La pipette magique

L'antidote de Ho Karan - © Louise Skadhauge
L'antidote de Ho Karan - © Louise Skadhauge

Ces derniers temps, stress et angoisses nous ont souvent côtoyé.e.s. Résultat : ces nuits passées à s’agiter ont marqué notre peau et laissé notre organisme à la dérive. Et s’il existait un antidote capable de vous chouchouter à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, vous laisseriez-vous tenter? Eh bien, voici la proposition d’Ho Karan : une huile de Cannabis sativa, applicable et comestible, enrichie en cannabidiol (CBD) et associé à du pro-collagène vegan. Une pipette, quelques gouttes sur la peau, les lèvres ou sous la langue, et les bienfaits se font ressentir. En application, elle réduit l’inflammation, hydrate et répare la barrière cutanée. En ingestion, elle diminuerait le stress, l’anxiété, les insomnies et les douleurs. Toujours plus étonnant, cet élixir vegan et d’origine naturelle calmerait aussi les règles douloureuses ! Le secret ? Les mille et une vertus de l’huile de chanvre et du cannabidiol présentes dans L’Antidote (conservé dans un flacon en verre 100% recyclable). Garanti sans psychotropes ; seul.e.s sa douceur, son odeur gourmande, son goût de noisette et d’amande risqueraient de nous rendre accro!

L’Antidote : 46 € les 10 ml avec 333 mg de CBD et 109 € les 30 ml avec 1000 mg de CBD

Tout-en-un

Savon 18-en-1 Dr. Bronner's - © Louise Skadhauge
Savon 18-en-1 Dr. Bronner's - © Louise Skadhauge

Chez Dr Bronner’s, le savon est une affaire de famille. La marque, fondée à Laupheim, en Allemagne, a vu ces 162 dernières années se succéder à sa tête cinq générations d’entrepreneurs et affiche toujours une santé étincelante puisque toutes les trois secondes, elle écoule un flacon de son savon dans le monde. La recette de son succès : un produit dix-huit en un (!), équitable et respectueux de l’environnement, qui sert autant à se laver le corps et les cheveux, qu’à se raser, se brosser les dents, nettoyer sa vaisselle et débarbouiller son lapin nain. Et comme si huit versions de ce savon miracle (rose, amande, menthe poivrée, agrumes, eucalyptus, arbre à thé, lavande et non parfumé) n’étaient pas assez, une nouvelle déclinaison vient agrandir la gamme. Le dernier-né s’appelle Fleur de cerisier et évoque le Japon avec subtilité. Pour ne rien gâcher, il existe en pain de savon et baume à lèvres. La cerise sur les bécots.

Savon 18-en-1, 15,50 € les 475 ml

L’ami Prodigieux

Déodorant Les Petits Prödiges - © Louise Skadhauge
Déodorant Les Petits Prödiges - © Louise Skadhauge

Avec Les Petits Prödiges, Camille Brégeaut et Clémentine Granet simplifient depuis 2017 notre routine beauté. Leur premier fait d’armes : un baume à tout faire pour hydrater, démaquiller, soigner et apaiser la peau. Pour l’élaborer, elles ont misé sur une recette naturelle, épurée des produits chimiques que l’on retrouve chez la concurrence. Trois ans plus tard, les deux entrepreneuses transforment l’essai en imaginant cette fois-ci, avec leur laboratoire du sud de la France, un déodorant dont la composition tient en douze ingrédients. Un produit qui a l’avantage d’être vegan, garanti cruelty free, et de sentir aussi bon qu’une infusion citron-bergamote. Pour plaire à tout le monde, il se décline aussi sur des notes d’eucalyptus et de charbon, de fleur de coton, et dispose même d’une version inodore, adaptée aux femmes enceintes et aux peaux sensibles, car dépourvu d’huiles essentielles, de bicarbonate de soude et de parfum. Côté packaging, la cohérence est également au rendez-vous : l’emballage est entièrement biodégradable. Bref, un déo qui nous veut vraiment du bien.

12,90 € le déodorant et 14,90 € les baumes multi-usages

Article du numéro 48 « Nouveaux.lle.s leaders » par Marie Le Seac’h et Tanissia Issad

En septembre dernier, sortait notre numéro « Ensemble », dont la rédactrice en cheffe invitée n’était autre qu’Opal Tometi, la cofondatrice du mouvement Black Lives Matter. 

Un besoin viscéral, urgent, de parler activisme, engagement politique et social, de communauté(s), de partage et de solidarité. Car seul.e, on peut mettre en place un projet, faire de grandes choses, mais c’est ensemble qu’on soulève des montagnes ! On voulait montrer qu’ensemble, on peut faire bouger les lignes, changer le monde.

Rokhaya Diallo y parlait du caractère systémique du racisme, Assa Traoré de violences policières, @irenevrose de féminisme extrémiste, Agy des dangers de la précarité et de la solitude des personnes sans-abri. 

On y mettait en lumière Dakar, au détour d’un Carnet de Voyage, mais aussi la banlieue de Marvin Bonheur et des Déterminés. 

Depuis la sortie de ce numéro, des voix se sont amplifiées, des lignes ont commencé à bouger, mais les choses n’ont pas changé. Entre mille autres choses, le traitement médiatique des événements actuels est toujours le même : nauséabond. Selon les médias traditionnels, une manifestation, c’est des manifestants qui créent des débordements ; des policiers qui doivent se défendre, se protéger, nous protéger. Bullshit. Quid des injustices vécues par les personnes racisées ? Quid du racisme ? Quid des conditions de travail, et de vie, des soignant.e.s que tout le monde applaudissait il y a encore quelques mois à sa fenêtre ? 

C’est fatigant, on ne veut plus de cette domination patriarcale ni de ce point de vue blanc. On ne veut plus de cette société qui abolit, chaque jour, nos droits à la paix.

Aujourd’hui, nous mettons à disposition gratuitement ce numéro « Ensemble » pour ne pas oublier de se mobilier, de s’engager, et si on peut, de manifester, de donner de l’argent à des organismes qui ont besoin de moyens pour agir. Pour porter bien haut des parcours inspirants, des personnalités qui s’activent pour créer un monde plus juste.

Parce qu’il est temps que nos voix portent, et il est temps qu’on nous écoute !

Ensemble, un numéro intemporel que tu peux encore bouquiner

En soutien au combat contre les discriminations et parce que Paulette s’y engage depuis ses débuts, tu peux cliquer ici et obtenir ton numéro gratuit Ensemble en format PDF.

Par Juliette Minel