurant aux saveurs orientales se situe dans le Roch Hôtel. Créé cette année, c’est une véritable bulle de voyage qui met nos papilles en exil. Du déjeuner au diner, les plats sont soigneusement préparés par le jeune mais grand chef Remy Bérerd, récompensé pour sa fine cuisine ! Le Khaïma fait désormais parti des restaurants orientaux qui valent le détour à Paris !

https://www.instagram.com/p/B4QQRiDiDuh/
Instagram @lerochhotel

Le Roch Hôtel & Spa : 28, rue Saint-Roch 75001 Paris

NENI, pour déguster le meilleur houmous

La déco très très Paulette de ce restaurant situé en face de la Gare du Nord nous a très rapidement séduites. En plus, c’est excellent, original et sain ! La cuisine propose de savoureux mélanges, inspirés par différentes cultures mais présidés par la cuisine israélienne. Nous sommes tombées en amour pour leur houmous et pour la variété de leurs plats en général. On ne peut que vous recommander chaudement ce lieu pour un déjeuner ou un diner !

https://www.instagram.com/p/BxZXGoQlHA3/
Instagram @nenifood

NENI Paris : 12, boulevard de Denain 75010 Paris

La terrasse d’hiver du Terrass Hôtel, pour admirer Paris

Situé au 7ème étage, embarquez vers un voyage culinaire au dessus de Paris au Terrass Hôtel !  Eric Lurthy, le chef de ce restaurant bistronaumique, choisit avec sa brigade de présenter une cuisine généreuse et authentique. Le tout complimenté par la sublime vue de Paris dont on ne lasse pas. Idéal pour emmener un.e partenaire pour diner dans ce cadre romantique.

https://www.instagram.com/p/B5w2T4TiCsC/
Instagram @terasshotel

Terrass Hôtel : 12-14 Rue Joseph de Maistre, 75018 Paris

Le BRACH, pour ensoleiller son hiver

Le chef Adam Benthala a choisi de présenter une cuisine purement méditerranéenne : « Une cuisine de partage, comme celle que je fais chez moi, mais aussi comme celle que ma mère et ma grand-mère préparaient autrefois, mais avec la technicité des maisons étoilées. » décrit-il pour parler de ses menus. En ces temps maussades et froids, l’envie de manger des plats qui respirent la chaleur et le sud est très forte !

https://www.instagram.com/p/B4VNgGtAr4u/
Instagram @brachparis

Brach Paris : 1-7, rue Jean Richepin 75016 Paris

Le Mob, pour se détendre après une longue journée

Situé à Saint-Ouen, près des Puces, ce restaurant ou carrément ce lieu de vie vous apportera tout ce dont vous avez besoin après une longue journée. De la cuisine bio et sélectionnée avec soin pour le plus grand bonheur de vos papilles. Ce lieu cosmopolite vous fera passer une bonne soirée, à vous et à votre estomac ! Du petit déjeuner au goûter jusqu’au diner, vous pouvez passer à n’importe quel moment de la journée, tant que vous souhaitez bien manger !

https://www.instagram.com/p/B2doIvlATze/
Instagram @mobhotel

Le Mob : 6, rue Gambetta à l’angle du 50 rue des rosiers 93400 St Ouen

Un tas d’autres restaurants, cachés dans le creux d’un hôtel réputé, sont à découvrir au plus vite. Cette sélection est déjà un bel avant-goût des restaurants/hôtels où manger !

Article de Juliette Boulegon

Se plonger dans l’hiver rime souvent avec paysages grandioses de montagne enneigée, et orgies fromagères. Difficile d’accéder à ce doux rêve, lorsque l’on habite en plein coeur de l’effervescence parisienne. Le Terrass Hotel a pourtant relevé le défi, pour notre plus grand plaisir. On vous en dit plus !

