Ce printemps, les couleurs et les fleurs sont de mise ! Marre de la grisaille covidesque et d’être enfermé·e·s chez nous, sans voir le soleil. Fini les teints blafards, les cheveux blancs qui s’accumulent, les ongles rongés par l’anxiété. Le gouvernement sort sa bande-annonce de déconfinement qui prédit un retour à la vie imminent !

Pour l’occasion, nous vous proposons une sélection des incontournables du printemps 2021, pour briller de tout votre être, en terrasse d’un café ou en plein vernissage (allez, on y croit !) de la tête aux pieds.

La robe qui porte bien son nom

L’insouciance, c’est un peu l’état d’esprit que l’on aimerait retrouver en ce moment. Après une trèèèèèès longue année 2020 qui semble se prolonger jusqu’à 2021. Alors, on parie sur ce printemps. Et on craque évidemment, pour la (magnifique) robe fleurie de Soi Paris. Elle semble sortir tout droit d’une oeuvre d’aquarelle. La créatrice a fait sécher son herbier printanier pour venir transposer les plantes sur cette robe en 100 % viscose OEKO TEX. Un appel au partage, à la nature et aux verres de rosé en campagne !

© SOI Paris

La chemise sol de Musier Paris

On le retrouve partout, en veste ou en pantalon, le lin fait son grand retour, depuis plusieurs années maintenant. Alors nous, on craque pour cette chemise qui se croise à l’avant, en lin beige crème. C’est tout doux et ça laisse entrevoir le nombril. Un avant-goût de sable fin, qui n’est pas pour nous déplaire. Top avec un pantalon taille haute ou une coupe droite. Franchement, n’est-il pas magnifique ? 

© Musier Paris

Mon chouchou à moi

Afin d’apporter douceur et fraicheur à vos cheveux, rien de tel que des petits chouchous de soie… Nous, on craque pour les teintes printanières de la nouvelle collection de la marque française Le Colonel. Ils sont conçus dans leur atelier lillois et sont en 100 % soie. Bleu ciel, crème, vert d’eau, tant de couleurs pastel que de petits motifs floraux. Et pour celles et ceux qui n’en peuvent plus de rester sur le sol français, la marque pense à vous. Un goût de voyage au poignet ou dans votre chevelure avec des tissus qui appellent au voyage ! Direction l’Amérique du Sud, ou simplement les grands champs de pâquerettes ! 

Quand nos grands-mère donnent le ton 

La tendance du crochet ne nous a pas non plus échappé. Et on l’adore sur des petits tops légers à porter dès maintenant et tout l’été ! Le crop-top en maille de la nouvelle collection printanière de Mango nous fait de l’œil. Il épouse parfaitement la forme des seins, reste simple et parfait avec un jean brut ou un petit pantalon blanc. D’autant, qu’il appartient à la capsule Committed ; il est donc fabriqué dans un processus de tissus durables.

© Mango

L’imprimé qu’il vous manquait

Elise Chalmain, créatrice française et mordue de mode, imagine une petite merveille. Un pantalon en velours de soie, imprimé avec un motif « Gipsy ». La marque proposait il y a quelques mois à ses fidèles client·e·s, de participer à l’élaboration du futur motif de la nouvelle capsule. Ainsi, c’est l’imprimé « Gipsy » qui ressort gagnant, avec sa forme de fleur et son petit œil porte bonheur. Le pantalon Tilda est un incontournable de la marque. Et sa coupe évasée, taille haute, valorise la silhouette et met en valeur les fessiers !  Qu’est-ce que vous en dites ? 

© Élise Chalmain

Une jupe à fleurs ? Oui, mais pas n’importe laquelle

Ce printemps, enfilez la petite jupe de soie à tulipes rouges de chez Gucci. Oui, nous aussi, elle nous fait totalement craquer. Et si on se permettait cette petite folie ? Ici, une fois de plus, c’est un plongeon au cœur des grandes étendues fleuries de saison. Légère et colorée, cette petite jupe fait son effet.

© Gucci

Le trench-coat Cyrille, en satin de soie

Et c’est avec un flamboyant rose fushia que l’on vous propose d’attaquer cette saison. Quoi de mieux pour célébrer le retour des beaux jours que ce full look rose et très tendance ? Fête impériale conçoit un total pink look, en 100 % satin de soie. Il vous plaît ? Ce printemps, le rose sera sur les joues, les chaussures, les sacs à mains et les trenchs ! 

© Fête impériale

Et côté chaussures, alors ?

On est absolument fans de ce modèle de chez Jeffrey Campbell. Inspiré des mules à talon, ou encore des babies, très en vogue cette saison, il allonge la silhouette et laisse entrevoir nos petits pieds. Son coloris vert d’eau pastel associé à la petite ligne liège très discrète, fait de cette paire, selon nous, un atout mode très charmant ! 

© Jeffrey Campbell

Alors, pour quelle(s) pièce(s) comptez-vous craquer ?

Article de Margot Hinry

Manches ballons, sac filet, jean taille basse : on a pioché 5 styles dans les collections printemps-été 2021 qui nous font de l'oeil.

