Cet hiver, la marque italienne PINKO opte pour la durabilité. Rénovation et innovation sont les mots clés. La maison fait donc appel à Patrick Mcdowell, designer britannique reconnu pour son engagement envers la mode durable. La collection est composée de pièces réinventées à partir des invendus de la marque. Une idée plutôt cool, n’est-ce pas ?

Une capsule 100% recyclée 

La mode fait partie ,aujourd’hui encore, des industries les plus polluantes du monde. Sensible à l’environnement, Caterina Negra, directrice de la création de PINKO, décide d’agir à travers cette nouvelle collection. L’objectif ? Diminuer la production et ainsi limiter les invendus. Et ce challenge a déjà porté ses fruits en permettant de récupérer plus de 1000 mètres de tissus. Après un long travail de sélection, dé-construction et reconstruction… Faîtes place à la création chez Pinko. 

Passion pour l’innovation

Il est essentiel de souligner que l’un des points communs majeurs de ces créatifs est leur passion pour l’innovation. Ensemble, ils vont mettre en œuvre des moyens valorisant le concept de la mode circulaire tout en préservant l’esthétique et le charme de la marque. L’ancien élève de Central Saint Martins utilise ses techniques afin de proposer une toute autre vision de la maison et du futur. Blue jeans, bijoux, froufrous, patchwork, franges, strass et paillettes dans cette capsule, il y en a pour tous les goûts.

Un défi audacieux, motivé par l’espoir d’un avenir prometteur. PINKO et Patrick mettront des paillettes dans nos vies fin novembre. Rendez-vous directement sur le site pinko.com.

Un article signé Exaucée Nzoigba.