Alors que le monde oscille entre confinements et couvre-feux, la marque ultra-Instagrammable dévoile des pièces à porter bien au chaud chez soi.

Parce qu’on est toujours à la maison, la marque NastyGal propose une sélection « home sweet home » . On y trouve alors des vêtement à la fois confortables et au coeur de la tendance, pour vivre nos meilleures vies depuis nos canapés.

Une collection sous le signe du retour aux sources

Le fil conducteur de la collection est clair : le confort. Elle se compose donc de sweatshirts, de joggings et de t-shirt oversize 100 % coton. Confortable toujours, mais sans effet pyjama ! Surfant sur la tendance 90’s, la sélection se veut fraîche et minimale. Les pièces sont en effet majoritairement monochromes, à l’exception de quelques tentures en tie & dye et des chemises en flanelle, afin de conserver une forme de simplicité, mot-clé pour rester tendance.

Des essentiels en temps de pandémie

Et bien sûr, pour rendre hommage à la persévérance dont nous faisons tou·te·s preuve en cette période inhabituelle, la collection se pare de messages graphiques. Avec une touche d’humour bien méritée, elle reprend donc les thèmes qui ont porté les millennials ces derniers mois. Des commémorations de l’esprit hérités de la pandémie : « Fuck 2020, Fuck 2021″, « Fucking over it », qui seront autant de souvenirs pour « le monde d’après ». 

En ajoutant des expressions ironiques, cette collection tend donc à insuffler une onde positive, et célébrer une période propice à se retrouver, et à profiter de son chez soi. Une sélection aux coloris doux et aux pièces faciles à assortir, mais surtout confortables, qui deviendra rapidement l’incontournable des confiné·e·s, télétravailleur·se·s et autres casanier·e·s en tous genres. Et pour les moments où l’on se retrouverait par mégarde à mettre le nez dehors, on en profite alors pour enfiler le masque tie & dye, sans oublier le gel hydroalcoolique, icône de la saison 2020-2021. 

Une sélection à retrouver dès maintenant sur le site NastyGal 

Un article par Shad De Bary

Nasty Gal x Emrata, c’est une collection stylée et vintage, à l’image de la girl boss qu’on admire. 

Pour cette collection automne-hiver 2020, Nasty Gal a choisi Emily Ratajkowski comme égérie. Au-delà d’incarner la ligne, elle l’a aussi inspirée et collaboré avec la griffe pour sa création. Au rendez-vous ? Une gamme 90s et 80s, avec des silhouettes structurées, des imprimés originaux et des découpes sensuelles.

Des valeurs communes

  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal
  • Emily Ratajkowski qui pose dans sa collection avec Nasty Gal

La mannequin et femme d’affaire Emily Ratajkowski était une évidence pour la marque angeline. Pourquoi ? Grâce à sa « ténacité et son courage à défendre ses convictions. » Mais pas seulement. Pour cette seconde collaboration, la marque veut tout particulièrement mettre en avant ses engagements, notamment dans le féminisme. « Féministe émérite, Emily utilise sa plateforme pour dénoncer les injustices, promouvoir le body positivisme et libérer la parole des femmes, s’imposant comme une évidence pour représenter Nasty Gal, marque célébrant les femmes audacieuses, qui s’assument pleinement et qui ont le goût du risque.« 

Une collection audacieuse

Nasty Gal x Emrata, c’est une collection audacieuse. Elle « propose un retour dans les années 90, mélangeant découpes sensuelles, jeux de transparence, fentes osées et décolletés plongeants. » Créée pour se démarquer, elle offre des couleurs vives – comme le violet et le rouge, des imprimés originaux – comme le zèbre, des pièces à strass, des épaulettes… Tout ça, entre 30 euros et 150 euros et avec des tailles qui vont du 34 au 52. 

Collection disponible sur le site internet Nasty Gal à partir du 7 octobre. 

Article de Clémence Bouquerod

Nasty Gal s’associe avec la très suivie Cara Delevingne pour une collection spéciale fêtes de fin d’année. Alors autant vous dire, que, oui, il y’en a des paillettes, des motifs animaliers, des tailleurs et des robes bling bling pour ces moments de partage et festivités.

Une campagne de plus pour le site Nasty Gal 

Dire que Nasty Gal a débuté sur Ebay, avec des vêtements chinés en frippe, et qu’aujourd’hui la marque est mondialement répandue et ne cesse de collaborer avec les plus grandes. En effet, ça motive ! Rachetée par l’entreprise Boohoo depuis quelques années, cette marque continue de plaire et de nous surprendre avec des collections plus belles les unes que les autres. Pour ce mois-ci, Cara Delevingne et Nasty Gal sortent près de 40 pièces composées de robes, jupes, vestes, pantalons et plus pour briller le soir du nouvel an (ou juste demain matin au bureau) !

« J’ai suivi la marque pendant des années et je suis inspirée par leur approche de la mode, toujours rebelle et en constante évolution. J’aime travailler avec des marques qui incitent sur le style, et c’est ce que fait cette collection » 

Cara Delevingne pour sa collection Nasty Gal

Une collection rock et chic 

Pour le choix de cette nouvelle collaboration, Cara Delevingne et Nasty Gal ont décidé de s’inspirer des icônes rock féminines des années 70-80. Toute la collection déborde de strass, mais aussi de simili cuir, de fausse fourrure et de veste à franges, le tout ayant été remis au goût du jour. Une légère préférence pour le costume à motif pied-de-poule et son pantalon patte d’éléphant. Bon, on admettra toutefois que l’on craque aussi pour la robe en velours et la jupe zébrée à sequins ! Bref le choix est cornélien pour ne sélectionner qu’une seule pièce.

Il faudra compter entre 30 et 300 euros par pièce, mais bon… C’est Cara, n’est-ce pas ?

Retrouvez toute la collection dès maintenant sur le site de Nasty Gal.Fraîchement débarqué en France, mais ça on ne vous l’apprend pas. Allez, cela laisse juste le temps pour trouver sa tenue pour le nouvel an ! 

Article par Juliette Boulegon