Depuis sa création en 1969, la marque Gap est pionnière de l’inclusion et de l’égalité. Et c’est notamment pour ça qu’on l’aime, chez Paulette.

Collection Gap x Pride disponible dès le 1er juin 2021 © Gap x Pride

L’enseigne prône l’individualité et le fait de s’assumer comme on est, un peu comme Paulette, finalement ! Être fier·e de soi au quotidien, c’est important. C’est donc tout naturellement que pour le mois de juin aka le mois des fiertés, Gap lance la campagne « ____ et fier« .

Des personnalités inspirantes

À cette occasion, la marque s’associe à six personnes qui assument leur histoire et qui la partagent avec fierté. Iels sont gays et fier·e·s, trans et fier·e·s ou encore amoureux·se·s et fier·e·s. Dans le casting, on retrouve notamment Sakee, danseur·se, artiste et activiste : « je suis multidimensionnelle et fier·e, et j’ai choisi ce mot parce que j’ai l’impression que c’est quelque chose d’englobant« . La musicienne Delilah : « ce qui est inspirant avec la Pride, c’est de voir les gens être fiers, heureux et confiants dans leur identité, quelle qu’elle soit« . Mais aussi Rico, Kelsey Ellison, Rain Dove et même Bryan, directeur de district de chez Gap.

Une gamme accessible à tou·te·s

Qui dit inclusion, dit forcément vêtements pour tou·te·s et même pour les plus jeunes. L’enseigne à penser à tout en créant deux bodies où sont inscrit « love for all » et « love me well« , parce que l’acception, ça commence dès le plus jeune âge.

Et vous, vous êtes fier·e·s de quoi ? ____ et fier·e·s, Gap vous invite à combler le vide avec l’hashtag #GapPride.

Pour shopper la collection, ça se passe juste ici.

Article de Clara Schnebel

L’esprit militant et les identités multiples que prône la communauté LGBTQ+, inspirent la marque depuis 1966. Pour rendre hommage au mois des fiertés et soutenir la cause, Vans fera don de 200 000 $ à quatre organisations LGBTQ+ dans le monde. En plus, elle créée une collection spéciale « Pride », disponible dès maintenant en boutique. 

© VANS PRIDE

Paillettes, cuir métallisé, velours et arc-en-ciel haut en couleurs, la collection Pride célèbre une société plus inclusive, égalitaire et humaine. 

Vans US s’engage et aide les organisations

La marque sélectionne quatre organismes à soutenir et à encourager dans leurs histoires, leurs valeurs, leurs missions. À noter que ces assos défendent l’égalité, la sécurité et l’éducation au sein de la communauté LGBTQ+. Ainsi, c’est Vans US qui donnera une enveloppe aux étudiant·e·s LGBTQ+ par le biais de GLSEN. Cet organisme valorise le récit des ambassadeurs locaux (Samuel McGuire, Get Lit Tyris Winter, Mich Miller) afin de souligner le lien entre la créativité, l’identité et la communauté. L’objectif étant de permettre à tout·e élève de se développer au sein d’un environnement scolaire inclusif, quels que soient son identité, son orientation sexuelle ou son genre. De plus, Vans US fera un don à Casa 1. Cette dernière s’engage pour un changement profond du système. L’idée est d’offrir un refuge sûr aux personnes LGBTQ+, avec un accès à toutes les ressources nécessaires au bon déroulement de la vie.

« Plus jeune, j’avais très peur de vivre mon homosexualité en même temps que ma passion du skate, alors c’est cool de voir ces deux univers fusionner aussi merveilleusement et naturellement« 

Samuel McGuire

Changer nos sociétés en faisant évoluer les opinions

Les programmes de soutien de Vans Pride s’étendront sur les mois de mai et juin, tout autour du globe. Côté européen, Vans s’associe au projet Where Love is Illegal. Ainsi, main dans la main avec des artistes locaux et locales lié·e·s à l’organisme, Vans va fonder 45 vitrines dans toute l’Europe, inspirées de témoignages. Une belle manière de créer des connections humaines. Mais aussi, de faire évoluer les consciences. Vous-mêmes, membres de la Vans Family, pourrez soutenir Where Love is Illegal, via une application de dons. En fait, vous pourrez convertir vos points de fidélité cumulés à l’achat, en dons (100 points = 10 €). Enfin, dans la région Asie-Pacifique, c’est vers un élan de sensibilisation général que Vans orientera son don. Et pour ce faire, la marque joindra ses forces à celles de Tokyo Rainbow Pride. Afin de changer les politiques vers une égalité entre les genres, les races et les religions.

