Le créateur londonien Erdem poursuit sa lancée et propose des pièces toujours aussi poétiques et élégantes. Mais cette fois-ci pour sa collection capsule, il s’associe avec la plateforme de shopping en ligne Matchesfashion. Ensemble, ils s’inspirent de la version seventies de Songe d’une nuit d’été pour des pièces modernes et raffinées. 

Erdem Moralioglu signe une collection capsule inédite avec Matchesfashion. Crédits : ©Erdem Moralioglu.
Erdem Moralioglu signe une collection capsule inédite avec Matchesfashion. Crédits : ©Erdem Moralioglu.

C’est en juin que Matchefashion a lancé une collection de robes et pièces romantiques, créées par le designer londonien Erdem. Poétique et attaché au savoir-faire artisanal, ce dernier a imaginé cette ligne en s’inspirant des costumes de la pièce Songe d’une nuit d’été de Peter Brook, adaptée de l’oeuvre de Shakespeare dans les années 70.

Spécialement conçue pour les femmes, la gamme est pensée pour charmer et être charmée. Enveloppée dans de ravisantes pièces, vous voilà habillée pour une garden-party ou une soirée aux chandelles. 

Dans cette collection capsule, les robes sont longues et parées de broderies fleuries. Crédits : ©Erdem Moralioglu
Dans cette collection capsule, les robes sont longues et parées de broderies fleuries. Crédits : ©Erdem Moralioglu

Une collection capsule pour célébrer la femme 

Erdem a fait le choix de concevoir cette collection capsule comme un hommage à la femme. Délicates, raffinées, douces et romantiques, les pièces se distinguent les unes des autres par leurs couleurs uniques, leurs broderies florales et joviales et les quelques ornements en guipure signature. 

Dans les treize pièces, vous pouvez également retrouver des jupes et des tops brodés signé par le créateur londonien. Crédits : ©Erdem Moralioglu
Dans les treize pièces, vous pouvez également retrouver des jupes et des tops brodés signé par le créateur londonien. Crédits : ©Erdem Moralioglu

« Erdem crée des tenues qui associent glamour intemporel et sens de la modernité. La collection plaira à une clientèle avisée à la recherche de pièces élégantes pouvant être portées de manière contemporaine« , explique Nathalie Kingham, directrice Mode et Achat chez Matchesfashion.

13 pièces aux couleurs estivales

Pour cette collection capsule tout en romantisme, les treize modèles jouent la carte des couleurs, mais aussi de la transparence. Ainsi, on retrouve quelques robes en organisa blanc transparent, brodé de fleurs bleues, vertes, rouges ou encore roses. Tout en finesse, ces détails viennent illuminer le teint pour un look plus frais que jamais. 

Erdem joue aussi avec les matières comme la soie et les perles que l’on retrouve sur les longues robes effleurant le sol.

« J’aime l’association contrastante de ces motifs floraux très romantiques et des couleurs vives et audacieuses, comme l’illustrent les robes brodées vert foncé. Je voulais quelque chose de simple et de ravissant à la fois« , témoigne Erdem Moralioglu.

Vous pouvez dès à présent retrouver la collection capsule sur Matchesfashion

Article de Nina Hossein

De la recherche à la création de vêtements, Priya Ahluwalia met toutes ses compétences à disposition pour sortir des collections uniques pour l’homme moderne. Elle va jusqu’à puiser dans ses origines que l’on retrouve en photographie dans son livre Jalebi. 

Crédits : ©Laurence Ellis.

La jeune créatrice utilise son double héritage indo-nigérian et ses racines londoniennes pour créer des collections uniques. Ce patrimoine mixte, on le retrouve dans le tome de photographie Jalebi. Un ouvrage pour rendre compte du travail de la créatrice. 

Jalebi, un livre source d’inspiration

Les couleurs sont étonnantes et les photos éblouissantes de beauté. Des portraits, des textiles et des scènes du quotidien, voilà en image la vie en Grande-Bretagne de la communauté Punjabi dans le Southall. 

