Vous l’avez sûrement aperçue sur les planches de la scène de The Voice. Dans l’équipe de Mika, London Loko a su nous séduire. Mystérieuse et réservée à l’écran, l’artiste se révèle pétillante dans son nouveau single Up & Down. Rencontre avec une jeune femme haute en couleur !

London Loko sort son nouveau single Up & Down aux sonorités pop. Crédits : ©Antoine Guilloteau.
London Loko sort son nouveau single Up & Down aux sonorités pop. Crédits : ©Antoine Guilloteau.

Nina pour Paulette : Si l’on devait te présenter, qu’aimerais-tu que l’on dise de toi ?

London Loko : Très honnêtement, rien de particulier. J’entends et lis déjà pas mal de choses. Si je pouvais choisir, j’aimerais qu’on retienne de moi que je suis une personne différente, cool, originale. Et ensuite, oui, je suis ambitieuse, donc j’accepte ça aussi.

https://www.instagram.com/p/B8e0gNsh4q9/

N :  London Loko, c’est un nom de scène pop et funky, comment l’as-tu trouvé ? 

LL : Merci ! C’est vrai que c’est un nom assez original et décalé… un peu comme moi je dirais. 

Cette question m’amuse toujours autant, car l’histoire aussi est, comment dire…. particulière. En fait, je voulais aider ma mère à trouver un nom pour son chat et c’est finalement le mien que j’ai trouvé en surfant sur un site pour noms de chat.

Il y avait « London » et « Loko » qui se trouvaient à proximité, et vous connaissez la suite. Ça a l’air un peu fou, mais c’est l’histoire vraie ! Et puis, ma mère a finalement appelé son chat Cannelle pour ceux et celle qui se demandent.

N : Comment t’es venue l’idée d’écrire Up & Down, ton nouveau single ?

LL : C’est en sortant de The Voice.

Ma dernière interprétation (Sally, de Carmel) a créé chez moi un réel déclic. J’ai su que c’était dans cette direction que j’avais envie d’aller et qu’il fallait que je gratte dans ce sens. Quelques semaines après, j’ai contacté mon beatmaker, Ditlef, avec qui je travaille depuis toujours sur les registres soul et funk que j’apprécie beaucoup, et je lui ai lâché un « Je sais ce qu’il faut qu’on fasse ! ». C’est comme ça qu’il a commencé à composer une prod’ au style bien marqué. D’ailleurs, en vous répondant j’ai des références qui me viennent à la tête, genre Madonna plus jeune… Dans ma tête, ça pétille ! Enfin bref, c’est ainsi que Ditlef a créé la musique. Quelques jours plus tard, nous nous sommes retrouvés en studio. Il me fait alors écouter et j’ai tout de suite senti qu’il y avait quelque chose de très intéressant. J’ai commencé à fredonner quelques mots et ai immédiatement trouvé les mélodies de cette chanson. J’avais écrit une première version de Up & Down en anglais, mais mon entourage m’a tout de suite conseillé d’en faire une version en français. J’ai d’abord essayé de retranscrire mon premier texte, mais les mots n’étaient pas aussi percutants, jolis… C’est alors que j’ai demandé à une amie proche, la chanteuse Carmen que je croisais régulièrement au studio, de m’aider à trouver les bons mots. Elle a accepté et fini par écrire cette chanson avec moi. Je trouvais qu’elle avait une très jolie plume et je ne me suis pas trompée ! Une deuxième version est née. LA version !

Je suis très fière d’avoir collaboré avec ces deux artistes au talent formidable. 

https://www.instagram.com/p/Bx7E1VtBhoN/

N : Il s’agit de ton premier titre aux sonorités pop et disco, que peux-tu nous en dire ?

LL : C’est une chanson qui me ressemble. Elle est joviale et solaire. Effectivement, elle sonne disco-pop, mais est clairement liée à mon registre soul 2.0. Cette chanson est là pour rappeler qu’il est important de rester positif malgré les difficultés de la vie. J’ai envie d’apporter un peu de joie de vivre en cette période morose. Par la même occasion, je veux que ce soit une sorte de flash-back vers les bons moments qui ont marqué toutes les générations, et que nos parents comme nos enfants puissent apprécier.

C’est un hymne à l’amour et au lâcher-prise. 

N : Tu nous invites à danser sur Up & Down, et toi, sur quoi tu danses ? 

LL : (rires) Oui ! Venez, on danse !!

J’adore danser sur du gros son old school, hip-hop, pop et house. En ce moment, je danse beaucoup beaucoup beaucoup, mais vraiment beaucoup sur Into The Groove, de Madonna et Love At First Time de Kylie Minogue.  J’ADORE ! 

Je suis en boucle dessus et je n’arrive plus à m’arrêter !

Vous venez danser ? 

N : Dans ton clip, tu arbores un style rétro pop, est-ce ton look de tous les jours ? 

LL : Pas tout le temps, j’aime aussi être un petit peu plus décontractée.

Je vis avec mon temps, j’ai un style très cross-over. Quelques pièces neuves, quelques pièces chinées… Vous pouvez facilement me croiser en robe Courrèges avec des sneakers et mon petit bob, autant qu’en denim jeans, bottines et sur-chemise Dickies XXL… et toujours un bob. Un truc qui est sûr c’est que j’adore les bobs ! On devrait créer un émoticône qui porte un bob.

https://www.instagram.com/p/B0OWNgoAw6e/

N : Une petite anecdote à nous partager sur ton nouveau single ? 

LL : J’ai su que cette chanson allait plaire quand j’ai vu ma mère se dandiner dessus.

A vous d’imaginer la scène…

N : Et pour finir, une petite pensée que tu voudrais partager avec nos lecteur.ice.s ?

LK : Écoutez de la musique, des chansons ! Celles qui vous font du bien, celles qui vous font danser, voyager ! Et partagez avec vos proches, votre famille, vos voisins : nous avons tous besoin de nous évader en ce moment.

Et continuez à lire Paulette, plein de choses cool s’y passent.

Je vous aime !

Propos recueillis par Nina Hossein