THE spot pour de longues soirées réconfortantes 

Niché au coeur du quartier d’Amélie Poulain, le rooftop du Terrass Hôtel (tout fraîchement rénové et situé au septième étage) est idéal pour passer un moment intime et cocooning en charmante compagnie. Une fois l’ascension achevée, on est de suite happé.e par la majesté du lieu, avec une vue imprenable sur tout Paris. En plus, tout est mis en oeuvre pour vivre à fond l’immersion au coeur de l’hiver : luges, skis ou encore fausses fourrures. Gros coup de coeur pour la télécabine grandeur nature, dans laquelle vous pouvez vous installer ! 

| Terrass Hôtel |

Des cocktails détonants pour se réchauffer 

Changement de décor au bar, qui joue la carte de l’exotisme. Au programme, des réjouissances, des cocktails d’hiver en édition limitée. Et bonne nouvelle, pour la modique somme de 10 euros, on déguste un bon cidre chaud de la maison Fils de Pomme, à vous émoustiller les papilles. Pour accompagner les boissons, des tartines sont proposées et il y en a pour tous les goûts ! Les plus gourmands opteront pour une tartine montagnarde composée au choix de tartiflette, d’un mélange fromage, pommes de terre, jambon de pays, ou encore d’une association chèvre chaud et épinards. Pas de panique, une option veggie est aussi à la carte avec une tartine patates douces aux herbes et ricotta. 

Des soirées raclette pour préparer son winter body 

A vos agendas ! À partir du 9 janvier, les soirées raclette font leur grand retour. De quoi se régaler tous les jeudis de janvier et de février. Pour 35 euros ou 40 euros (avec un verre de rosé Château La Martinette), on s’offre une voyage aller-retour direction les sports d’hiver ! Alors go pour une raclette gourmande et traditionnelle en cliquant juste ici

| Terrass Hôtel |

Pour toutes les Paulette avides de sensations, rendez-vous au 12-14 Rue Joseph de Maistre, 75018 Paris, pour dévaler les pistes à deux pas de la Dame de Fer ! 

Article de Marion Tabard 


Si vous êtes natif.ve.s des États-Unis, passionné.e.s par la culture américaine, ou simplement que vous aimez bien manger, ces trois restaurants vont vous intéresser. Tous proposent une nouvelle carte gourmande et généreuse à l’occasion de Thanksgiving !

Le Coq Rico, le spécialiste de la volaille

Ce restaurant, perché sur la butte Montmartre, propose à l’année de déguster de la volaille sous toutes ses formes. Fêter Thanksgiving est donc une suite logique pour ce restaurant amoureux du terroir et des traditions. Au menu, deux entrées au choix, avec notamment un velouté de butternut au gingembre et son crumble de noisettes torréfiées. En plat principal, la fameuse dinde rouge des Ardennes rôties, farcie aux abattis et accompagnée d’une purée de céleri aux pommes, une fricassée de marrons et du chou rouge confit aux épices. Le tout avec un choix de trois vins différents et d’un dessert spécial. Laissez-vous tenter par ces spécialistes de la volaille, cuisinée par le chef Antoine Westermann.

Prix du menu : 78€ par personne

Le Coq Rico98 Rue Lepic, 75018 Paris

Joe Allen, le plus américain

Joe Allen est un restaurant qui s’inspire des restaurants typiques new-yorkais. L’ambiance est au rendez-vous : murs en brique rouge ornés de tableaux mythiques, lumières tamisées et nappes à carreaux rouges qui rappellent les tables mythiques de New York. Pour Thanksgiving, le restaurant propose un menu complet, avec, au choix, une des cinq entrées, un des trois plats principaux et un des six desserts à la carte ! Menu composé autour de la fameuse dinde rôtie avec sa farce aux pommes, noix et pain de maïs. Vous pourrez aussi déguster un jambon à l’os rôti, accompagné d’une sauce au vin et à la moutarde, ou un gros thon mariné et grillé. Régalez-vous parmi ces nombreuses propositions culinaires, dans ce lieu qui vous donne l’impression d’être caché.e.s dans un coin de l’Amérique.