Crédits : ©Laurence Ellis

Ces photos ont été prises par Laurence Ellis. Avec son appareil, elle s’immisce dans le regard de Priya Ahluwalia afin de comprendre l’origine de ses idées. En image, on retrouve la beauté de la diversité, mais aussi et surtout l’enrichissement qu’apporte l’immigration à une communauté. Des moments de vie, des instants en famille, Jalebi nous plonge directement dans le quotidien des Punjabis. 

Un tome aussi engagé que les créations

Priya Ahluwalia prend soin de concevoir des vêtements en matières recyclées. Consciente des enjeux climatiques et environnementaux qui se jouent, elle tente au maximum de redonner vie aux tissus dans des créations toujours colorées. Cet engagement, on le retrouve avec Jalebi.

Crédits : ©Laurence Ellis.

En effet, l’ensemble des bénéfices de Jalebi, ainsi que les ventes de tirages photographiques, sera reversé au Stephen Lawrence Charitable Trust et aux Southall Black Sisters

Article de Nina Hossein

Des couleurs pétillantes, des motifs fleuris et des vêtements légers : voici Farm Rio. La marque brésilienne s’exporte enfin à l’international et s’installe au Bon Marché cet été. 

Farm Rio s'exporte à l'étranger et fait son arrivé au Bon Marché. Crédits : ©Farm Rio.
Farm Rio s’exporte à l’étranger et fait son arrivée au Bon Marché. Crédits : ©Farm Rio.

Farm Rio, c’est une histoire d’abord locale. La marque prend racine il y a de ça 23 ans sur une place de marché. Les vêtements regorgent des couleurs éclatantes que l’on retrouve partout dans le paysage de Rio. Telle une ode à la femme, les lignes incarnent parfaitement l’esprit féminin avec des textures souples et légères. Les motifs s’inspirent de cette vie douce et ensoleillée du pays. 

Du Brésil à l’international, la marque prospère 

Très vite, Farm Rio a su séduire les Brésiliens et la marque a donc reçu un accueil fulgurant. Les boutiques se sont multipliées, d’abord à Rio, puis doucement dans tous le pays. Au point qu’aujourd’hui les collections sont devenues le symbole d’une marque lifestyle la plus aimée et importante du pays. 

On connaissait Havaianas pour ses tongs, maintenant, c’est une marque de vêtements brésilienne qui connaît à son tour un essor international. Oui, forte de son ADN, Farm Rio a enchaîné les collaborations avec Adidas par exemple. Un succès qui propulse la marque aux États-Unis. Mais pas que !

Farm Rio fait son entrée au Bon Marché

La fameuse griffe brésilienne arrive aussi en Europe et plus particulièrement en France. Cette année, on pourra se vêtir de ses modèles aux couleurs éclatantes pour rayonner partout on l’on ira. Tout particulièrement cet été qui s’annonce chaud et plein de good vibes. 

Pour retrouver les collections, rendez-vous à Paris au sein d’un pop-up au Bon Marché. N’attendez pas trop longtemps, la marque y sera jusqu’à mi-juillet. Si jamais vous manquez l’évènement, il est évidemment possible de commander sur l’e-shop. Petit must : Farm Rio s’est associé à One Tree Planted. Alors, pour chaque achat sur le site ou point de vente, la marque offre un arbre à planter dans la forêt amazonienne ! 

Article de Nina Hossein

Cet été, Gémo a fait le choix de l’éco-responsabilité. La marque se dévoile dans une collection estivale en s’associant à la fondation Surfrider. Ensemble ils proposent des vêtements pour toute la famille en matière recyclée ou bio. 

Gemo x surfrider s'associent pour une collection familiale et éco-reponsable. Crédits : ©Gemo.
Gémo x surfrider s’associent pour une collection familiale et éco-reponsable. Crédits : ©Gemo.

