Alors que la saga est en rediffusion depuis le début du confinement sur TF1, le Warner Bros Studio Tour nous offre quelques surprises croustillantes. Le complexe où tous les films ont été tournés est actuellement fermé aux visiteurs. Alors, pour continuer à faire vivre la magie du monde d’Harry Potter, voilà 10 secrets de tournage !

Le Warner Bros Studio révèle dix secrets du tournage de la saga Harry Potter. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.
Le Warner Bros Studio révèle dix secrets du tournage de la saga Harry Potter. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.

Nous avons tous adoré suivre les aventures de notre célèbre sorcier. Avec ses deux compères, Hermione Granger et Ron Weasley, Harry Potter nous a doucement plongés dans son univers magique imaginé par J.K. Rowling. Parce qu’on veut en savoir davantage sur les conditions du tournage, le Warner Bros Studio révèle 10 secrets insoupçonnables. 

L’école de Poudlard, une maquette remarquable

Si le château de Poudlard semble imposant, le travail des maquettistes pour le créer l’est d’autant plus. 86 artistes et techniciens ont œuvré à la construction de la première version de la maquette, visible dans les six premiers épisodes. Plus de 2 500 ampoules à fibre optique ont été installées pour simuler les torches et lanternes, et suggérer la présence des étudiants dans les couloirs. Du gravier pour les rochers et de vraies plantes pour les espaces verts, le lieu a l’air plus vrai que nature. Aujourd’hui, si l’on comptabilisait toutes les heures de main d’œuvre pour le construire et le modifier, on dépasserait les 74 ans… Oui, nous aussi on reste bouche bée !

Visite dans le dortoir des Gryffondors

Lorsque le premier tournage débute, le décor du Warner Bros Studio inclut des lits originaux fabriqués pour Harry, Ron, Seamus, Neville et Dean. Mais nos jeunes acteurs de l’époque ont grandi et les couchages sont devenus trop petits. Heureusement, les cinéastes avaient plus d’un tour dans leur sac ! Ils ont réussi à trouver des angles de caméra créatifs pour donner l’illusion que les lits étaient à la bonne taille. 

Oculus reparo

Oui, voilà un tour de magie qu’on aimerait bien savoir manier lorsque nos lunettes ne sont plus adaptées à notre vue… Et pour Harry Potter aussi, le sortilège aurait sans aucun doute simplifié les choses, puisque ce ne sont pas moins de 160 paires qui ont été nécessaires durant le tournage de la saga. A cela, ajoutez 80 baguettes magiques… Pas si facile d’être un sorcier ! 

Dumbeldore, un bureau aux apparences trompeuses

On se souvient tous de ce bureau en pierre grise, rempli de tableaux et d’objets en tout genre comme la Pensine, où Dumbeldore conserve toutes ses pensées, ou de très nombreux livres. Fun Fact ! Il s’agit en réalité de bottins anglais recouverts de cuir !

Rendez-vous sur la Voie 9 3⁄4 

Elle existe bel et bien, si jamais vous en doutiez… Mais ne tentez pas de passer à travers ! La Voie 9 3/4 est en réalité située dans la gare King’s Cross, à Londres. La plupart des scènes y ont été tournées même si le décor a été recréé en studio pour le tout premier plan de Harry Potter à l’École des Sorciers et de Harry Potter et les Reliques de la Mort – 2e partie.

Le Warner Bros Studio présente le célèbre train et le décor de la gare King's Cross de Londres. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.
Le Warner Bros Studio présente le célèbre train et le décor de la gare King’s Cross de Londres. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.

Le pont de Poudlard, réel ou fictif ? 

Le pont de Poudlard n’existe pourtant pas dans le roman et le scénario original. Néanmoins il fait son apparition dans Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban. S’il est mythique, une seule partie du pont a été construite. L’équipe des effets spéciaux s’est chargée de créer les parties manquantes en images de synthèse. On peut dire merci à la technologie !

Bienvenue chez Ollivanders 

Cette petite boutique poussiéreuse et pourtant incontournable pour nos sorciers tient aussi sa part de magie. Elle abrite 17 000 boîtes de baguette, chacune étiquetée à la main… Alors, rendez-vous chez Ollivanders, votre baguette de sorcier vous y attend sûrement !

De la magie et des trésors dans la chambre forte de la famille Lestrange

Pour y pénétrer, Harry, Ron et Hermione ont dû user de stratégie afin de contourner tous les sortilèges qui protègent la chambre forte des Lestrange. Et pourtant, le sortilège de Duplicata finit par les prendre de court et des milliers de trésors pullulent. En réalité, ce sont 38 000 objets en caoutchouc, dont 7 000 coupes dorées Poufsouffle. À noter que les équipes de Pierre Bohanna, accessoiriste en chef, ont fait un travail remarquable. Ils ont conçu 210 000 Galions, Mornilles et Noises uniquement pour les deux derniers films.

Le Warner Bros Studio révèle dix secrets du tournage de la saga Harry Potter. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.
Les équipes de Pierre Bohanna ont magnifiquement oeuvré pour créer les trésors de la chambre forte des Lestrange. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.

Séance de maquillage, un travail titanesque

Le travail des maquilleurs relève du défi. Avec minutie et surtout beaucoup de patience, ils ont recouvert à la main les pattes de cinq mètres de long d’Aragog de poils de yack, de sisal et de pailles à balai. C’est également le cas pour le masque en silicone de Greyback. Le visage du loup-garou est fait de prothèses recouvertes de véritables poils de chèvre appliqués un par un à la main. Surprenant aussi, la création d’un seul masque de Gobelin nécessite plus de huit semaines de travail. Les cheveux ont été insérés individuellement et les veines soigneusement peintes à la main. Après ce travail titanesque, les maquilleurs devaient compter plus de quatre heures pour le poser sur un acteur… 

Un masque de Gobelin nécessite huit semaines de travail. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.
Un masque de Gobelin nécessite huit semaines de travail. Crédits : ©TM et Warner Bros Studio.