Prix du menu : 50€ par personne

Joe Allen 30 rue Pierre Lescot Paris

Le MOB Hôtel, le plus magique !

Pour cette occasion, le MOB Hôtel a choisi de s’entourer de la cheffe américaine Lisanna Wallance. Spécialiste de la cuisine à base de plantes et respectueuse de la nature et de ces cycles, elle propose un menu complet qui comptera de nombreuses options végétaliennes et sans gluten. Mais la volaille n’est jamais bien loin ! Le repas reste présidé d’une dinde cuisinée au cidre de pomme avec sa farce de la forêt. Pour l’accompagner, vous pourrez déguster une salade de lentilles aux racines d’automne avec une sauce crème de potiron, ou bien une tarte aux champignons de la forêt avec une croute de courgettes, et même un gratin de purée de pomme de terre et céleri rave avec une garniture d’oignons caramélisées. Mais son menu ne s’arrête pas là; il est complet et original. Alors si vous souhaitez goûter de nouvelles saveurs pour cet événement, réservez votre table pour mettre un peu de magie dans votre assiette ce soir là !

Le MOB Hôtel6 rue Gambetta à l’angle du 50 rue des rosiers 93400 St Ouen

Pris du menu : 55 € par personne

Le Coffee Parisien : Le plus parisien des Américains

Pour le Coffee Parisien qui fait quasi figure d’Ambassade américaine à Paris depuis 30 ans il n’est pas question de passer outre la tradition de Thanksgiving. Le soir du 28 novembre le Coffee rue princesse sort les drapeaux et les guirlandes US (paris 6) pour célébrer Thanksgiving autour d’un menu spécial composé d’une salade d’automne, une soupe de potiron, d’une dinde farcie accompagnée de légumes et purée de patate douce, sauce aux airelles. Et pour le dessert la fameuse pecan pie, ou le brownie ou pumpkin pie !

Le Coffee Parisien – 4, rue Princesse dans le 6 ème à Paris – ou – 7, rue Gustave Courbet dans le 16 ème

Prix du menu : 25 € par personne

Retrouvez tous les menus complets sur les sites Internets des restaurants présentés.

Article de Juliette Boulegon

Si vous êtes fans absolu.e.s de la chaine de restaurant Big Mama, ce livre vous remplira de bonheur. 130 classiques italiens réinterprétés au goût du jour et rassemblés dans un seul et unique manuscrit. Quoi de mieux ?

La cucina di Big Mama | Édition Phaidon

Parce que la cuisine italienne est incroyable  

Bon bien entendu, la gastronomie française reste au dessus de tout. Mais soyons franc.he.s, nos voisin.e.s les Italien.ne.s sont assez doué.e.s. Créé il y a bientôt 5 ans, le groupe Big Mama compte aujourd’hui 10 restaurants, dont 6 à Paris. Derrière ce business gustatif, il y a Igrane Seydoux, Victor Lugger et la team de 850 italiens qui ont su réinventer la restauration italienne en France et en Angleterre.

Un livre de recettes aussi belles que bonnes 

130 recettes, ça nous laisse de quoi impressionner notre entourage, ou juste nous faire plaisir en innovant (presque) tous les jours. Dans La Cucina di Big Mamma, la team revient sur ses célèbres antipasti, pizzas napolitaines, pasta fresca, risotti, dolci, brunch à l’italienne et punchy cocktails. Des recettes gourmandes et généreuses, à faire et à refaire à la maison pour ceux et celles que vous aimez. Des arancinis à la façon Sicilienne pour l’apéro, aux linguines au homard, en passant par les surprenants Black Tortelli, à la tarte aux citrons d’Amalfi (bombe meringuée de 20 cm de haut) et à l’inoubliable Torta Al Cioccolato, côté desserts, TOUT EST BON. 