Protéger la planète, agir de manière plus responsable et proposer des vêtements plus sains pour ses clients, voilà le choix qu’à décider de suivre Gémo. C’est donc sur sa collection été 2020 que l’on peut retrouver des maillots et tenues estivales éco-responsables. Pour l’occasion, la marque collabore avec Surfrider Foundation, une association engagée dans la préservation des océans et littoraux. De quoi encore plus apprécier notre été tant mérité ! 

Une collection pour les tout petits

Les bébés aussi ont droit à leur collection de vêtements éco-responsable. Gémo a fait le choix de développer une gamme de vêtements allant du 6mois au 3ans. Côté maillot, Gémo et Surfrider ont opté pour du polyester recyclé. Garçon ou fille, tout est fait pour accompagner bébé au mieux dans ses mouvements. Avec couleurs colorées, et des imprimés vagues et surfeur, voilà une collection qui a du peps, même pour les tout petits. Côté vêtement, on retrouve une sortie de bain pour ne pas attraper froid, des t-shirts en coton bio et même un t-shirt anti-UV. 

Une collection enfant pour les 4 à 10 ans existe aussi. Chez les filles, les maillots sont en une ou deux pièces. Mais on retrouve les mêmes imprimés que chez bébé. Avec ça, des t-shirts à nouer pour les filles, et des t-shirts aux imprimés vagues chez les garçons le tout dans des couleurs pastels pour s’assortir parfaitement à son maillot. 

Les adultes aussi ont leur lot de vêtements éco-responsables

Les tons sont pastel et parsemés de quelques couleurs pétillantes comme l’orange. Côté homme, on retrouve deux shorts de bain à motif toujours en polyester recyclé. L’un est kaki avec des motifs all-over et de petits surfeurs, l’autre se pare d’un motif vague comme pour la collection enfant. Chez les femmes c’est un maillot une pièce décolletée et dos nu pour allonger la silhouette. Dans chacune des collections, on retrouve également deux t-shirts en coton bio pour un maximum de plaisir. 

https://www.instagram.com/p/CBw9xhYnb-U/

Vous pouvez dès à présent retrouver la collection sur l’E-shop

Article de Nina Hossein.

Tels une célébration de l’amour, un hommage à cupidon et surtout la reconnaissance d’un savoir-faire, Heimat Atlantica sort une collection de sacs pleine de tendresse. Le G Bag et le Cupid sauront être nos meilleurs accessoires de l’été. 

Heimat Atlantica dévoile sa collection de sac printemps/été 2020 en hommage à l'amour. Crédits : ©Heimat Atlantica et Galeries Lafayette.
Heimat Atlantica dévoile sa collection de sac printemps/été 2020 en hommage à l’amour. Crédits : ©Heimat Atlantica et Galeries Lafayette.

Chez les Galeries Lafayette Paris Haussmann, le temps est à la célébration de Loveland, la période forte du premier trimestre pour ce grand magasin emblématique de la capitale. Alors pour l’occasion, Heimat Atlantica a misé fort en imaginant une collection qui chante l’amour. Deux modèles, aux couleurs pétillantes de bonheur, en sont le résultat. Comme un hymne à l’amour à porter partout, en toute saison, voici le G Bag et le Cupid !

G Bag et Cupid, des sacs qui réinventent le panier de villes 

Avec cette collection inédite, Heimat Atlantica a souhaité relancer l’artisanat portugais. La marque s’engage dans la préservation des techniques traditionnelles de tissage à la main. Et les deux derniers bébés de la marque illustrent parfaitement ce savoir-faire. Le G Bag et le Cupid sont confectionnés en roseaux, garnis de cuir grainé et bouclé de coton imprimé vichy. De véritables paniers de villes pour une allure chic et bohème !

https://www.instagram.com/p/B9ND46-Kmd4/

En donnant une forme cylindrique au Cupid, l’artisan Idoia Cuesta a réalisé une belle prouesse. Si les techniques restent traditionnelles, ce sac illustre des possibilités de tissages aussi modernes que raffinées. Une réalisation portée par l’amour puisque l’accessoire est un clin d’œil à l’étui rempli de flèches de Cupidon.