La collection Vans Pride

La marque de skate n’a jamais caché sa volonté de promouvoir la créativité et le progrès. Ainsi, c’est le symbole d’union et la philosophie orientée vers l’égalité et l’authenticité, qui a fait des différentes prides, un élément d’inspiration pour Vans. C’est pourquoi, en créant cette collection d’accessoires, de chaussures et de vêtements Pride, le label remercie et soutient l’impact indéniable de cette communauté sur nos sociétés. Retrouvez les deux modèles phares de la collection : Authentic et Old Skool, aux couleurs du drapeau LGBTQ+. 

© VANS PRIDE

À retrouvez sur Vans.fr

Article de Margot Hinry

Se réapproprier les insultes LGBTQI+phobes pour en faire une force ? Oui, c’est possible. Et c’est le combat de la nouvelle marque Super Nana Pride. 

Créée par Olivia Ledoux après un débat entre amis début août 2019, cette marque de vêtements à une idée bien précise : imprimer des insultes LGBTQI+phobes sur différents types de vêtements. Le but ? Se réapproprier ces mots, pour les utiliser comme réponse, et mieux, comme force. « Nous décidons de porter fièrement leurs maux et d’y trouver de la beauté alors même que l’on nous menace. »

https://www.instagram.com/p/CELwBcrC0Sw/

Le projet de Super Nana Pride

Leur volonté est de rassembler tout le monde, qu’on appartienne à la communauté, ou non. Comme ils l’expliquent : « ces t-shirts peuvent être portés par tous. […] L’idée n’est pas d’engendrer un clivage communautaire supplémentaire, mais au contraire de trouver une raison de plus de s’unir. » Plus encore : Olivia Ledoux voulait créer un « un objet de militantisme », de « soutien », un véritable « emblème, coloré et beau ».

Sur le long terme, le but de la marque ne sera pas seulement de se réapproprier des insultes. Leur projet s’étend au-delà, avec l’envie de collaborer avec des associations et collectifs LGBTQI+, ainsi qu’avec la volonté d’organiser des évènements plus régulièrement.

Leurs créations 

Au programme : t-shirts, sweats ou bombers aux diverses insultes. On y trouvera notamment des logos vintage ou minimalistes, avec inscrit « Fiotte », « Tarlouze », « Broute Minou », « Tafiole », « Gouinasse », « Tantouze » ou encore « Pédé ». Aucun besoin de rappeler ici que ces insultes sont à but émancipateur. 

Et si, comme Marie Papillon, Marion Seclin, Barbara Buch, Océan ou encore Charlie She, vous voulez afficher fièrement ces insultes pour soutenir la communauté LGBTQI+, il suffit d’aller sur leur site ou leur Instagram

Article de Clémence Bouquerod 

Pas question d’annuler les festivités ! Cette année, pour le Mois des Fiertés, de nombreux événements fleurissent sur la Toile. C’est au tour d’Animal Crossing New Horizons d’inaugurer sa Pride Island.

Cette année, rendez-vous sur Animal Crossing New Horizons pour la Marche des Fiertés !
Crédit : Sara Kurfeß on-Unsplash

Animal Crossing New Horizons porte bien son nom. Entre une quête aux clochettes et un tournois de pêche, venez célébrer la Global Pride Crossing. Bien que cette année, le rendez-vous incontournable de la communauté LGBTQIA+ ait un goût spécial, pas question d’annuler les festivités.

Fort de son grand succès pendant le confinement, le jeu lance un événement virtuel tout spécial à l’occasion du Mois des Fiertés. Après les rassemblements de Gilets Jaunes ou encore les mobilisations pour la revalorisation des droits des travailleurs du sexe, c’est la toute première manifestation du genre et elle est organisée par des groupes Pride du monde entier.

À partir du 18 juin prochain et pendant le reste du mois, les joueurs de New Horizons auront la chance de visiter une île des Fiertés, spécialement construite pour l’occasion. La Pride Island s’affiche comme une véritable mine d’inspiration pour que chacun puisse organiser son propre défilé des Fiertés. Au programme : une marche arc-en-ciel, un temple de la renommée, un club de danse et une passerelle, sans oublier la toute nouvelle collection de vêtements spécial Pride, à porter pour la fête.

https://twitter.com/GPrideCrossing/status/1273466839834624000

Une opération à double sens

Il ne sera pas uniquement question de faire la fête, cet événement prend aussi la forme d’une opération caritative. Les associations du monde entier chargées de l’organisation de la Marche des Fiertés chaque année, se voient tristement impactées par la pandémie du Covid-19. Mais le groupe Nintendo ne les oublie pas. Cette Pride virtuelle sera également l’occasion de récolter des clochettes pour leur venir en aide. Le 27 juin, jour de la Fierté, les créateurs de Twitch du monde entier diffuseront en direct leur session Global Pride. Ils collecteront des fonds via Tiltify. Et tous encourageront également les spectateurs à se joindre à leur diffusion de la Fierté mondiale de 24 heures et en direct.

Article de Aurélie Rodrigo