C’est au tour de Zalando. Alors que l’industrie de la mode mute doucement vers un fonctionnement plus durable et responsable, le géant européen rejoint la danse. Le distributeur s’engage à ne travailler qu’avec des marques éthiques d’ici 2023 grâce à un nouvel outil d’évaluation.

C'est une nouvelle ère pour le distributeur Zalando qui souhaite collaborer seulement avec des marques responsables.
Crédit : Zalando
C’est une nouvelle ère pour le distributeur Zalando qui souhaite collaborer seulement avec des marques responsables.
Crédit : Zalando

« En tant que la première plateforme de mode et lifestyle en Europe, nous souhaitons placer la barre encore plus haut, être les premiers à agir et encourager nos partenaires à suivre cette dynamique qui nous permettra de faire face ensemble aux problèmes majeurs de la société actuelle : changement climatique, utilisation des ressources et droits des travailleurs. » Zalando aussi, change de cap et met les voiles vers un nouveau monde de la mode. Son objectif : ne distribuer que des marques durables d’ici 2023.

Pour assurer cette promesse, le géant européen s’associe à Sustainable Apparel Coalition (SAC) et Higg Co. SAC est à l’origine d’une suite d’outils permettant « aux marques, aux détaillants et aux installations de toutes tailles – à chaque étape de leur parcours de développement durable – de mesurer et de noter avec précision les performances de durabilité sociale ou environnementale d’une entreprise ou d’un produit ». Higg Co est l’un d’entre eux. « L’indice Higg est le premier effort à l’échelle de l’industrie pour changer la fabrication de mode à grande échelle. En construisant la technologie pour l’activer, nous aidons l’industrie à évoluer vers un avenir durable. »

Durabilité, définition

C’est un double objectif pour Zalando, qui souligne le manque d’uniformité derrière le terme de durabilité. En effet, il existe de nombreux certificats, beaucoup de labels et d’initiatives sur le marché de la mode. Chacun en aurait presque ses propres évaluations et objectifs. C’est donc pour l’uniformité des critères et des ambitions que planche le distributeur européen. Zalando entend bien « soutenir les entreprises et leurs partenaires dans la mise en place de l’indice Higg BRM« .

Ce nouvel outil semble un des plus complets sur le marché. Il propose aux entreprises d’évaluer en détail leur performance sur le plan éthique et environnemental, en matière de droits de l’homme, d’équité des salaires ou d’émissions de CO2 par exemple.

La sélection éco-responsable de Paulette

Article de Aurélie Rodrigo

American Vintage part à la rencontre des femmes tisseuses du Moyen Atlas, au Maroc. 

Tisseuses de tapis Boucherouite

L’idée est de redonner vie aux vêtements et aux chutes de tissus invendus afin de les transformer en tapis traditionnels. Ces nouveaux objets de déco artisanaux seront présentés et vendus durant une exposition parisienne du 26 mars au 29 mars prochain.

Depuis la création d’American Vintage, il y a 15 ans, la griffe a accumulé un stock considérable de chutes de tissus et d’anciennes collections, comme la plupart des marques de l’industrie de la mode. 

STOP au gaspillage 

American Vintage décide d’une alternative afin de réduire le gaspillage. La méthode upcycling ; une solution pour la mode éco-responsable. 

En ce printemps 2020, la célèbre marque de prêt-à-porter se joint à une association de femmes tisseuses du Moyen Atlas, au cœur du Maroc. Le but étant de réutiliser et d’offrir une nouvelle vie à ces matières. Ces femmes expérimentées les transforment en tapis traditionnels berbères, un savoir-faire ancestral. On admire et soutient cette volonté éthique et responsable !

Tapis Boucherouite 

Initialement tissé pour empêcher le froid d’entrer dans les maisons berbères, ce tapis est généralement confectionné de tissus recyclés. C’est un succès mondial pour les chineurs et collectionneurs de déco vintage. Posé au sol ou accroché au mur, bien plus qu’un tapis, c’est une oeuvre d’art !