« Parcourez ces pages, prenez des risques et testez  la nouveauté, car il n’y a rien de plus beau.  Et n’oubliez jamais, quand vous cuisinerez ces plats, que l’ingrédient le plus important, celui qu’on aurait pu ajouter  à chaque page, c’est l’amour que vous y mettrez. »

La squadra Big Mamma

À retrouver en librairie ou sur Internet, le livre de recettes est vendu au prix de 29,95€.

Si vous n’avez pas l’occasion d’aller déguster de bons petits plats chez Big Mama, offrez (vous) ce livre pour les apprécier chez vous ! 

Article de Juliette Boulegon 




Tout, absolument tout est à base d’avocat dans ce restaurant et ce pour notre plus grand plaisir ! C’est le premier en France et ça vaut le détour !

Première entrée dans ce restaurant, tout est rose et vert, avec des peluches avocats et des plantes qui surplombent le plafond. C’est joli et épuré et l’ambiance donne envie de s’y installer directement. L’accueil est au rendez-vous. Les cuisiniers aux fourneaux derrière un bar ouvert, vous sourient tout autant que les serveurs qui viennent vous conseiller et vous expliquer volontiers leur concept. D’ailleurs le concept, vous l’aurez compris, consiste à détourner l’avocat sous toutes ses formes. 

Des tartines géantes et des bowls complets 

Au menu, plusieurs entrées sont proposées. Toutes composées de notre ami l’avocat, mais accompagnées de houmous ou de saumon fumé. Pour les plats, cinq énormes tartines complètes sont au choix, avec crème de betterave, cream cheese au Wasabi ou houmous au curry comme base. À vous de choisir ce qui vous fera plaisir pour accompagner l’avocat. Si vous préférez manger un peu plus léger, des bowls existent. Tout est équilibré, frais, vegan et végétarien-friendly et fait sur place avec des recettes originales.

Même le brownie est à l’avocat !

Oui oui, vous avez bien lu, le brownie, ce fameux gâteau américain bien chocolaté et sucré est cette fois-ci composé d’avocat, pour remplacer le beurre et le rendre encore plus fondant. Si l’idée vous fait peur, d’autres desserts sont à la carte, mais bien sûr vous n’échapperez pas à l’avo…. Je vous laisse finir, c’est assez simple à deviner. 

En plus tout est bien présenté ce qui vous donne encore plus envie de déguster. Cf. les photos alléchantes ! 

Avocateria 44 rue du Caire 75002 Paris 01 44 76 02 43 

Le mardi – vendredi : 11h30 – 14h30 Le vendredi et samedi : 19h – 22h le samedi : 12h – 16h et le dimanche brunch uniquement : 12h – 16h 


Article par Juliette Boulegon




Du homard dans une brioche, ça vous étonne ? Le lobster roll est une recette testée et approuvée aux Etats-Unis. Moïse Sfez s’est d’abord installé dans le Marais pour la faire découvrir aux Parisiens et a maintenant un second comptoir à Saint-Germain. 

On se moque souvent des Parisiens pour qui, si c’est sur l’autre rive, c’est trop loin. Eh bien, rive gauche, réjouissez-vous ! Le Homer Lobster, qui régale le Marais depuis maintenant 3 ans, a ouvert une seconde adresse à Saint-Germain. Au menu, des lobster rolls (sandwiches au homard) pour régaler vos papilles dans un cadre épuré facile à Instagrammer.

En réalité plus proche d’Odéon, le restaurant se trouve au 15, rue de l’Ancienne Comédie. A deux pas du Procope, mythique café-restaurant parisien, vous pouvez maintenant découvrir la fusion de la gastronomie et street food à l’américaine. Vous y serez accueilli.e avec le sourire par Moïse Sfez ou son équipe qui n’hésiteront pas à vous guider dans vos choix ni à vous parler de l’histoire de Homer Lobster.

Il y a dix ans, Moïse Sfez découvre avec joie le lobster roll à New York. Il travaille par la suite avec des grands chefs mais garde en tête l’idée de proposer ce plat à des clients français. Il ouvre alors en 2016 son restaurant, le Homer Lobster, au 21 rue Rambuteau à Paris. Il régale locaux et étrangers, et remporte le prix du championnat du monde du lobster roll à Portland en 2019.

