Sophistiqué, intemporel et unique : trois termes qui décrivent à la perfection Cédelar, un jeune label qui nous a conquis·e·s.

Pour le printemps, on veut un style qui nous démarque. Un vestiaire abordable aux détails qu’on ne voit pas partout. Des pièces de qualité, qui correspondent à notre désir de ne plus se fondre dans la masse. Et en même temps, de rester en phase avec les tendances pointues du moment.

C’est exactement ce que propose Cédelar, jeune marque qui réussit le pari de transformer des basiques en pièces sans pareilles – et ce, sans qu’on ait (trop) besoin de casser sa tirelire. On vous explique en 5 points pourquoi craquer. 

Une esthétique unique

Le point fort de Cédelar ? Proposer des coupes, des motifs, des innovations stylistiques qui ne ressemblent à aucunes autres. Marie Cheng, sa créatrice, met un point d’honneur à offrir à ses clientes des modèles qu’elles n’auront pas vu ailleurs. Parmi les best-sellers de la marque, on repère le jean flare Reyi, conçu à partir de deux empiècements de denim superposés sur la longueur, la veste crop Rays, en polaire façon shearling et manches denim, le blazer Mathilda, beige avec illustration filaire imprimée sur le devant, ou encore la chemise Bafy, noire avec une coupe asymétrique forte. Tendance et timeless.

Des nuances pastel féériques

L’univers de Cédelar fait la part belle aux teintes douces. Rose poudré, bleu ciel, jaune quasi immaculé : autant de nuances féériques qui signent une garde-robe soignée. Ces couleurs se déclinent d’ailleurs sur une même pièce. Une mini-robe chemise en satin plissée à manches longues, cintrée à la taille et dotée de poches (un plus non négligeable, qu’on se le dise), baptisée Arina. On l’enfile avec une paire type Dr. Martens pour un contraste edgy, ou des sneakers pour accentuer le look joueuse de tennis chic. 

Des valeurs empouvoirantes

« La femme Cédelar est élégante, vive et romantique », décrit la griffe. « C’est une femme très forte et courageuse, qui n’a pas peur d’être différente des autres. » Ne pas craindre de sortir du lot, célébrer ce qui nous distingue : une ode à s’accepter telle que l’on est et à s’affranchir d’une norme réductrice qui, chez Paulette, ne peut que nous séduire. « Soyez unique, avant-gardiste et accessible », encourage la marque. C’est noté !

Des accessoires incontournables

Rien que de faire défiler les différentes paires d’escarpins, bottines, mules que Cédelar propose fait du bien à notre âme en mal de beaux jours. Idem pour les lunettes de soleil qui, là aussi, se conjuguent en teintes pastel auxquelles il est difficile de résister. On se voit déjà d’ici sortir de chez nous d’ici quelques mois, paire Funky rose et blanche sur le nez et Eliott citron aux pieds. Au bras, le Haley vert d’eau qui ponctue un look impeccable et décalé. 

Quand mode rime avec art

Cédelar se prononce « C’est de l’art ». Un nom tout en poésie qui illustre bien l’intention du label : mêler art, design et mode dans son processus de création comme dans le résultat de ses collections bi-annuelles. D’ailleurs, le slogan de la marque parle de lui-même : « We make art, not clothes », « Nous faisons de l’art, pas des vêtements ». La promesse d’une ligne travaillée, pensée comme une œuvre que l’on aimera autant regarder que porter. Et qui nous donne une allure folle. On shoppe sans hésiter.

Pièces à retrouver sur cédelar.com

Un article de Pauline Machado

Si pour vous aussi, la rentrée est souvent synonyme de chutes dans les escaliers du métro, de glissades absurdes sur des feuilles mortes et autres trottoirs humides, j’ai une bonne nouvelle pour vous : Monki est de retour, et sa nouvelle collection intitulée « The Big Fall » ne va pas vous laisser tomber (du moins, pas n’importe comment !)

Composée de pièces clés aux couleurs douces et désirables (lilas, beige, camel…), la collection Monki automne-hiver 2019 nous aide à entrer en douceur dans cette saison avec des modèles associant coupes amples, minimalisme et style sportswear, pour un look à toute épreuve. Même celle de la chute !

Une collection pointue, confortable et désirable

Monki a pensé à toutes vos envies pour cette rentrée. Les accessoires pointus donnent envie d’enfiler directement chaussettes rayées, hairclips perlés, et serre-tête preppy. Les pièces de prêt-à-porter ne sont pas en reste. Jupe fluide et féminine, ensemble de sport ultra-confort, tops sobres et doux, pantalons droits indémodables, manteaux chics, sneakers ou boots blanches au pied, vous êtes prêtes à tout affronter. Et si jamais vous glissez ?

Une dose de bonne humeur et de légèreté

Monki vous rassure et vous rebooste illico ! Pour la campagne de cette collection, la photographe Sarah Blais suit ainsi la mannequin Lily McMenamy dans ses péripéties parisiennes pleines de joyeuses gamelles. Force est de constater qu’elle conserve autodérision, pep’s et style impeccable, même en pleine dégringolade : l’esprit Monki, en somme !

Alors que le ciel (et parfois le moral) peut tourner à la grisaille, Monki, fidèle à son ADN, ne manque pas une occasion de nous transmettre de belles énergies. Si on tombe, on ne va pas se mentir, ce ne sera peut être pas avec grâce, mais avec le style et le sourire, oui ! Alors, merci Monki !

La collection automne-hiver 2019 « The Big Fall » sera disponible dans les boutiques Monki et en ligne dès fin septembre.

Article d’Alexandra Hostier