Rendez-vous du 26 au 29 mars 2020 à Paris, pour découvrir l’exposition de cette ligne de tapis upcyclés.

Tisseuses de tapis Boucherouite

Article d’Alicia Desrivieres

Claudie Pierlot et Andrea Crews s’unissent le temps d’une collaboration green en édition très limitée. 

Claudie Pierlot x Andrea Crews

Deux univers totalement opposés : l’un représente le chic parisien et l’autre le streetwear couture. Vanessa Pierrat et Maroussia Rebecq, les deux créatrices, décident de s’allier pour une collection capsule inédite et exclusive de prêt-à-porter et d’accessoires.

Six pièces, trois looks 

On découvre une collection capsule composée de six pièces uniques qui forment trois looks exceptionnels. Une alliance parfaite entre le streetwear et l’élégance à la parisienne. Les opposés s’attirent et ça fonctionne !

Ces trois looks laissent apparaître des pièces réalisées à partir de jeans déstructurés, de la broderie anglaise, de la popeline, le tout accessoirisé d’une banane métallisée.

Une démarche éco-responsable

On retrouve des matières totalement respectueuses de l’environnement comme du coton bio et éco wash, du denim recyclé et du cuir d’ananas.

Où la trouver ? 

Rendez-vous le 11 mars sur l’e-shop Claudie Pierlot et dans une sélection de points de vente. 

Article d’Alicia Desrivieres

Castañer lance sa toute première collection « J’aime la Terre » en faveur du développement durable. 

La nouvelle collection « J’aime la Terre » de Castañer

Fabriquée à partir de matériaux durables, « J’aime la Terre » est la première ligne mixte éco-responsable de Castañer, s’inscrivant dans un aspect artisanal.

3 « É » à retenir : hÉritage, Écoresponsable, Éthique

Conçue à la main, la nouvelle collection a été élaborée à partir de matériaux éco-responsables dans une optique de durabilité. En renouant avec des méthodes héritées depuis plus de 100 ans, Castañer s’inscrit dans la lignée du développement durable. 

La marque propose une édition limitée en collaboration avec Rowse Beauty, marque d’huile biologique, co-fondée par Nuria Val qui est aussi l’ambassadrice de la soutenabilité pour Castañer. Pour tout achat d’une paire d’espadrille ethical, l’huile corporelle Rowne Summer sera accessible à l’achat. Mais si vous ne souhaitez que l’huile, ou si vous achetez une chaussure non ethical et souhaitez une huile, Castañer pourra la vendre. Parfait pour l’été !

Livrée dans un emballage 100 % recyclé, l’espadrille, composée de « jute naturelle, de semelle recyclée avec certification Ecoembes, de toile de coton recyclée, de doublure en microfibre avec certificat OEKO TEX, de cordons de coton recyclés, de liège et de colle à base d’eau », s’inscrit aussi dans le respect de la Terre et la préservation des générations futures.

Article de Sofia Rogozarski

Envie de shopper du seconde main mais vous ne savez pas où ? Paulette vous propose 5 boutiques en ligne à découvrir absolument !

Faire des affaires et shopper de manière intelligente, c’est faire un geste pour la planète, économiser et kiffer ses achats. Le seconde main n’est ni sale, ni obsolète, ni vieillot ; c’est canon ! Vous pouvez dénicher de superbes pièces à petits prix et par la même occasion, donner une seconde vie au vêtement, à l’accessoire. Découvrez nos 5 e-shops favoris !

1. Urban Outfitters

https://www.instagram.com/p/B9KRLRdJ-io/

Le site Urban Outfitters propose une sélection de pièces vintage de qualité et rares. Depuis 1970, l’équipe Urban Renewal trouve des vêtements du monde entier afin de leur offrir une nouvelle vie. Les pièces sont uniques et authentiques, elles sont toutes retravaillées par les designers de la marque. Bonne nouvelle : les collections Urban Renewal sont disponibles sur le site mais aussi en boutique ! 