Les lobster rolls sont servis dans une brioche artisanale, toastée mais qui reste moelleuse. Le Homer Lobster Saint-Germain propose la recette de lobster roll classique américaine, le « classic » , et la version de Moïse Sfez avec du beurre citronné, le « connecticut » , qui lui a valu son prix à Portland. Deux recettes sont uniques à ce comptoir : le « miso-yuzu » et le « safran » . Toutes deux viennent de ses expériences personnelles, la première d’un voyage au Japon où il a goûté un plat de coquilles Saint-Jacques au miso yuzu et la seconde après avoir dégusté un homard à la sauce safranée à Cannes.

Le restaurant propose aussi une limonade maison rafraîchissante et de la bière personnalisée. En accompagnement, des chips au vinaigre classique ou à la truffe, pour accentuer la fusion gastronomie-street food. Au moment du dessert, n’hésitez pas à craquer pour la brioche Nutella afin de finir sur une touche sucrée délicieuse.

Article de Juliette Cardinale

Après un grand succès à Nantes, Le Reflet ouvre en octobre 2019 au cœur du Marais. L’établissement sera le premier restaurant « extraordinaire » de la capitale, c’est à dire qui emploie en milieu ordinaire des personnes atteintes de trisomie 21.

Un restaurant dans un quartier prisé de la capitale française, une carte qui change régulièrement et des employés souriants… C’est ce que propose le restaurant Le Reflet, qui s’annonce comme le nouveau rendez-vous parisien d’exception. Sa particularité ? Il emploie huit personnes avec une trisomie 21 et ouvre le 8 octobre 2019 au 11, rue de la Braque.

Le Reflet Paris

C’est une recette testée et approuvée à Nantes avec le premier restaurant Le Reflet, ouvert il y a 3 ans. A Paris, on retrouvera le chef Ibrahima Sylla aux fourneaux. Il concoctera des menus de 3 entrées, 3 plats et 3 desserts à partir des aliments de saison, entre cuisine de marché et influences du monde.

Optimisé pour les employés

Le Reflet Paris compte porter bien haut l’étendard de l’inclusion et inspirer les autres entreprises à employer des personnes avec une trisomie 21. Pour faciliter les choses à tous, chaque client pourra passer commande à travers une carte et un tampon. Les assiettes sont designs et permettent aux employés de les prendre en main plus facilement.

Le Reflet Paris

C’est en 2014 que commence l’aventure Le Reflet à Nantes. Flore Lelièvre décide comme projet de fin d’études de trouver une solution aux difficultés d’emploi en milieu ordinaire des personnes trisomiques. Elle est inspirée par son frère, lui aussi porteur de ce handicap. Après des appels au don et des levées de fonds, le restaurant Le Reflet est inauguré à Nantes en 2016. Grâce à son succès, « nous prouvons chaque jour qu’un restaurant de qualité peut employer des personnes handicapées et avoir un modèle économiquement viable », explique Flore Lelièvre.

Article de Juliette Cardinale

On embarque à bord d’un Thalys et direction Bruxelles pour trois jours de girlstrip. Restaurants, cafés et bars… On a sélectionné nos lieux préférés pour profiter au mieux de la capitale belge – avec de la food of course.

Avis aux Paulette en quête d’un weekend « easy » à organiser ! Pourquoi se compliquer la tâche quand il suffit de taper « Thalys » sur Google et de s’offrir une petite escapade « une fois » à la Belge à Bruxelles. La compagnie propose des deals imbattables, rendant la virée plus simple qu’on ne pourrait le penser. Un hôtel booké et hop, nous voilà en route pour la ville où il fait clairement bon vivre !

Manger ?

Les Filles Bruxelles pour un dej ou une soirée entre copines

Les nanas sont aux commandes dans ces cuisines ! Plats maison, produits locaux, bonne franquette et vaisselle dépareillée. On a trop bien mangé. Ici, on se sert et on se ressert soi-même.