Le ciel est bleu, le soleil brille, les oiseaux chantent. Nous, pendant ce temps, on patiente. On attend bien sagement la fin d’un confinement approximatif, l’ouverture des restos et des lieux de culture, et surtout : l’été. Le temps des longues balades à l’extérieur, de la peau salée et des heures à s’apprêter après la plage pour sortir. Tout un programme qui fout les crocs, qu’on se le dise.

Afin de se préparer convenablement à débarquer dans la saison paré·e·s de nos plus beaux atours, on a écumé les défilés, et recensé 5 pièces et silhouettes qui nous hypnotisent. Des reliques du passé sur le retour, des explosions de couleur, des inspirations coquillages et crustacés. Après vous.

La bralette

© Instagram - Khaite

En 2019, Katie Holmes s’affichait en pleine rue new-yorkaise avec un sous-vêtement tout doux dépassant volontairement de son cardigan. Un modèle marron glacé signé Khaite qui, depuis, figure en pool position de notre interminable liste de trucs qu’on veut et qui coûtent un bras (500 balles le soutif, ça commence à piquer). Heureusement, un an plus tard, les dérivés abordables existent. Et puis, l’important, c’est que visuellement – comme éthiquement – ça fasse le taf. Reste à savoir comment le porter.

Bonne nouvelle, la bralette – à bien épeler – est versatile. Elle se glisse sous une chemise blanche ouverte, s’assortit à un gilet ton sur ton, s’enfile avec un jean et un blazer oversize, ou (dés)habille une jupe en satin aux chevilles façon nineties. En maille, en sequin, en coton, en denim, à découpes… Les options sont multiples mais le message est le même : less is more. Ça nous arrange, on avait de toute façon envie de se débarrasser des armatures oppressantes du soutien-gorge. Maintenant, on a une excuse mode – en plus de notre motivation anti-patriarcale – pour se lancer.

Où en trouver : chez Organic Basics.

Le filet

© Instagram - Longchamp

Il y a deux écoles. Celle des aventurières qui tentent le filet sur robe, combinaison, top façon Hermès ou Balenciaga. Et celle des prudentes qui estiment que la version sac est suffisante, comme chez Longchamp. Des idées tout droit venues des défilés de l’automne qui célèbrent l’époque seventies, son insouciance et sa liberté. Le rêve.

Dans les deux cas, on adhère. Le style pêche a la cote et vu notre besoin critique de mer et de chaleur, on prend ça comme un avant-goût de vacances. On (notre santé mentale et nous-même) espère toutefois que le break tant attendu ne nous passera pas sous le nez à cause d’une hypothétique quatrième vague, pour le coup pas du tout rafraîchissante.

Où en trouver : chez We Are Knitters.

Les manches ballons

© Instagram - CJR

On range temporairement sa panoplie minimaliste et on ouvre grand les bras à ces robes et blouses aux épaules disproportionnées. Des détails qui sautent aux yeux et nous plongeraient presque dans un conte de fées. On se souvient de la vidéo de l’influenceuse mode Emmanuelle Koffi qui remontait Montmartre, habillée d’une robe noire ultra-courte à manches ballons façon petite fille sage, et bottée jusqu’aux cuisses : on veut la même chose. De la légèreté, du changement, de la poésie. Un contraste qui marque. Et rien à faire niveau accessoires si ce n’est chausser boots ou sandales fines. 

Pour ce qui est du style, notre préférence a du mal à se fixer. Les teintes sobres nous séduisent au moins autant que les imprimés plus vibrants, ou que les nuances pastel pour jouer à fond la carte babydoll. Petit coup de cœur cependant pour un modèle qu’on ne trouvera pas en Europe mais qui commence déjà à casser l’Internet : la création Christopher John Rogers x Target. On en pleurerait.

Où en trouver : chez MaisonCléo.

Le taille basse

© Instagram - Versace

Les fans de The Simple Life, Allumeuses et toutes les apparitions de Keira Knightley lors de la promo de Pirates des Caraïbes au début des années 2000 en rêvaient, Balmain ou Fendi l’ont fait. Le jean très (trop ?) taille basse est de retour, et ce n’est pas pour nous déplaire. Le must : la version flare Von Dutch de Bella Hadid qui nous ramène à un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. 

Chez Versace, on a même mixé deux tendances en une, en concevant le pantalon avec une découpe qui laisse entrevoir la peau juste sous la hanche. Pour accentuer l’effet silhouette vintage, on se dépose un blazer aux épaules marquées sur le dos. Et un débardeur court immaculé au ras du nombril.

Où en trouver : chez Saltspin.

Le rose

© Instagram - Chloe

Fuchsia, bonbon, poudré, profond : le rose a le vent en poupe. La preuve, les plus grandes maisons l’ont intégré à leurs collections printemps-été 2021. Chanel, Prada, Chloé… La liste est longue, et notre intérêt pour cette touche de couleur tantôt pop, douce, romantique ou acidulée, n’en demeure que grandissant. On se voit déjà agrémenter nos jeans droits classiques d’un peu de bonne humeur faite top, voire d’un total-look, parce que pourquoi faire simple quand on peut faire grandiose. 