D’ailleurs, chaque nouvelle pièce créée en atelier est fabriquée à partir de surplus de tissus, donc 0 gâchis !

2. La Fripe Française 

https://www.instagram.com/p/B7dPrBOhosr/

Faites confiance à la Fripe Française : elle vous déniche les plus beaux vêtements de seconde main. Sur ce site, vous trouverez des pièces modernes et actuelles, totalement en accord avec les tendances du moment. Elles sont chinées, lavées et retouchées pour être vendues dans le meilleur état possible. Ellynn & Camille, deux Lilloises, ont créé La Fripe Française et chinent aux quatre coins de la France, d’anciennes pièces qui vous feront craquer aujourd’hui !

3. Once Again 

https://www.instagram.com/p/B8t0CwjonM5/

Once Again est la friperie en ligne par excellence. Elle propose un large choix de vêtements pour hommes et femmes à prix sexy. Chaque pièce est choisie pour sa qualité et sa singularité. Il y en a pour tous les styles et toutes les saisons. Once Again, c’est la possibilité de shopper plusieurs vêtements de marque comme Ralph Lauren et Tommy Hilfiger, à petit prix !

4. L’imparfaite Paris

https://www.instagram.com/p/B73ERV7KSTj/

La devise de l’Imparfaite ? : « Si la mode est un éternel recommencement pourquoi reproduire en neuf ce qui existe déjà quelque part ? ». 

L’Imparfaite est la marketplace spécialisée dans la vente de vêtements et d’accessoires vintage. Le but est de dépoussiérer et démocratiser le seconde main pour en faire une réelle alternative à la fast-fashion.

« – Il vient d’où ton pull ? – Désolée c’est vintage. » 

5. 97th Vintage 

https://www.instagram.com/p/B83k_8Mhnxe/

Si vous êtes un.e unconditional lover du sportswear, ce e-shop est fait pour vous ! 97th Vintage est spécialisé dans les vêtements et accessoires des années 80 et 90. On y trouve des marques comme Nike, Burberry, Champion, Adidas, Ralph Lauren, Tommy Hilfiger et bien plus encore. L’équipe 97th Vintage travaille dur tous les jours pour trouver les pièces du passé les plus cool et en vogue qu’ils vendent à prix abordables.

Article d’Alicia Desrivieres

Tommy Hilfiger et Lewis Hamilton ont présenté leur quatrième collection collaborative au défilé TOMMYNOW Printemps-été 2020 au Tate Modern, The Tanks à Londres le 16 février.  

H.E.R, Tommy Hilfiger et Lewis Hamilton

Durabilité, inclusivité et diversité étaient à l’ordre du jour, au défilé TOMMYNOW Printemps 2020 avec la quatrième collection TommyxLewis. Paulette vous dit tout !

Une nouvelle collection inclusive

Dans cette dynamique, Tommy et Lewis ont invité la chanteuse H.E.R., primée au Grammys. Gabriella Wilson, de son vrai nom, a signé douze pièces d’une touche d’authenticité et personnelle : TommyXLewisXH.E.R., où elle présente son iconographie graphique et ses citations lyriques. 

Sous le signe de la diversité, le set a accueilli cette saison un casting de mannequins iconiques. On retrouve Naomi Campbell, Lennon Gallagher, Winnie Harlow, Lottie Moss, Lucas Jagger, Jasmine Sanders, Alessandra Ambrosio, et pleins d’autres encore.

Au premier rang, se trouvaient des célébrités comme Meghan Trainor, Billy Porter, Shawn Yue, Charli XCX, Anne-Marie, James Bay, Miss Fame, Sfera Ebbasta, Dadju, Mina El Hammani, Jorge López, Yolanda Hadid, etc. Et ce n’est là (encore) qu’une liste exhaustive. 