Voir cette publication sur Instagram

🍴Bruxelles – @lesfillesplaisirsculinaires 🇬🇧 We’ve loved the concept of this restaurant in Bruxelles ! All products are fresh, the menu change everyday and you have to serve you on a buffet. It’s like a table d’hôte, and there are big tables for more conviviality. We spent good time and the food was really great 👌 ~ 🇨🇵 Coup de coeur pour le concept du restaurant @lesfillesplaisirsculinaires à Bruxelles. On y a mangé lors de notre séjour dans la capitale, et on a adoré l’ambiance « comme à la maison ». De grandes tables sont disposées pour plus de convivialités, et tout le monde doit se lever pour se servir le plat du jour. Les produits sont frais, les gérantes font appel à des producteurs locaux et le menu change chaque jour 👌 Le concept de table d’hôtes remis goût du jour, qu’on vous recommande vraiment ! 💕 #paulettemap #paulettetravel #travel #instatravel #food #bruxelles

Une publication partagée par Paulette around the world 🌍 (@paulette_map) le

46 rue Vieux Marché aux Grains – 1000 Bruxelles

Tero pour un dîner

Gros coup de coeur pour ce restaurant de tapas, dont la déco se veut juste canon et où les petites assiettes bistronomiques à partager se succèdent. Ici, on fait honneur aux produits locaux, à la vie à la ferme et aux cultures agricoles qui entourent la ville. C’est de ce concept qu’est né le restaurant. Et si vous voulez nos suggestions, goûtez donc le hoummous du jour et la tatin d’oignons !

Voir cette publication sur Instagram

🍴Bruxelles – @terorestaurant We’ve tested @terorestaurant during our trip in Bruxelles, and it was really delicious! If you love dishes to share, it’s the perfect place for you. All the ingredients are fresh and seasonal, they work with local producers and they have their own farm! 👌 ~ 🇨🇵 Nous avons testé @terorestaurant lors de notre voyage à Bruxelles, et on vous le recommande à 100% ! Si vous aimez partager des petits plats, VS la traditionnelle assiette, ce restaurant est fait pour vous. En plus, tous les produits sont de saison, ils collaborent avec des producteurs locaux et ont leur propre ferme ! 👌 #paulettemap #paulettetravel #instatravel #bruxelles #food #foodlover

Une publication partagée par Paulette around the world 🌍 (@paulette_map) le

1 rue St.Bernard à Saint Gilles – 1060 Bruxelles

Chyl – Restaurant & Shop – pour chiller

Notre chouchou du séjour ! Chez Chyl, sans surprise, on chille. Avec une cuisine hyper healthy, ses grandes banquettes et ses jus pressés à tomber, Chyl nous est apparu comme LE spot végétal pour se poser et déjeuner tout en s’équipant de son ordinateur portable pour travailler. Les produits sont frais, les planches de mezzés sont hyper-généreuses et le service irréprochable. Oh yeah !

62 rue de Belle-Vue – 1000 Bruxelles

The Wild Lab pour un petit-déjeuner

Chez The Wild Lab, on y mêle deux de nos passions : le shopping de jolis objets et les petits déjeuners gourmands. Jus frais, granola sain et croustillant, noix de coco à gogo… On se régale et on profite d’un espace lumineux et accueillant ! Les fondatrices du lieu sont adorables, l’occasion de papoter entre Paulette et de faire de nouvelles connaissances dans une chouette ambiance !

