Marque phare des 90’s, avec ses chaussures à plateformes devenues iconiques, No Name n’a pas fini de casser les codes.

Pour le printemps-été 2021, la marque française a décidé d’en mettre plein les yeux avec des sneakers fidèles à son ADN. D’épaisses semelles crantées, des plateformes, et même des patchworks en denim, dignes d’un épisode de Friends ou de Dawson. Sauf que lorsque ces séries étaient diffusées pour la première fois, la mode écoresponsable n’était un sujet pour(presque) personne.

Bien dans son époque, No Name a développé, pour sa nouvelle collection, plusieurs modèles de sneakers dans des tissus durables. C’est le cas de la Flex Ripple, la jogger à semelle bicolore de la griffe, et de la Arcade Fly, nouvelle venue dans la collection, dont les mailles souples et respirantes ont été conçues à partir de bouteilles en plastique recyclé. Et quand No Name imagine des sneakers à base de denim, la marque se tourne naturellement vers l’upcycling : pour réaliser ces mosaïques uniques, elle récupère en friperies d’anciens jeans auxquels elle offre une nouvelle vie. On a plutôt envie d’en faire partie.

Photo de gauche
Chemise en viscose et lin LGN Louis-Gabriel Nouchi
Robe en jersey de coton Maison-Cléo
Lunettes de soleil en acétate biologique et verres organiques Aude Herouard
Chaînette de lunettes en acrylique Emmanuelle Khanh
Sneakers Flex Ripple en jean recyclé No Name

Photo de droite
Top en soie mélangée Sonia Rykiel
Pantalon en latex Avellano
Sneakers Flex Ripple en cuir velours et mesh fabriqué à partir de plastique recyclé No Name

Photo de gauche
Top et pantalon en viscose mélangée Valentine Witmeur Lab
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Photo de droite
Chemise en coton Asos
Maillot de bain en polyamide Billabong
Lunettes de soleil en acétate biologique et verres organiques Aude Herouard
Ceinture en cuir synthétique Elisabetta Franchi sur Zalando.fr
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Cardigan et pantalon en viscose mélangée Valentine Witmeur Lab
Sneakers Arcade Fly, tige fabriquée à partir de plastique recyclé No Name

Photos Faustine Martin

DA Irène Olczak & Magali Forey

Stylisme Magali Forey

Modèle Julia Marroni

Maquillage & Coiffure Emilie Green

Production Mathilde Garbé

Merci à Aussih

Texte Tanissia Issad

No Name x Paulette 2021

À l’occasion des 30 ans de No Name, la marque de sneakers des années 90 invite des designers à revisiter quelques modèles phares.

No Name x Kitesy Martin

Deux marques engagées

Tout le monde se souvient de ces chaussures à plateformes emblématiques durant les nineties. No Name incarne une féminité décomplexée qui séduit toutes les générations. Elle est à la fois urbaine, décontractée, engagée et fun.

Afin de souffler ses 30 bougies, No Name choisit Kitesy Martin, la créatrice de bijoux vintage, qui a su faire la différence.

Kitesy Martin est une passionnée de bijoux chinés au fil de ses rencontres. Elle crée sa marque éponyme en 2018. Sensibilisée par les questions environnementales, l’upcycling est son mantra.

Une collaboration anniversaire

Pour cette collaboration, Kitesy Martin personnalise la Kross Low Boots Ivory de la marque No Name, le modèle adulé de l’été dernier. Elle décide de la customiser subtilement en utilisant un bijou entièrement réalisé à partir de chutes de tissus et d’accessoires dénichés dans les archives des ateliers No Name. 

La chaussure Kross Ivory par Kitesy Martin est en série limitée à 56 exemplaires. Chaque paire est numérotée et parée d’un bijou unique. 

La collection No Name x Kitesy Martin est disponible sur l’e-shop et dans le flagship No Name situé au 16 rue du Bourg Tibourg, à Paris, au prix de 169 €. 

Un article d’Alicia Desrivieres

NO NAME lance pour la première fois une sneaker mixte, d’ores et déjà disponible sur leur site internet. Difficile de résister.

« NO NAME, NO GENDER »

A l’occasion du printemps, la marque française à la grosse semelle revient sur le devant de la scène avec sa nouvelle sneaker mixte. NO NAME créait des produits uniquement destinés aux femmes. Dorénavant, avec la nouvelle collection « No Name, No Gender », les hommes pourront aussi les porter. NO NAME est reconnue pour faire gagner 5 centimètres et plus, en fonction du modèle que vous avez choisi. La marque existe déjà depuis 30 ans et n’a pas pris une ride. 

La nouvelle sneaker est dorénavant accessible aux hommes. Le modèle basic est disponible en blanc ou en noir. Fabriquée en de toile de coton, elle se décline en deux tailles : basse ou haute. La « No Name, No Gender » est montée sur une plateforme de 5 centimètres. Les Iron Mid sont disponible au prix de 119€ alors que le modèle Iron Sneaker l’est pour 99€. Les tailles vont du 36 au 45. Cette nouvelle sneaker vous fera prendre de la hauteur et vous verrez le monde d’une différente manière. 

La sneaker est d’ores et déjà disponible sur leur site internet et débarque en boutique dès la fin du confinement.

Article de Sofia Rogozarski

NO NAME crée l’événement. A l’occasion de sa collection printemps-été, la marque de basket à plateformes lance son mouvement Express Yourself. Lors de la prochaine Fashion Week, NO NAME va exposer ses nouveaux modèles de façon grandiose.

EXPRESS YOURSELF. Le nouveau mouvement lancé par NO NAME a pour but d’être « une ode » à toutes les femmes qui portent leurs chaussures. Une revendication de la liberté de la femme qui va prendre forme de façon singulière et mémorable. En effet à l’occasion de la Fashion Week, NO NAME créera des événements autour de sa nouvelle collection.

A Paris, New-York et Tokyo, la marque organisera une exposition EXPRESS YOURSELF. Au programme, une sélection d’artistes locaux qui auront tous travaillé autour du thème « Volume« , maître mot de la nouvelle gamme M, L et XL. Lors de l’événement, une boite à chaussures de taille humaine sera exposée où une chaussure géante sera customisée par le label ORNEMENT. Les œuvres d’artistes internationaux seront aussi présentes comme les collages de Emir Shiro, les robes du collectif House of P, ou encore les créations du label new-yorkais Brawhaus.

Une exposition, une cause et une nouveauté

Avec EXPRESS YOURSELF, la marque souhaite poursuivre et accélérer son internationalisation. Une tournée qui passera donc par Paris, New-York et Tokyo. Une fois terminées, toutes les oeuvres seront vendues et les fonds versés à une association qui lutte pour l’égalité hommes-femmes. Une cause importante pour NO NAME qui lance justement cette année sa collection homme.

L’exposition sera donc présente à Paris à partir du 17 Janvier prochain au 88 boulevard Beaumarchais. Elle y restera jusqu’au jusqu’au 22 Janvier avant de s’envoler pour New-York, puis pour Tokyo.

Article de Charline Bouzon