Une saison responsable

La nouvelle collection a pour but de célébrer le développement durable et de créer une mode qui ne gaspille pas. C’est pourquoi, Tommy et Lewis présentent la collection TommyXLewis, la plus durable à ce jour, avec plus de 75% des styles créés de manière sustainable en utilisant du coton 100% biologique et des matériaux recyclés.

Loyauté : le mot-clef de la collection à retenir

Cette nouvelle saison prône également la loyauté envers qui vous êtes, en ce que vous croyez et à la création d’un avenir durable. La collection Printemps-été 2020, c’est penser au-delà de la saison, plus vers le futur et le long terme. 

De l’utile au preppy, TommyXLewis est une célébration fraîche et sophistiquée de pièces emblématiques qui incarnent la garde-robe américaine moderne. Toujours fidèle à son patrimoine, tout en se réinventant, HILFIGER COLLECTION puise dans les riches archives de la marque, tout en ajoutant une touche contemporaine aux silhouettes et en distribuant l’héritage du drapeau dans les accessoires et l’habillement élevé. Sa philosophie de “Style for All” repousse toutes limites de sexe, d’âge, d’éthnie et de types de corps. 

 L’évènement est construit sur le succès de l’approche signature “See Now, Buy Now” de Tommy Hilfiger, proposant les looks du défilé immédiatement disponibles à la vente que vous pouvez retrouver sur leur site internet.

Article de Sofia Rogozarski

La créatrice de bijoux upcyclés et la styliste ont choisi de collaborer ensemble afin de développer une collection capsule de mini sacs à mains originaux et 100% upcyclés. 

Place à la mode responsable 

Leur collaboration donne naissance à des sacs à main chinés et pimpés de bijoux, de bracelets, de montres désassemblées et de perles. Finalement, pour le rendre unique ! Une collection capsule composée de 14 mini sacs, dont chaque pièce porte le nom d’une personnalité qui a inspiré sa création.

Une collab intelligente 

Ces deux stylistes travaillent dans un milieu qui semble de prime abord très polluant. Mais sensibles à l’écologie et à l’éthique dans leur travail, il semble qu’elles aient trouvé un bon compromis. La mode upcyclée. Une mode qui récupère des matières déjà existantes pour en faire de nouveaux produits originaux. Elles font de leur passion un engagement, poussent les gens à consommer intelligemment et à cesser petit à petit de s’intéresser à la fast-fashion. C’est leur engagement commun. Pour Iris Gonzales, mettre en lumière et réinterpréter les aspects que le monde de la mode juge cheap ou beauf, c’est son cheval de bataille. Sa force, c’est le mélange des univers. Dingue de haute-couture comme de sportwear, Iris adore mixer les styles qui n’ont à priori rien à voir.

Kitesy Martin, un nouveau genre de bijou 

Diplômée des Arts Décoratifs de Paris, Kitesy Martin est styliste depuis presque dix ans. Elle a travaillé pour de grandes maisons telles que Balenciaga, Lacoste ou Balmain. Après ces quelques années de travail en entreprise, elle décide de se mettre à son compte et de développer sa marque de bijoux. Son choix est alors de chiner dans les brocantes, les vide-greniers/dressing, les pièces rares, les bijoux oubliés pour leur redonner une vie. Toutes ces pièces sont en laiton plaqué ou plaqué argent. Elle assemble et crée alors des bijoux que l’on ne retrouvera nul part ailleurs. Tout est mixé avec goût et délicatesse pour sublimer votre style.

https://www.instagram.com/p/B2G7V5KCzW8/
@Kitesymartinbijoux

Les sac seront en ligne dès dimanche 1er décembre sur le e-shop de Kitesy Martin !