Voir cette publication sur Instagram

🌱 Bruxelles – @thewildlabconceptstore 🇬🇧 Crush on this concept store, recently opened in Bruxelles. Food, decoration, fashion and cosmetics are ethical and organic. We love the decoration of the concept store, and mainly the delicious banana toats ! The place to be in Saint Gilles for a breakfast, a lunch or just to shop ✨ ~ 🇨🇵 Coup de coeur pour ce concept store récemment ouvert à Bruxelles. Food, déco, mode et beauté, tous les produits sont éthiques. On a adoré la décoration du lieu, mais aussi – et surtout – leurs tartines à la banane 😋 LE lieu à ne pas louper si vous vous baladez à Saint Gilles ! #paulettemap #paulettetravel #instatravel #food #instafood #conceptstore #ethic #organic #thewildlabconceptstore #saintgilles #bruxelles

Une publication partagée par Paulette around the world 🌍 (@paulette_map) le

44 rue Antoine Bréart – 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

Coffee Lacrosse pour se régaler

Disons que ce lieu aura été NOTRE spot à pancakes du séjour. Clairement, débarquez dans ce chouette café avec l’estomac vide et l’envie d’un petit déjeuner XXL. Le quartier est cool, c’est fréquenté par des petits jeunes et l’on y mange bien – pour des prix plus que raisonnables.

124 Boulevard Géneral Jacques – 1050 Bruxelles

Le Local pour un dej sain et responsable

Maxi-coup de coeur pour ce restaurant responsable et engagé dans la protection de l’agriculture et commerce local. Non seulement, on y respecte l’environnement (et même le décor s’y veut « recyclé ») mais on y savoure des mets incroyablement bons et joliment dressés. En bref, on s’éclate « culinairement » parlant et on fait une bonne action. Seuls quelques plats à la carte mais vous pouvez faire confiance au Local, la déception n’y existe point.

Voir cette publication sur Instagram

🌱 Bruxelles – @lelocalbxl 🇬🇧 If only all the restaurant could be as eco-responsible as @lelocalbxl ! It’s a zero waste restaurant, from the plate to the decoration. The owners of the restaurant are very engaged, and work with local producers and associations. We love that kind of initiative, and support them ! 💪 ~ 🇨🇵 Si seulement tous les restaurants pouvaient être engagés et responsables comme @lelocalbxl 💕 Là bas, tout y est pensé 0 déchet : de la décoration du lieu recyclée aux plats, rien ne se gâche; tout se réutilise et se recycle ! Et pour aller plus loin, le restaurant travaille en circuit court avec de petits producteurs locaux et s’engage auprès d’associations. Le restaurant le plus écolo qu’on ait jamais testé, et qui vaut le détour ! 👏. #paulettemap #paulettetravel #travel #0dechet #0waste #antiwaste #ecology #food #organic #bruxelles

Une publication partagée par Paulette around the world 🌍 (@paulette_map) le

51 rue de la Longue Haie 51 – 1000 Bruxelles

Cocodonuts pour une pause trop gourmande

Aoutch ! Chez Cocodonuts, on culpabilise à l’idée de manger un donuts bien trop joli pour être croqué. Par-contre, une fois en bouche… Impossible de s’arrêter ! Coup de coeur pour celui à la crème pâtissière, un classique si délicieux qu’on ne risque pas de l’oublier. Attention, ce lieu a beaucoup de succès. Si vous arrivez trop tard, vous n’y trouverez plus rien à manger…

Voir cette publication sur Instagram

🍩 Bruxelles – @cocodonutsbrussels . 🇬🇧 During our Bruxelles trip, we couldn't resist tasting the best donuts of the town, at @cocodonutsbrussel ! 🍩💕 Crush on the decoration of the place, but especially on the donuts 😋 ~ 🇨🇵 Lors de notre séjour à Bruxelles, on n'a pas pu résister aux meilleurs donuts de la ville chez @cocodonutsbrussels ! 🍩 Coup de coeur pour la déco du lieu, mais surtout pour leurs bons donuts 😋 Mention spéciale pour le donuts à la violette 💕 Une adresse à ne pas louper si vous passez quelques jours à Bruxelles ! ✨ #paulettemap #paulettetravel #travel #food #instafood #bruxelles #brussel #donuts #cocodonutsbrussels

Une publication partagée par Paulette around the world 🌍 (@paulette_map) le

36 rue Sainte-Anne – 1000 Bruxelles