Le sac Cupid est un clin d'oeil à l'étui à flèches que portent Cupidon. Crédits : ©Heimat Atlantica et Galeries Lafayette.
Le sac Cupid est un clin d’oeil à l’étui à flèches que portent Cupidon. Crédits : ©Heimat Atlantica et Galeries Lafayette.

Heimat Atlantica signe sa collection de ses fidèles talismans

La marque a su faire sa renommée en signant ses sacs d’un petit talisman. Pour cette collection, Heimat Atlantica a fait appel au céramiste Mario de Ceràmicas da Ulla. C’est de deux petits cœurs flamboyants que les deux dernières créations se parent. Oui, la célébration de l’amour se trouve jusque dans les plus petits détails.

https://www.instagram.com/p/B8KZmXlKCL1/

Cette collection se veut plus responsable alors les créations printemps/été 2020 existent en stocks limités. Déclinés en différents coloris, le G Bag et le Cupid sont à retrouver en ligne, mais aussi en exclusivité aux Galeries Lafayette Paris Haussman. Voilà un sac pour être unique et apporter la tendresse de l’amour à sa tenue ! 

Article de Nina Hossein.

La mode n’a pas de taille. C’est ce que défendent deux blogueuses et amies américaines sur les réseaux sociaux dans de courtes vidéos. Elles sont à l’origine du mouvement #StyleNotSize.

Les copines Denise Mercedes et Maria Castellanos sont à l’origine du #StyleNotSize sur les réseaux sociaux.
Illustration de @createdbykarishhma

Elles apparaissent dans de courtes vidéos TikTok, toutes les deux portent la même tenue mais de manière différente. L’une fait une taille 2, l’autre une taille 14. Derrière cette collection #StyleNotSize elles veulent casser les clichés. En effet, les normes de beauté semblent dicter ce que l’on peut, ou non, porter, laissant sous entendre que certains vêtements sont interdis à certaines morphologies. C’est de cette notion -bien trop répandue – dont veulent se libérer les blogueuses.

Depuis janvier dernier, les amies diffusent ce message à un public de plus d’un million et demi de personnes sur leurs réseaux sociaux. Parties d’un simple amusement, elles ne s’attendaient pas à un tel succès. Depuis le lancement du mouvement #StyleNotSize, beaucoup d’internautes se sont prêtés au jeu, défiant les morphologies, les textures et les motifs avec pour seule idée : porter ce qui leur plaît.

Au-delà du hashtag

Les retours de leur communauté ont été très frappants. Principalement des femmes et des filles ont répondu avec admiration à l’initiative de ces deux amies. Mercedes a déclaré, à plusieurs reprises, être touchée par ces commentaires admiratifs.

Pour donner suite à leur initiative, les jeunes femmes ont glissé qu’elles espéraient lancer une collection de vêtements qui ne soit pas organisée autour de la taille. Contrairement à certains magasins qui ont des sections dédiées et des collections « adaptées » aux grandes tailles, l’idée serait seulement d’élargir le nombre de tailles disponibles pour un modèle.

Article de Aurélie Rodrigo

C’est au tour de Zalando. Alors que l’industrie de la mode mute doucement vers un fonctionnement plus durable et responsable, le géant européen rejoint la danse. Le distributeur s’engage à ne travailler qu’avec des marques éthiques d’ici 2023 grâce à un nouvel outil d’évaluation.

