Des produits frais, en circuits courts, des étales comme à la ferme, une agriculture durable, ça vous dit ? C’est ce que propose l’association Pari Fermier aux Parisien·ne·s. Un pari fou ? Peut-être, mais il fonctionne depuis 1993 !

Instagram © Pari fermier
Instagram © Pari fermier

Les produits sont qualitatifs et à des prix raisonnables. Les agriculteurs se déplacent le temps de quelques dates, pour offrir aux citadin·e·s le meilleur de leurs cultures ! 

De la ferme au marché

En fait, le Pari Fermier c’est un immense marché de producteurs nomades ! C’est-à-dire qu’ils se déplacent dans toute la région parisienne pour venir proposer leurs produits aux consommateurs de la capitale et ses alentours. Après l’année que fût 2020 et les différentes annulations qui ont suivi, les agriculteurs sont heureux de pouvoir maintenir la prochaine date du marché de Rambouillet (du 7 au 9 mai 2021). Sur place, 110 producteurs et vignerons répondent présents pour partager leur savoir-faire et leurs cultures aux gourmand·e·s et amateur·rice·s de mets frais.

Une rencontre humaine qui dure depuis longtemps

Parce qu’acheter à la ferme, en vente directe, c’est aussi un rapport humain particulier. L’échange de bons conseils, de questions et de produits stand après stand, font du Pari Fermier le rendez-vous agricole à ne pas manquer. Cette association organise en principe une douzaine de salons par an, réunissant près de 100 000 visiteur·se·s fidèles ou curieux·se·s. Pari Fermier adhère au mouvement des Centres d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural (CIVAM). Cette valorisation passe aussi par la solidarité : sur ses évènements, l’association prend soin de réguler le nombre de stands d’une même catégorie de produits. 

© Pari Fermier

Mmmmh, on en a l’eau à la bouche

Depuis des années maintenant, le Pari Fermier est un rendez-vous humain et durable, durant lequel les producteurs réalisent la part la plus importante de leur chiffre d’affaires annuel. Soutenons nos petits producteurs, goûtons à leurs bons produits frais dès le mois de mai à Rambouillet ! En plus, le rendez-vous ne coûte que 6 € l’entrée et ceux du mois de juin seront gratuits. Du frais et du local dans son assiette alors que l’on vit en plein cœur de Paris, qui dira non ? Certainement pas nous.

Plus d’infos à suivre juste ici. Les 4/5/6 juin 2021 à la ferme de Viltain (78) / Entrée libre. Les 25/26/27 juin 2021 à la ferme de Grignon (78) / Entrée libre.

Un article de Margot Hinry

Ce samedi 23 novembre a été marqué par un des plus grands rassemblements féministes à Paris. Prêt de 150 000 personnes se sont rassemblées en France pour dire « stop » aux Féminicides. La Team Paulette y était.

Arrivées à Opéra aux alentours de 14h, le foule est déjà présente, les pancartes aux messages engagés fusent et l’ambiance est au rendez vous. On avance avec l’immense cortège vers République, la première étape. La foule se déplace lentement tant elle est dense. Des femmes bien sûr, mais aussi des hommes et des familles composent ce rassemblement. Tout.e.s tiennent à la main une pancarte maison, ou bien une distribuée par le collectif Noustoutes. Les messages sont forts et nous font sourire parfois « Si t’es fier d’être un macho tape dans tes couilles », « lâchez-nous le clito ! » Et d’autres phrases plus fortes et marquantes qui nous rappellent l’importance de marcher ensemble.

138 Féminicides depuis janvier 2019

À droite et à gauche, les colleuses courageuses viennent placarder les murs qui n’ont pas encore reçus leur message « Nous crions sur les murs pour celles qui n’ont plus de voix ». Malgré la gravité de cette manifestation, l’ambiance est bienveillante, forte, et remplie nos coeurs d’espoir. L’espoir de ne devoir manifester qu’une seule et unique fois pour que ces violences s’arrêtent. Dans la foule, il y a également, une horde de personnes qui tiennent à la main des pancartes ou scandent le prénom des femmes assassinées depuis le depuis de l’année. 137 prénoms, leur âge et leur position dans ce classement morbide « Audrey 27 ans, 107 ème » « Chantal 72 ans, 68 ème ».Ça fait froid dans le dos, mais c’est le but, impacter directement pour avoir conscience de la gravité quotidienne. Et surtout, que ça s’arrête.

L’union fait la force 

Nous nous sommes misent à coté des crieuses de slogans, qui perdent leur voix pour chauffer la foule et unir les esprits. Mais aussi pour nous faire danser sur du Aretha Franklin ou du Beyonce, et ça ça met tout le monde d’accord. La marche est à perte de vue entre Opéra et République (2,3 km), continuant jusqu’à la place de la nation. Le meilleur dans tout ça, c’est qu’en plus de participer à une marche historique, ce n’est pas uniquement à  Paris que les femmes et les hommes se mobilisent. Un peu partout en France, des rassemblements ont eu lieu, avec le même acharnement et la même volonté de se faire entendre. Vivre cette marche, malgré la gravité du sujet, a été une belle façon de prouver qu’ensemble nous pouvons réaliser de belles choses et qu’ensemble nous luttons pour que ces Féminicides n’existent plus.

Cette marche n’est que le prémisse de notre combat commun, il continuera d’exister tant que le patriarcat perdurera, toujours en se serrant les coudes quotidiennement. Ensemble contre les violences, les crimes, les discriminations, les viols et les agressions, faites aux femmes. 

Article de Juliette Boulegon

Le 24 novembre prochain, au Point Éphémère à Paris, un marché de créations céramique de différents artistes sera proposé.

Ce marché a pour but de présenter plusieurs artistes et leurs créations. Entre les vases, assiettes, bols, tasses et autres objets utiles au quotidien, il y aura le choix. Certains créateurs exposeront pour la première fois, une occasion pour eux de présenter leur travail au grand public. Ils ont été choisis pour leurs oeuvres poétiques, anarchiques, drôles, le tout à travers cette fameuse céramique. 

Petits et grands artistes présents 

Parmi ces noms peut-être que certains vous seront familier. Chaque exposant présentera son univers et sa patte artistique affirmée. Tous sont soit plasticiens, graphistes ou exerçant un métier de la création, et travaillent ce médium comme activité principale ou en écho avec leur pratique. Vous pourrez donc retrouver : Adèle Prost, Amandine Meyer, Charlotte Jankowski, Héloïse Bariol, Mylène Escande, Bonne Aventure, Terre Pain Paix, Amélie Fontaine, Bernard, Louise Parnel, Pablo Grand Mourcel, Coline Oliviero, Marie-Yaé, Laetitia Sévérac, Atelier Bingo, et Kimiko Otaka ! 

Un événement qui tombe un peu avant Noël, une bonne occasion d’offrir des cadeaux originaux, utiles et uniques et surtout de soutenir des jeunes créateurs ou artistes indépendants ! Ça se passe au Point Éphémère, dimanche 24 novembre prochain, de 12h30 à 20 heures. On vous a trouvé une très belle activité pour un dimanche ! Ça vaut le coup d’y jeter un oeil.

Le lien pour retrouver l’événement

Le point Éphémère 200 quai de Valmy 75010 Métro Stalingrad/Jaurès

Article de Juliette Boulegon