Article de Juliette Boulegon

« Bombo », ou quand l’autre nom de la déesse des sorcières Hécate est choisi par trois amies pour représenter leur toute nouvelle marque de petites culottes. Un projet saupoudré de féminisme et d’un brin de magie.

La première collection Bombo, composée de 3 modèles (Joyeux Sabbat, Noctambelle et Hocus Pussies) a été lancée le 30 septembre dernier. Nous en avons profité pour discuter un peu avec ses trois magiciennes de créatrices.

Bonjour les filles ! Sur Instagram, vous définissez Bombo comme une marque de « dessous pour sorcières culottées ». Quand et comment l’idée Bombo est-elle née ?

Tout est parti d’une sensibilité commune sur les questions féministes, notamment concernant la sexualité des femmes et du constat que le féminisme était trop souvent mal compris. Il y a un an et demi, on a eu envie de créer un projet ensemble autour de ça, quelque chose qui touche à l’intimité des femmes. C’est là que l’idée de la petite culotte est arrivée !

C’est en se penchant sur notre identité de marque qu’on a ensuite intégré l’image des sorcières. On était déjà fascinées par cette figure et par l’écho féministe qui s’en dégage depuis l’incroyable expo “Présumées Coupables”, qu’on avait fait pu voir aux Archives Nationales. Et c’est de là qu’est venu notre nom. Eh oui, Hécate, la déesse des sorcières, se faisait aussi appeler Bombo la Triple. Et, coïncidence ? On est trois !

Comment définiriez-vous l’ADN de Bombo en 3 mots ?

Féminisme, créativité, éthique.

C’est quoi pour vous être une sorcière ? Vous considérez-vous comme telle ?

Pour nous, une sorcière est une femme libre qui n’a pas peur de transgresser les normes établies quand celles-ci sont incohérentes avec ce qu’elle est vraiment. C’est à dire une femme qui a le droit de jouir, de vieillir, d’avoir des enfants ou non, de se marier ou non, et tant d’autres choses ! C’est cet esprit d’indépendance et de rébellion qu’on a envie de transmettre à travers Bombo. On se sent nous-mêmes sorcières, parce qu’on se retrouve dans ces valeurs-là.

Votre première collection a été réalisée en collaboration avec l’illustratrice Céline Katze. Que représente l’art pour Bombo ?

L’émancipation du corps de la femme passe aussi par la manière dont il est représenté. L’art est pour nous un moyen d’expression privilégié pour explorer de multiples représentations des corps féminins dans leur diversité. On connaissait déjà le style d’illustrations de Céline Katze et on aimait son interprétation des corps féminins, à la fois très simple et sensuelle. L’art fait partie de l’ADN de Bombo. On souhaite que chaque nouvelle collection soit une nouvelle collaboration. Pour montrer une variété d’interprétations et construire une communauté riche et diverse.

Bombo est une marque éthique Made in Marseille. Comment se traduit concrètement cette démarche ?

  • On a choisi de privilégier les savoir-faire locaux et de s’inscrire dans un cycle de production court.
  • Nos culottes sont fabriquées principalement en coton bio certifié OKEO TEX. Ce label garantit les conditions de travail des personnes qui le produisent ainsi qu’une non-utilisation de produits toxiques.
  • On pratique également la transparence sur nos coûts et sur notre marge. Chaque « Bombolita » a le droit de savoir combien sa petite culotte a coûté à fabriquer !
  • Et rien n’est perdu, tout se transforme : on réutilise nos chutes de tissus pour faire des petits chouchous !
  • En partisanes de la slow fashion, on a fait le choix de fabriquer des petites culottes de qualité, qui durent dans le temps et sont toute douces avec votre intimité.

Retrouvez Bombo et ses créatrices lors de leur Witchy Party, la soirée de lancement de leur première collection organisée le 23 octobre à Paris. Vous pourrez y découvrir Joyeux Sabbat, Noctambelle et Hocus Pussies, leur trois nouveaux modèles !

Propos recueillis par Alexandra Hostier