C'est une nouvelle ère pour le distributeur Zalando qui souhaite collaborer seulement avec des marques responsables.
Crédit : Zalando
C’est une nouvelle ère pour le distributeur Zalando qui souhaite collaborer seulement avec des marques responsables.
Crédit : Zalando

« En tant que la première plateforme de mode et lifestyle en Europe, nous souhaitons placer la barre encore plus haut, être les premiers à agir et encourager nos partenaires à suivre cette dynamique qui nous permettra de faire face ensemble aux problèmes majeurs de la société actuelle : changement climatique, utilisation des ressources et droits des travailleurs. » Zalando aussi, change de cap et met les voiles vers un nouveau monde de la mode. Son objectif : ne distribuer que des marques durables d’ici 2023.

Pour assurer cette promesse, le géant européen s’associe à Sustainable Apparel Coalition (SAC) et Higg Co. SAC est à l’origine d’une suite d’outils permettant « aux marques, aux détaillants et aux installations de toutes tailles – à chaque étape de leur parcours de développement durable – de mesurer et de noter avec précision les performances de durabilité sociale ou environnementale d’une entreprise ou d’un produit ». Higg Co est l’un d’entre eux. « L’indice Higg est le premier effort à l’échelle de l’industrie pour changer la fabrication de mode à grande échelle. En construisant la technologie pour l’activer, nous aidons l’industrie à évoluer vers un avenir durable. »

Durabilité, définition

C’est un double objectif pour Zalando, qui souligne le manque d’uniformité derrière le terme de durabilité. En effet, il existe de nombreux certificats, beaucoup de labels et d’initiatives sur le marché de la mode. Chacun en aurait presque ses propres évaluations et objectifs. C’est donc pour l’uniformité des critères et des ambitions que planche le distributeur européen. Zalando entend bien « soutenir les entreprises et leurs partenaires dans la mise en place de l’indice Higg BRM« .

Ce nouvel outil semble un des plus complets sur le marché. Il propose aux entreprises d’évaluer en détail leur performance sur le plan éthique et environnemental, en matière de droits de l’homme, d’équité des salaires ou d’émissions de CO2 par exemple.

La sélection éco-responsable de Paulette

Article de Aurélie Rodrigo

Si le sac est un accessoire pratique où ranger nos affaires, il est aussi et surtout un indispensable pour sublimer notre look. Pour une finition plus rock’n roll, Kate Moss s’associe de nouveau avec Zadig & Voltaire. Ensemble, ils revisitent deux modèles phares pour un perfect match !

Kate Moss s'associe à Zadig & Voltaire pour repenser les deux sacs phares d'une précédente collaboration. Crédits : ©Zadig&Voltaire.
Kate Moss s’associe à Zadig & Voltaire pour repenser les deux sacs phares d’une précédente collaboration. Crédits : ©Zadig&Voltaire.

Forte d’une première collaboration entre le célèbre top modèle et Cecilia Bönström, la marque parisienne repense ses deux modèles phares. « Wallet » et « Kate Medium » font peau neuve et nous accompagnent partout cet été. Zadig & Voltaire signe cette nouvelle version d’un look rock’n roll que la marque maîtrise à la perfection.

Le Kate Medium, un sac qui s’adapte à la situation

Avec ce nom iconique, la Kate Medium est l’allié parfait des femmes qui ont mille journées en une. Il s’adapte à toutes les situations pour être aussi casual que chic ! Il se porte aussi bien en jean qu’en robe de soirée pour un look plus qu’élégant. Avec son imprimé léopard, sa chaîne dorée réglable et sa bandoulière en cuire, il ne laissera personne indifférent ! 

 Le Kate Medium a été pensé pour s'adapter à toutes les situations. Adoptez-le pour un look chic et casual. Crédits : ©Zadig&Voltaire.
Le Kate Medium a été pensé pour s’adapter à toutes les situations. Adoptez-le pour un look chic et casual. Crédits : ©Zadig&Voltaire.