Luna Lovegood, petit bijou du casting

Evanna Lynch, joue le rôle de la mystérieuse et intrépide Luna Lovegood. La jeune femme était en réalité une véritable fan de la saga. Elle s’est finalement décidée à y participer en se présentant au casting. Elle y a amené une reproduction des bijoux fantaisie de Luna créée par ses soins. Ce sont d’ailleurs ces bijoux que l’on retrouve dans les films. 

Avec tous ces secrets révélés, c’est sûr, on ne regardera plus Harry Potter de la même façon !

Article de Nina Hossein

La marque Girls In Paris lance pour les fêtes de fin d’année une série de vêtements pleins de sorcellerie pour mystifier votre garde robe. 

« Don’t be afraid, make a witch ». Le thème de la nouvelle collection Girls in Paris ne laisse pas de place au doute. Une sélection de sous-vêtements, pyjamas et body en velours et dentelle qui explore la féminité des femmes avec une touche de magie. 

Dans cette collection pleine de sorcellerie vous retrouvez, entre autres, plusieurs body avec des slogans rappelant l’ambiance : le rose pailleté, « The bizzared of Oz », celui en dentelle noire, « Full moon mood » ou encore en velours rouge  « Le pouvoir de mon Body ».

Girls In Paris propose également de la « sortilingerie » avec deux ensembles pailletés ou en dentelle.  Pour habiller vos nuits, un duo de pyjamas en velours vert émeraude, « Flagrant délit de sorcellerie », ou rouge sang rubis « Your favorite nightmare » sont également disponibles.

Nouvelle des plus magique, le site Girls In Paris, offre -20% durant le Black Friday. Réduction qui sera valable sur tout le site, même sur cette nouvelle collection.

Alors si tu cherches à réveiller la sorcière qui sommeille en toi, tu peux, dès à présent, te rendre sur le site. Certaines pièces de la collection arriveront début décembre.

Article par Charline Bouzon.

Après ce qui était probablement mon vingt-sixième visionnage du film The Craft (« Dangereuse Alliance » en français – petite pépite witchy des nineties), je me suis mise en quête sur les réseaux sociaux et plus particulièrement Instagram, de contenus digitaux inspirants sur la magie.

Alors qu’il est aisé de tomber sur de (très) nombreux comptes anglo-saxons intéressants (@thehoodwitch et @themexicanwitch, pour ne citer qu’eux), il n’en est pas de même du coté francophone. Nous pouvons avoir l’impression de manquer un tantinet de figures de références 2.0 vers lesquelles se tourner sur les réseaux pour se renseigner sur ce qui touche à la magie.

Mais je suis revenue victorieuse de ma quête et vous propose aujourd’hui une sélection de 5 comptes Instagram français, coups de cœur personnels, pour saupoudrer votre quotidien de magie ! Apprenties sorcières en quête de guidance, érudits confirmés en manque de contenu digital ou simples curieux souhaitant explorer d’autres contrées, ce petit guide est fait vous.

1. @latisanieretatouee : Autrice du livre « Les gardiennes de la lune », Stéphanie Lafranque explique avec passion l’impact sous-estimé de la lune sur nos énergies personnelles et nous fait porter un regard différent sur le monde. Lisez, et laissez-vous porter.

2. @odilechabrillac : Un compte comme un journal intime pour l’autrice du livre « Âme de sorcière », prof de kunda-magie et naturopathe. Des pensées poétiques, bilans de chaque journée, qui nous invitent à l’introspection. Une imagerie entre nature, figures de sorcières et sororité.

3. @spellitout.newsletter : Prolongement de la newsletter du même nom créée par la journaliste Arièle Bonte, les posts renvoient à ses contenus mensuels 100% witchy : liens d’actualités, collaboration avec une sorcière moderne et recommandations culturelles. (Abonnez-vous !)

4. @tiffanygarrido : Cette jeune artiste et sorcière moderne partage avec nous son univers à l’esthétique soignée. Sous ses photos, ses dessins ou ses tirages de tarot, Tiffany transmet ses questionnements et ses apprentissages. Un feed inspirant entre magie, développement personnel et créativité.

5. @lilith.tarot : On ne pouvait décemment pas finir ce guide sans parler de tarot. Lilith est une référence en la matière ! Elle propose chaque jour le tirage et l’analyse détaillée d’une carte. On découvre avec elle la profondeur de chaque arcane. Une belle manière d’apporter un éclairage différent à sa journée.

BONUS ASTRO : Parce qu’on a tous (mais si) un amour plus ou moins caché pour l’Astrologie.

  • Bonus n°1 : Filez rire de votre signe (et de ceux des autres) avec les listes et les tops pop-culture d’@astrotruc
  • Bonus n°2 : Tous les jours, @les_oracles_disa poste sur son feed une vidéo d’« Horoscope Magnétique ». Un concentré de conseils souvent très pertinents et empathiques qui donnent parfois l’impression qu’elle lit un peu dans notre âme (de manière plutôt sympathique !)

S’ouvrir à ces sujets, c’est accepter d’élargir un brin les frontières, pour entrevoir un monde plus grand que celui que nous pensions connaitre. C’est aller à la rencontre de soi et à la rencontre d’un univers vaste et empli d’énergies.

Alors, prêt.e.s à saupoudrez votre vie de magie ?

Article d’Alexandra Hostier