Rien n’annonce plus la saison chaude qu’une nuance qui rappelle les couchers de soleil de la riviera, les flamants de Camargue, le saucisson de Savoie, et notre vin préféré à déguster de préférence en terrasse sous quelques rayons salutaires (bientôt, et vivement). De quoi voir – on vous le donne en mille – la vie en rose. En attendant qu’elle le soit de nouveau.

Où en trouver : chez Mirae.

 

Une chronique de Pauline Machado

Surfin Estate dévoile sa collection printemps-été 2021 associant codes du surf, silhouettes urbaines et inspiration seventies.

The Trip, Surfin Estate

Fondé en 2011 par Vincent Lemanceau et Arthur Nelli, Surfin Estate était à l’origine un web-journal, devenu une marque il y a six ans avec l’ouverture d’une boutique-galerie-showroom située à Hossegor, la capitale européenne du surf.

The Trip

La griffe française propose un vestiaire premium en adéquation avec le travail d’artisanat réalisé sur les planches de surf. Inspirée par les seventies, cette nouvelle collection printemps-été 2021, nommée The Trip, nous renvoie à cette époque où certain·e·s s’engageaient déjà dans la protection de l’environnement.

The Trip comprend des classiques pour hommes et femmes liés à l’evolution era, cette ère révolutionnaire pour le design des planches. La ligne est entièrement fabriquée dans des ateliers de confection au Portugal. On retrouve des chemises en tissu japonais, t-shirts, sweats en coton. Mais aussi des blousons, maillots de bain, pantalons… Le tout dans des matières de qualité. Les pièces sont estampillées du logo de la marque : les coordonnées d’Hossegor, et produites en petite quantité afin d’éviter tout gaspillage. 

Un Article d’Alicia Desrivieres

Jil Sander et Uniqlo annoncent une nouvelle collection collaborative attendue pour le printemps-été 2021.

Uniqlo + J

Uniqlo + J printemps-été 2021

Après leur collaboration à l’automne dernier, le duo revient avec une collection inédite. La ligne est inspirée du printemps. Elle est synonyme de renaissance, d’énergie et de douceur. On retrouvera, pour sûr, un vestiaire aux lignes minimalistes, modernes, dédiées aux hommes et aux femmes.

« Dans la collection printemps-été + J 2021, je vise un optimisme tranquille. Les couleurs sont belles mais sobres, élégantes et d’une grande netteté. Je continue à rechercher la qualité, également dans l’innovation textile. L’idée générale est la sophistication, une sorte de pureté qui nous laisse penser à la régénération et à un nouveau départ », déclare Jil Sander au magazine d’Uniqlo, LifeWear. 

Au vu de la précédente collection, on peut s’attendre à retrouver quelques basiques comme des t-shirts, des pantalons, des vestes… 

La collection devrait sortir au printemps prochain sur le site d’Uniqlo.

Un article d’Alicia Desrivieres

La griffe française lance sa toute première collection printemps-été 2021 inspirée des sixties.

Crédit photo : Arthur Degorce 

L’univers MARJANNE

MARJANNE est une marque de prêt-à-porter féminin engagée et transparente qui promet qualité et prix juste. Elle s’adresse aux femmes de caractère, modernes et hédonistes. 

Jeanne Marchive, la fondatrice, puise son inspiration dans les sixties et reste en phase avec son époque. La griffe française incarne les valeurs républicaines.

Une marque engagée

Avec sa première collection, MARJANNE accorde une grande importance à son impact environnemental et social. Pour ce faire, la marque privilégie des entreprises françaises et européennes pour la confection de ses créations. Elle utilise des fibres végétales et animales les plus écologiques possible afin de garantir transparence et traçabilité.

Outre son engagement envers l’écologie, le label s’est engagé vers une démarche de solidarité et d’inclusivité en travaillant avec des ateliers de couture en réinsertion sociale et professionnelle. Notamment avec l’Association pour l’insertion et la Réinsertion professionnelle et humaine des Handicapés. 

« Mon ambition est de contribuer activement à la réintégration de certaines techniques et savoir-faire de l’industrie textile en France, aujourd’hui délocalisés. Je souhaite à terme, faire rayonner l’artisanat français représenté par des métiers nobles et de passion, et atteindre une autonomie dans la fabrication d’un vêtement 100 % français », déclare Jeanne Marchive. 

Afin d’éviter tout gaspillage, MARJANNE adopte une stratégie de réduction des stocks. Ainsi, la collection sera commercialisée exclusivement en précommande. 

Tenue Républicaine

La première collection printemps-été 2021 nommée  « Tenue Républicaine », se compose de cinq pièces : une veste, un pantalon, une robe et deux t-shirts aux couleurs pop, acidulées et aux lignes franches, géométriques. 

Elle sera disponible en précommande dès le 22 février sur la plateforme ulule.fr.

Crédit photo : Arthur Degorce

Un article d’Alicia Desrivieres