Esprit sauvage et libre avec le Wallet

Libre dans sa tête et dans ses mouvements, avec le Wallet votre démarche s’annonce transcendante. Libre aussi de porter cet accessoire comme bon vous semble : en simple portefeuille, en minaudière ou en sac ceinture, il vous accompagne tout au long de la journée. Son imprimé python va subtilement réveiller votre coté rock. Le Wallet c’est la touche sauvage qui sublime votre féminité affirmée !

Zadig & Voltaire signe un look rock'n Rolls avec son sac Wallet à l'imprimé python. Crédits : ©Zadig&Voltaire.
Zadig & Voltaire signe un look rock’n Rolls avec son sac Wallet à l’imprimé python. Crédits : ©Zadig&Voltaire.

Vous pouvez dès à présent retrouver ces deux it-bags dans toutes les boutiques et sur l’e-shop.

Article de Nina Hossein.

Pour célébrer l’été qui est (enfin) presque là, la griffe de prêt-à-porter Atelier Bartavelle a imaginé un modèle de maillot de bain responsable aux jolis motifs conçus par Twice Studio.

Twice studio

Rencontre Paris-Marseille pour Twice Studio et Atelier Bartavelle. De ce classico mode naît un maillot de bain une pièce responsable décliné en deux coloris. Les imprimés, pensés par le studio parisien de direction artistique fondé par Fanny Le Bras et Clémentine Berry, mettent en couleurs la Grèce Antique.

La griffe phocéenne de Caroline Perdrix et Alexia Tronel a, quant à elle, mis à contribution sa maîtrise des coupes et de la filière de production durable du bassin méditerranéen. Après avoir récupéré des déchets en mer, une usine de Barcelone tisse une étoffe labellisée EcoWave, qui file ensuite dans un atelier marseillais où les maillots sont confectionnés. Soit un processus de fabrication concentré sur un rayon de 500 kilomètres, une gageure pour la mode où la chaîne de production s’étale généralement sur des distances dix fois supérieures.

Et pour ne rien gâcher, les ventes sont réalisées via un système de pré-commande où la production, raisonnée, suit la demande, limitant aussi bien les stocks que les invendus. Chic.

atelierbartavelle.com

Les maillots seront en ventes à la boutique de la Villa Noailles, à Hyères, cet été !

Article de Tanissia Issad

Mini ou maxi, chic ou casual, pour la plage ou les soirées d’été, elles sont de retour ! H&M lance sa nouvelle collection de robes d’aujourd’hui faites dans les matières de demain (ou d’hier).

La nouvelle collection de robes conscientes H&M est dispo le 4 juin.
Crédit : H&M

Elles sont à fleurs, à volants, à manches bouffantes et respectueuses de l’environnement, le combo parfait pour une garde robe d’été ! H&M poursuit son voyage sur les routes de la mode plus durable et respectueuse. La marque concrétise son objectif de n’utiliser plus que des matériaux recyclés et des sources fiables d’ici 2030 avec cette collection de robes entièrement réalisées à partir de ces tissus, disponible dès le 4 juin prochain.

Mini, maxi, fleurie, il y en a pour tous les goûts!
Crédit : H&M

Vers une mode durable

Depuis quelques années déjà, H&M se tourne vers une approche circulaire de la mode, dans sa fabrication et son utilisation. L’idée : allonger la durée de vie des produits et n’utiliser que des matériaux recyclés, ou d’origine durable. Une progression significative puisque la marque utilise déjà ce type de textiles à la hauteur de 57 %. Depuis cette année, la totalité du coton auquel a recours la marque est concernée par cette initiative.

Toutes les robes de cette co’ sont en matériaux recyclés ou durables.
Crédit : H&M

La sélection Paulette (Spoiler Alert)

Pour les plus impatient.e.s, on vous a réservé notre top trois des modèles qui nous ont fait de l’oeil.

