La marque australo-californienne prouve une nouvelle fois qu’elle sait mêler style et qualité en concevant une gamme de lunettes anti-lumière bleue, pour une protection essentielle devant les écrans.

Vous connaissez sans doute la marque de lunettes australo-californienne pour les avoir repérées sur Beyoncé, Kylie Jenner, Jennifer Lopez, ou plus récemment lors d’une collab’ avec Lizzo, la chanteuse et rappeuse américaine aux morceaux « empouvoirants », dont une partie des bénéfices a permis à l’association Feeding America de fournir un million de repas. Depuis 2004, QUAY (prononcez “Key”) crée des paires au design avant-gardiste et audacieux pour une génération qui sait ce qu’elle veut : de la qualité sans compromettre l’allure. 

Crédit : Maison Paulette x QUAY

L’idée d’une telle ligne émerge sur les routes de festivals australiens, au début du nouveau millénaire. « Inspirés par l’expression brute des artistes et des festivaliers, nous avons commencé à créer des lunettes de soleil cool et abordables, idéales pour sortir du lot« , explique la griffe. Et le résultat est à la hauteur. 

Modèles emblématiques à porter en toutes circonstances, ultra-tendance ou en éditions limitées, lunettes aviateur surdimensionnées, forme œil de chat élégante ou encore verres carrés : l’atout de QUAY, c’est de proposer une diversité de produits qui séduira une large gamme de client·e·s. Une volonté d’inclusivité, qui permet à celles et ceux qui investissent dans une de ses paires d’exprimer leur personnalité.

La collection Blue Light, une gamme dans l’ère du temps

Cet automne, QUAY prouve qu’elle est à l’écoute des besoins actuels en lançant la ligne Blue Light. Des lunettes anti-lumières bleues « munies de verres bénéficiant de la technologie de filtrage de la lumière bleue« , explique la marque. Une technologie qui « contribue à filtrer une certaine sorte de lumière visible à haute énergie (HEV) émise par les écrans numériques« . Car elle prévient, une trop grande exposition sans protection adaptée peut mener à « l’apparition de symptômes tels que des yeux fatigués, une vision trouble et des problèmes d’insomnie« . 

Une option d’autant plus nécessaire que le télétravail se démocratise, et que le temps d’écran s’allonge dans des conditions à domicile parfois moins optimales qu’au bureau ou en cours, crise sanitaire oblige. Opter pour une paire qui atténue l’effet de la lumière bleue, c’est s’assurer un véritable confort au quotidien. Et un style impeccable, grâce à des modèles pointus. 

Nos détails favoris : la transparence des Blueprint, le motif écaille moderne des Hardwire, la finesse des I See You, l’effet structuré des CEO, le dégradé orange grisé des My Type et le côté rétro assumé des On The Fly. Une chose est sûre, QUAY nous en met plein la vue.

Maison Paulette x QUAY, une collaboration évidente

Pour toutes ces raisons, et afin de promouvoir les valeurs de la marque, Paulette s’y est associée lors d’un shoot empreint de liberté, aux looks travaillés qui reflètent les codes mode du moment. Des couleurs pop, une ambiance néon, des imprimés tie & dye qui mettent en valeur les montures négligemment posées sur le nez des mannequins. De quoi donner envie d’agrémenter son powersuit color block ou son hoodie pastel d’un accessoire qui protège autant qu’il habille.

Le credo de QUAY ? « Votre vision a le pouvoir de changer le monde ». Alors, il n’y a plus qu’à.

Collection à retrouver dès maintenant sur le site.

Crédits shooting

Creative Direction: Irene Olczak 
Photographer: Kamila K Stanley 
Photo Assistant: Julia Grandperret 
Filmmaker : Theo Vincent 
Video Assistant: Benjamin Clement 
Stylism: Magali Forey 
Make up Artist: Louise Loctin 
Hair Stylist Anita Bujoli 
Production: Siham Gouy
Project Manager: Megane Bregeon 

Pour la saison Printemps-Été 2020, Quay et Krys s’unissent pour un engagement commun : « Vous allez vous aimer ». L’enseigne spécialisée dans la lunette pour millennials se développe toujours plus sur le marché français, avec pour volonté de nous laisser la possibilité de multiplier nos looks côté binocles.

https://www.instagram.com/p/B8SJPKzHoL8/

C’est nouveau : Quay s’installe dans les 905 magasins Krys et signe un accord de distribution exclusif. Les collections – pointues et à prix accessibles – séduisent toujours plus de millennials en Europe. Raison pour laquelle la griffe renforce sa présence sur le sol français avec des intégrations physiques dans des enseignes bien connues pour le marché de la lunette. Arrivée tout droit de Californie, Quay a un dicton « on ne possède pas seulement une paire, on les collectionne ». Efficace, et ça marche.

« On a vraiment une stratégie de développement à destination de la génération Y. Cette collaboration avec KRYS est un grand pas en avant pour nous, car cela donne l’opportunité de faire connaitre la marque davantage aux consommateurs et aussi pour eux d’essayer et de tester nos produits en boutique car nous n’avons pas de magasin dédié en Europe. Ce n’est pas encore dans nos projets ! » nous explique Roger Pelaud, porte-parole de QUAY.

Quay : un style affirmé 

Cette marque virale a su se démarquer grâce à sa forte identité visuelle, mais aussi par son style jeune et décalé. Quay, c’est plus de 1,8 millions de followers sur Instagram et des collaborations très relayées avec des personnalités influentes comme Jennifer Lopez, Kylie Jenner, Sofia Richie et compagnie. Des succès dont la marque peut se vanter, et qu’elle compte bien renouveler selon Roger Pelaud – qui considère ces partenariats comme « d’énormes succès communication qui font partie de l’ADN de QUAY« .

https://www.instagram.com/p/B40NMiPnLtQ/

Quay x Krys

Les deux marques partagent les mêmes valeurs et veulent contribuer à l’affirmation de soi en valorisant le style et en apportant la touche finale à son look avec des prix abordables. Vous pouvez jouer avec différentes paires selon votre humeur ! Elles ont toutes un point commun : une qualité et une protection similaire à un opticien. 

Les modèles sont disponibles dès maintenant en ligne sur www.krys.com et quayaustralia.fr et seront en boutiques à partir du 1er mars prochain. #KRYSLOVESQUAY

Article d’Alicia Desrivieres & Margaux Rouche