Matthieu Longatte imagine sa première série pour Canal +, Narvalo. Il y dépeint, en huit épisodes, des quotidiens de la banlieue française. Ce soir, après Engrenages, découvrez les trois premiers épisodes !

Matthieu Longatte 2
Crédit photo : Alessandro Clemenza /CANAL+

On avait découvert Matthieu Longatte en 2014, avec sa chaîne YouTube Bonjour Tristesse. Où il y relatait, sans concession, l’actualité et notre société. L’auteur-interprète, formé à l’improvisation théâtrale dès son adolescence, jouait aussi son spectacle nommé État des Gueux, depuis 2018. Une pépite si vous voulez notre avis.

Crédit photo : Alessandro Clemenza /CANAL+

Avec Narvalo, il signe aujourd’hui sa première série. Huit épisodes de 13 minutes comme autant de pastilles de vie, entre justice sociale et culture de la vanne, décrivant le quotidien de bandes de copain.ine.s banlieusard.e.s. Au programme, des anecdotes personnelles, mais ô combien universelles ! À chaque épisode, son histoire et ses protagonistes : une garde à vue insensée, des travaux qui prennent un tour inattendu, une soirée qui se finit mal et dont personne ne se souvient… « Tout l’esprit de Narvalo repose là-dessus : raconter un bout de banlieue et de jeunesse par le prisme des histoires qui s’y déroulent », explique Matthieu.

Une façon d’évoquer les cités françaises sans les clichés qui leur sont généralement accolés. C’est précisément cette dimension engagée qui a séduit Canal + ; un parti pris qui se retrouve jusque dans le casting de la série, réalisé en collaboration avec l’association 1000 visages. Fondée en 2006 par la réalisatrice Houda Benyamina (Divines), elle s’est donnée pour mission la démocratisation du milieu du cinéma.

Crédit photo : Alessandro Clemenza /CANAL+

Quant aux acteur.rice.s : la série affiche un casting cinq étoiles : Déborah Lukumuena, Slimane Dazi, Rabah Nait Oufella ou encore Matthieu Longatte lui-même. Autant de raisons de binger Narvalo – sans attendre !

Allez, on vous laisse avec la bande-annonce :

Article de Tanissia Issad