1 – La maxi pour mettre les pieds dans le sable chaud

Robe consciente – 39,99 €

2 – La mini pour danser jusqu’au bout de la nuit

Robe consciente – 14,99 €

3 – La fleurie pour les longues soirées d’été à la belle étoile

Robe consciente – 39,99 €

Collection à retrouver en magasin et sur le e-shop dès le 4 juin.

Article de Aurélie Rodrigo

Dr. Martens célèbre cette année les 60 ans de sa première paire, la 1460. La marque de chaussures en cuir sort chaque mois un volet inédit. En ce mois de mai, pour son 5e volet, 1460 : Remastered, Dr. Martens s’associe à Undercover qui fête ses 30 ans.

La collab anniversaire Dr.Martens X Undercover célèbre la 1460. Crédits : ©Dr.Martens.
La collab anniversaire Dr.Martens X Undercover célèbre la 1460. Crédits : ©Dr.Martens.

Pour marquer les 60 ans de la marque, Dr. Martens ravive son ancienne collaboration avec Jun Takahashi, fondateur d’Undercover. Ce poids lourd du design japonais a été invité à donner son interprétation de la 1460. Une occasion toute particulière de fêter un deuxième anniversaire : celui des 30 ans d’Undercover. 

Un motif floral pour célébrer l’événement 

Avec la 1460 Undercover, Takahashi rend hommage aux racines anglaises de la célèbre marque de chaussure en cuir. La paire est fabriquée en Angleterre selon les plus hauts standards de qualité dans l’usine historique de Wollaston. Une usine spécialisée depuis plusieurs décennies dans le savoir-faire bottier. 

Jun Takahashi re-interprète la 1460 à l'occasion des 60 ans de la paire. Crédits : ©Dr.Martens.
Jun Takahashi réinterprète la 1460 à l’occasion des 60 ans de la paire. Crédits : ©Dr.Martens.

Jun Takahashi a imaginé un motif floral que l’on retrouve sur la semelle intérieure, la doublure ainsi que le packaging. Ces fleurs représentent la festivité, mais aussi et surtout un bouquet assemblé pour l’occasion.

La 1460 Undercover se pare de motifs floraux en cette occasion festive du double anniversaire de Dr.Martens et Undercover. Crédits : ©Dr.Martens.
La 1460 Undercover se pare de motifs floraux en cette occasion festive du double anniversaire. Crédits : ©Dr.Martens.

Le designer japonais a spécialement sélectionné un velours côtelé noir en provenance d’Angleterre pour envelopper la chaussure. La signature Dr. Martens reste largement présente avec son emblématique surpiqûre jaune ainsi que sa boucle talon noire et jaune. Mais pour marquer cette collab anniversaire, une broderie S et N vient compléter l’empeigne. Jun Takahashi signe les acronymes de Spiritual Noise, un slogan d’Undercover. 

Jun Takahashi signe la 1460 Dr.Martens de son slogan Spiritual Noise. Crédits : ©Dr.Martens.
Jun Takahashi signe la 1460 Remastered de son slogan Spiritual Noise. Crédits : ©Dr.Martens.

2020 : l’année aux douze nouvelles paires inédites

1460 Remastered s’impose cette année avec des designs inédits chaque mois. Dr. Martens veut marquer les esprits et confie son modèle emblématique à 12 marques et designers innovants. Reconnus à l’international, ils sont tous chargés de remodeler la 1460 selon leur interprétation. Alors chaque mois, découvrez une nouvelle paire pour un look unique !

Retrouvez la collection à partir du 23 mai sur l’e-shop.

Article de Nina Hossein

Des couleurs pétillantes et des imprimés au look rétro, Miyette nous invite à faire un voyage dans le temps. La marque de maroquinerie puise son inspiration dans les souvenirs d’enfance de Boris et Roxanne, frère et sœur. Une collaboration tout en douceur comme nous l’explique la jeune femme. 

Miyette, marque de maroquinerie, sort sa collection printemps été 2020. Crédits : ©Miyette.
Miyette, marque de maroquinerie, sort sa collection printemps-été 2020. Crédits : Blandine Garchery pour ©Miyette.

Nina Hossein pour Paulette : Miyette c’est une collaboration entre frère et sœur, comment a-t-elle vu le jour ? Tu dirais que vous êtes complémentaires l’un et l’autre ? 

Roxane, co-fondatrice de Miyette : Boris et moi rêvons de créer une marque depuis l’adolescence. À la fin du lycée, on a donc décidé de chacun étudier dans notre domaine avec un objectif en tête : monter une marque à la sortie. Boris a suivi des études de graphisme et de design de mode. De mon côté, j’ai étudié en école de commerce et me suis spécialisée en entrepreneuriat. On est donc hyper complémentaires. Boris gère toute la création et l’image de marque, et moi je m’occupe de la vente, du marketing, de la comm… Chacun s’occupe de sa partie mais toutes les décisions sont prises ensemble !

N. H. : C’est un nom original que vous avez donné à votre marque de maroquinerie, tu nous en dis plus ? 

R : Miyette, c’est le nom du doudou que j’ai eu à ma naissance et qui m’a suivi partout ! Il représente mes plus tendres souvenirs d’enfance, ça a été un objet plein de bienveillance et de réconfort. C’est cette douceur et cette légèreté qu’on a voulu retranscrire dans l’ADN de la marque et dans les produits. 

N. H. : Miyette est une ode à votre enfance. Et à en voir vos produits, elle a dû être bercée de belles couleurs. Est-ce pour vous un moyen de retourner aux sources ?

R : Tout à fait ! Chaque création transporte un souvenir d’enfance. Par exemple notre modèle phare, le Clo vichy pailleté, est inspiré des coffrets de jeux qu’on avait à l’époque pour les poupées. En ouvrant les coffrets, on découvrait un univers pastel et pailleté, une vraie boite à trésor. 

Le Clo Vichy citron fait partie de la collection printemps/été 2020. Crédits : ©Miyette

Ce qu’on souhaite au final, c’est qu’un modèle, une photo, une matière de chez Miyette, rappellent un souvenir à nos clientes, qu’elles se remémorent ces instants simples et bienveillants ! C’est d’ailleurs toujours marrant de discuter des produits et des inspirations avec les clientes. Elles finissent souvent par évoquer leurs propres souvenirs d’enfance, et finalement nos salles de jeux n’étaient pas si différentes.

N. H. :  Ton frère Boris est en charge de la création. Est-ce qu’il arbore un look aussi rétro que les collections qu’il conçoit ? 

R : Boris adore chiner ! Il déniche régulièrement des petites pépites dans les friperies du Marais. Il aime mixer des basiques aux coupes contemporaines avec des pièces rétro colorées. 

Et puis on a beaucoup de chance car nos grands-parents nous laissent souvent fouiller dans leur dressing. Leurs penderies sont pleines de trésors vintage qu’on adore porter ! 

N. H. : Votre nouvelle collection d’été vient tout juste de sortir. Le modèle Camille au design original en fait partie. Comment ton frère et toi l’avez-vous pensé ? 

R : Le modèle Camille est la grande nouveauté de la collection. C’est un sac tout en longueur et en géométrie! Boris a ajouté deux anses inspirées des maxi chouchous des années 90 afin de contraster avec son format très rétro. Ça donne un petit sac à porter main, pour l’instant disponible en vichy citron ! Une nouvelle déclinaison est en préparation.

Miyette lance le Camille, un sac au design original et rétro. Crédits : ©Miyette.

N. H. :  En une photo, tu nous donnes le look parfait à adopter avec un sac Miyette ? 

Roxane : On ose le total look print ! Si on reste dans les mêmes tonalités de couleur, le rendu est canon !

Crédits : ©Miyette

Vous pouvez dès à présent retrouver la collection été sur l’e-shop !

Propos recueillis par Nina Hossein